Au Luxembourg

09 juin 2017 12:24; Act: 09.06.2017 15:51 Print

71 incidents l'an dernier aux passages à niveau

LUXEMBOURG - Le nombre d'incidents aux passages à niveau a augmenté l'an dernier. Les CFL rappellent les risques à l'occasion d'une journée mondiale de sensibilisation.

storybild

Un train a besoin de 400 à 1 200 mètres pour s'arrêter. (photo: Editpress/Isabelle Finzi)

Sur ce sujet

Les accidents graves ou mortels sont peut-être rares aux passages à niveau, il en reste que de nombreux incidents s'y produisent chaque année, tous pouvant potentiellement mener à des situations dramatiques, rappellent les CFL, à l'occasion de la journée mondiale de sensibilisation aux passages à niveau, ce samedi.

Depuis 2004, quatre personnes (deux piétons et deux conducteurs) ont perdu la vie au Luxembourg en traversant la voie de chemin de fer. Ces dix dernières années, 14 accidents ont par ailleurs eu lieu entre un train et un autre véhicule (voiture, camion, tracteur). Dans 99% des cas, ces collisions sont dues à une infraction au code de la route, explique l'agence ferroviaire européenne (ERA), qui ajoute que ce sont les personnes qui passent régulièrement à ces endroits qui sont le plus souvent impliquées dans un accident.

Les supprimer coûte cher

En moyenne, entre 40 et 60 barrières sont endommagées chaque année au Luxembourg. L'an dernier, les CFL ont enregistré 71 incidents. C'est plus qu'en 2015 et 2014, qui avaient compté respectivement 64 et 65 incidents. Depuis le début de l'année 2017, 29 faits ont déjà été relevés.

Pour éviter les risques d'accidents, le Luxembourg s'est engagé depuis plusieurs années à supprimer progressivement les passages à niveau du pays, qui en compte encore 124. Ceux-ci sont alors remplacés par un souterrain, un pont ou par d'autres adaptations de la circulation. Des travaux qui ont un coût. À Schifflange, trois passages à niveau sont en passe d'être enlevés, pour un coût estimé à 43 millions d'euros (aménagements annexes inclus).

(jd/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • luxembourg le 09.06.2017 16:48 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a des barrières qui se ferment 5 minutes avant l'arrivée du train. Du coup on peut rester bloqués par plusieurs trains et donc la tentation est grande de faire une infraction pour gagner parfois 30 minutes.

  • Filipe le 09.06.2017 17:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Est-ce si difficile d'arriver à un passage à niveau et de regarder de gauche à droite avant de traverser? Perso je m'assure que je ne vois aucun train (même de loin) avant de traverser. Les gens qui traversent sans regarder...c'est tout simplement du suicide.

  • bibipeyeah le 09.06.2017 23:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand tu vois comment celui de Dippach est réglé , tu te demandes comment il peut avoir des incidents ou accidents!

Les derniers commentaires

  • bibipeyeah le 09.06.2017 23:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand tu vois comment celui de Dippach est réglé , tu te demandes comment il peut avoir des incidents ou accidents!

  • CQFD le 09.06.2017 18:49 Report dénoncer ce commentaire

    Sérieusement, je ne comprends pas comment un "incident" avec un passage a niveaux peut encore arriver en 2017...! Et c'est a cause de gens comme ça lorsqu'ils sont en voiture qu'on diminue toujours plus les limitations de vitesses et qu'on prend toujours plus de lois pour restreindre les libertés.

    • RamBo le 10.06.2017 12:21 Report dénoncer ce commentaire

      Je ne me sens nullement restreint dans mes libertés.

  • M.R le 09.06.2017 17:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je débuterai par changer ces barrières par des modèles comme il y avait avant qui empêcherait de passais par en-dessous et installerais des caméras qui flashes toute les infractions commises sur ce passage à niveau

    • Ossi le 10.06.2017 11:21 Report dénoncer ce commentaire

      Tu sais si je traverse à pied ou à vélo les rails et que la caméra me filme, ils ne savent pas qui je suis!

    • RamBo le 10.06.2017 12:20 Report dénoncer ce commentaire

      M.R. : Et si les gens commenceraient à changer leurs habitudes . Tout un chacun est responsable lui-même de son sort. Trop facile de toujours trouver autrui !

  • Filipe le 09.06.2017 17:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Est-ce si difficile d'arriver à un passage à niveau et de regarder de gauche à droite avant de traverser? Perso je m'assure que je ne vois aucun train (même de loin) avant de traverser. Les gens qui traversent sans regarder...c'est tout simplement du suicide.

  • passage_voiture le 09.06.2017 17:31 Report dénoncer ce commentaire

    Perso j'ai déjà peur quand les barrières sont ouvertes....C'est le seul pays européen où il y en a autant.