Luxembourg Music Awards

18 décembre 2018 22:58; Act: 19.12.2018 15:23 Print

Qui sont les artistes de l'année 2018?

ESCH-BELVAL - Une douzaine de groupes et artistes ont été mis à l’honneur, mardi soir, lors des premiers LMAs, organisés par la Rockhal.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Avec son R’nB sombre et mélodique, Edsun, dont le second EP «You Are Not Just One Thing» est paru en novembre dernier, explore des terres encore inconnues au Grand-Duché. Le jeune artiste du Luxembourg, qui propose un univers ambitieux, entre musique et danse, a confirmé cette année, avec une tournée passant par Bruxelles ou Berlin. Il s’est vu décerner trois prix, mardi, lors des Luxembourg Music Awards: «Artiste de l'année» et deux récompenses pour le clip de «Lisa».

Cinq artistes émergents, âgés de moins de 36 ans, ont reçu un «Start-up Award», à l’occasion de cette première édition: Bartleby Delicate, projet solo du chanteur de Seed To Tree («Meilleur espoir/artiste»), la chanteuse jazz Claire Parsons («Meilleur espoir/musicienne»), le réalisateur Isaiah Wilson («Meilleur espoir/réalisateur de clip»), la chanteuse Carma Katena, alias C’est Karma («Artiste féminine espoir») et l’illustrateur Dirk Kesseler («Meilleur espoir/illustrateur»).

Les Luxembourg Music Awards 2018 ont également mis à l’honneur la meilleure chanson de l’année, «Bubble» de Mad Fox, ainsi que le meilleur producteur de l’année, Eric Bintz alias Céhashi, l’un des beatmakers favoris du rappeur français Youssoupha.

Enfin, Music LX a dévoilé de son côté ses lauréats, artistes export de l’année, parmi les nominés annoncés la semaine dernière. Rome a été distingué dans la catégorie «Pop/rock/électro», le trio Reis Demuth Wiltgen dans la catégorie «Jazz» et le percussionniste Christoph Sietzen dans la catégorie «Classique».

(Cédric Botzung/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.