Enseignement au Luxembourg

18 septembre 2017 07:00; Act: 18.09.2017 11:36 Print

Un millier de lycéens vont bénéficier d'un iPad

LUXEMBOURG - Cette année, près de mille élèves vont pouvoir travailler avec une tablette. En l’occurrence, il s’agit d'un iPad.

storybild

Chaque élève aura sa propre tablette à sa disposition sept jours sur sept, il pourra également l’emmener à la maison avec lui, comme si c’était un simple cahier. (photo: Photo prétexte)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Que les adeptes du tableau noir et des traditionnels cahiers et stylos se rassurent, la révolution numérique de l'école luxembourgeoise se fait de manière progressive. Mais elle a lieu. Lors de son discours sur l’état de la Nation, le Premier ministre, Xavier Bettel, avait promis des tablettes pour tous les élèves du lycée, moyennant 5 euros de frais de location par mois.

Une affirmation qui traduit davantage la volonté de poursuivre un projet lancé depuis près de deux ans. Environ 800 lycéens travaillaient déjà avec un iPad en 2016. Ils seront 200 de plus à la rentrée. «La cadence s'accélérera par la suite avec 6 000 tablettes dans les lycées à partir de 2018», avance le ministère de l'Éducation nationale.

Sept jours sur sept

Le choix d'équiper telle ou telle classe n'est toutefois pas le fruit du hasard. Un concept pédagogique doit être soumis au ministère avant validation. «L'enseignant doit justifier l'utilisation des tablettes. Il ne s'agit pas d'un gadget pour les élèves», précise le ministère de l'Éducation nationale.

Toutefois, chaque élève aura sa propre tablette à sa disposition sept jours sur sept, il pourra également l’emmener à la maison avec lui, comme si c’était un simple cahier. Le Luxembourg a prévu d’engager un budget d'environ 450 000 euros pour cette année, afin d'équiper les différents lycées du pays en tablettes numériques.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Frenchy le 18.09.2017 08:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    IPad?? On regarde pas à la dépense ici.. Une tablette Android est beaucoup plus abordable je trouve...

  • John le 18.09.2017 10:58 Report dénoncer ce commentaire

    Une tablette restera un gadget pour l'éducation. Bon nombre d'enseignants vont se faire balader par des élèves/étudiants qui vont vite faire de détourner les tablettes pour ne pas faire ce qu'on leur demande. Une dépense des plus inutile...

  • kiwi-esch le 18.09.2017 10:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    très bonne initiative déjà en marche chez certains voisins mais une tablette android serait tout de même plus économique...

Les derniers commentaires

  • william le 18.09.2017 23:56 Report dénoncer ce commentaire

    Obliger les élèves a travailler sur tablette, cela veut dire que tous ont internet chez eux? D'un côté on veut limiter l'usage des écrans pour raison de santé, et ici on oblige à les utiliser.

  • Full-Ice le 18.09.2017 14:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'avantage avec un iPad, c'est que l'on peut le verrouiller via le compte iTunes. Donc les élèves auront seulement les Apps que les profs voudront installer et stop. Pas comme sous Android ou Windows, on peut installer via Google. Et vu la quantité, ils ont dû avoir une bonne remise.

    • porcinet le 18.09.2017 19:36 Report dénoncer ce commentaire

      pas de remises chez Apple. On en a achetté 100 pour cadea de noel dans notre société, 0€ de remise. C'est pire que chez Porsche, eux au moins donne 3%

  • Le justicier. le 18.09.2017 14:07 Report dénoncer ce commentaire

    Comment une démocratie tombe dans la dictature en imposant Apple, qui est un système fermé et trop cher, au lieu de laisser choisir les parents / élèves, pour la Microsoft Surface, qui est la meilleure tablette / ordinateur, ou une tablette Android !!!

  • Se poser les bonnes questions SVP! le 18.09.2017 13:58 Report dénoncer ce commentaire

    5€ par mois?! L'école ne doit-elle pas être gratuite, accessible à tous et égalitaire...là c'est mal parti! Et quid des choix d'éducation personnelle interdisant les appareils numériques? Je vois déja l'argumentation des parents qui limitent l'utilisation de ce genre de trucs fondre comme neige au soleil "dis papa, pourquoi toi tu veux pas alors que l'école et la maîtresse disent que c'est bien?" Que du bonheur en perspective! Puis sachant qu'un B. Gates, un S. Jobs ou un M. Zuckerberg ont interdit catégoriquement l'utilisation de ces machins à leurs propres enfants....réfléchissez!!

  • Du balais le 18.09.2017 13:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Granzert : Les outils Microsoft de grand public sont tout à fait disponible sur iPad.