Selon une étude, en 2016

27 juillet 2016 10:11; Act: 27.07.2016 13:16 Print

Chacun a travaillé deux jours de plus pour l'État

LUXEMBOURG - En 2016, un salarié du Luxembourg a travaillé en moyenne 154 jours pour payer l'ensemble des prélèvements obligatoires contre 152 jours en 2015.

storybild

Les Belges sont «libérés» ce mercredi.

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Pour s’acquitter des différents prélèvements obligatoires, en 2016, les salariés du Grand-Duché ont travaillé du 1er janvier au 4 juin, premier jour dit de libération fiscale, selon l’Institut économique Molinari, think tank libéral, qui a compilé des chiffres de EY, Eurostat et de l’OCDE. C’est deux jours de plus qu’en 2015, cinq jours de plus qu’en 2014, dix jours de plus qu’en 2013 et 19 jours de plus qu’en 2010.

Et si les salariés doivent travailler un peu plus pour payer l’ensemble de ces charges, c’est parce que la charge fiscale a augmenté de 4,4%, passant de 25 439 euros à 26 549 euros quand les salaires bruts n’ont augmenté que de 3,1%, passant de 52 902 euros en 2015 à 54 560 en 2016 (+3,1%). Une rémunération qui reste la plus élevée d’Europe. Au final, en 2016, charges, impôt sur le revenu et TVA déduits, le salarié du Luxembourg dispose de 36 136 euros quand la moyenne européenne est de 17 490 euros.

Sur les 28 pays européens, une quinzaine a vu ce fameux jour de libération fiscale reculer dans le calendrier. Ainsi, par exemple, les Allemands ont travaillé jusqu’au 11 juillet contre le 10 l’an passé. À l’inverse, les Belges ont payé l’intégralité de leurs charges de mercredi 27 juillet contre le 6 août l’année dernière, c’est la plus forte baisse de l’UE. Statu quo en France où les salariés termineront de payer le 29 juillet, comme l’an passé. Ils sont en cela les derniers de la classe. Ce sont les Chypriotes, les Maltais et les Irlandais à s’acquitter le plus tôt de leurs prélèvements obligatoires, respectivement le 31 mars, les 18 et 30 avril.

(MC/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • GloryHole le 27.07.2016 11:15 Report dénoncer ce commentaire

    Et si on baissait les prélèvements sur les salaires et qu'on augmentait l'imposition sur les revenus du capital ?

  • Mathias le 27.07.2016 12:07 Report dénoncer ce commentaire

    La position n'est certes pas mauvaise, mais la tendance est inquiétante!!

  • Vindulux le 27.07.2016 20:26 Report dénoncer ce commentaire

    Donc, nous avons travaillez deux jour de plus pour payer les salaires, les primes, les avantages et les augmentations de nos trop nombreux fonctionnaires...

Les derniers commentaires

  • DIEUX le 01.08.2016 19:39 Report dénoncer ce commentaire

    Comme disait l'autre,travailler plus pour gagner moins!xd

  • Euh! le 28.07.2016 14:51 Report dénoncer ce commentaire

    On pourrait quand même travailler un petit plus pour l'Etat, ne trouvez vous pas?

    • dieux le 01.08.2016 19:38 Report dénoncer ce commentaire

      MDRRRR

  • Vindulux le 27.07.2016 20:26 Report dénoncer ce commentaire

    Donc, nous avons travaillez deux jour de plus pour payer les salaires, les primes, les avantages et les augmentations de nos trop nombreux fonctionnaires...

    • Josh le 27.07.2016 22:36 Report dénoncer ce commentaire

      Oh Vindulux, toujours ces simplifications extrêmes pour que vous puissiez finalement parler de vos fonctionnaires. Non Vindulux, les dépenses de l'Etat sont nombreux. La 1re position est la Sécurité Sociale qui occupe 25% du budget et dont les dépenses montent en flèche, année en année.

    • Mary le 28.07.2016 08:39 Report dénoncer ce commentaire

      Justement non Vindulux, tout cela a été payé déjà! Nous avons travaillé deux jours de plus pour le tram.

    • BièredeFrance le 28.07.2016 09:01 Report dénoncer ce commentaire

      Vindulux, les fonctionnaires travaillent tous les jours de l'année pour l'Etat. :-) :-)

  • Hofcat le 27.07.2016 15:44 Report dénoncer ce commentaire

    Les fonctionnaires européens qui sont libérés le 1er janvier font baisser la moyenne ou bien ne sont pas repris avec les simples mortels ?

    • Jerome le 27.07.2016 16:21 Report dénoncer ce commentaire

      Aie, toujours la même confusion. Encore une fois: Les fonctionnaires européens ne sont pas associés au Luxembourg donc ils ne payent pas leurs impôts à l'Etat luxembourgeois. Ils payent l'impôt communautaire qui est qui va de 8% à 45% majoré d'un impôt solidarité de 6%. Quand ils "sont libérés" dépend dans quelle tranche ils se situent.

    • Hofcat le 27.07.2016 18:24 Report dénoncer ce commentaire

      @Jerome: Vous avez raison. Ils ne paient l'impôt à aucun pays mais ils paient un impôt communautaire qui (espérons!) devrait diminuer d'autant le financement de l'UE. Le système reste avantageux, notamment pour les couples mixtes où le contribuable LU a un "pauvre" fonctionnaire à sa charge (classe 2 à 0 euro imposable pour le conjoint). Tarifs, comme Foyer de Jour, basé sur le revenu imposable etc. Le système reste très perfectible.

  • daniel le 27.07.2016 15:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un Luxembourg pauvre mais très pauvre comme dans le temps des laboureurs ça serait suplime. Et c'est pub tous les matins viva vacanze serait termine J'ai jamais entendu viva travailler.