En Grande Région

02 octobre 2019 13:25; Act: 02.10.2019 18:27 Print

Encore une enquête pour optimiser la mobilité

LUXEMBOURG - Une nouvelle étude interactive MMUST attend près de 3 000 réponses pour améliorer la mobilité au Luxembourg, en France et en Belgique.

storybild

La Grande Région se mobilise pour une meilleure mobilité en lançant une grande enquête. (photo: L'essentiel/Frédéric Lambert )

Sur ce sujet
Une faute?

Le nord de la Lorraine, la province belge de Luxembourg et le Grand-Duché de Luxembourg ont lancé, ce mercredi au Kirchberg, une enquête commune sur la mobilité baptisée Modèle MUltimodal et Scénarios de mobilité Transfrontaliers (MMUST). «On veut faire des propositions aux utilisateurs pour qu’ils puissent nous donner leurs avis sur l’offre actuelle de transports», a lancé d’emblée François Bausch, ministre de la mobilité et des travaux publics. «Toutes les informations sont disponibles sur www.mmust.eu/enquete».

«C’est un moment important, concret et partagé pour progresser sur un sujet qui concerne le quotidien des gens», a affirmé Jean-Luc Bohl, vice-président de la région française du Grand Est et président de Metz-Métropole. «Je suis venu en voiture et j’ai eu du retard, car le réseau routier est saturé. On doit absolument sortir du cadre de nos frontières nationales pour trouver des solutions avant de décider quels seront nos investissements».

Dix minutes d’enquête

«Toutes nos régions connaissent des soucis de mobilité et c’est une des préoccupations majeures pour nos citoyens», a rappelé Philippe Henry, ministre wallon du Climat, des Infrastructures, de l’Énergie et de la Mobilité depuis deux semaines. «En quelques années, les attentes peuvent évoluer avec l’arrivée de nouveaux moyens technologiques comme le tram ou les trottinettes électriques. Avec cette enquête, on va proposer aux citoyens des scénarios précis avec un coût du trajet en temps et en argent».

«Les enquêtes sont récurrentes avec les offres actuelles. Ici, avec MMUST on veut se projeter dans le futur et tenter de savoir comment les gens vont changer leurs comportements au niveau de la mobilité», a souligné Eric Cornelis, en charge du volet technique de l’enquête, en tant que docteur à l’Université de Namur. «C’est un outil d’aide à la décision pour savoir sur quel levier on va devoir jouer pour améliorer la mobilité. Si changer le prix ne sert à rien ou pas, par exemple. On veut se baser sur le vécu des gens et proposer des scénarios hypothétiques. On est à la recherche de données pour enrichir notre enquête. Plus on aura de réponses, plus on sera fiable». 3 000 réponses sont attendues depuis les trois pays lors des deux prochains mois et participer à l’enquête MMUST ne prend que dix minutes.

(Frédéric Lambert/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pierre le 02.10.2019 13:48 Report dénoncer ce commentaire

    Nos problèmes de mobilités sont connus, et tous sont liés à cette centralisation systématique de presque tout dans la capitale. Tant qu'on aura pas compris qu'il faut à tout prix délocaliser un maximum de boîtes en dehors de la capitale, on continuera à foncer dans le mur. Quant à la voiture, rien ne changera jamais, elle est bien trop pratique et bien plus rapide que tout ce que vous pourrez toujours proposer comme alternative.

  • AllezCiao le 02.10.2019 13:39 Report dénoncer ce commentaire

    a les voir sur la photo on se rend compte que eux n' ont jamais pris le transport public pr aller travailler

  • Maxxxxx le 02.10.2019 14:43 Report dénoncer ce commentaire

    Pierre a raison, nous avons des entreprises ou des banques constituées à plus de 50% par des frontaliers francophones, c'est-à-dire par des gens qui viennent tous de Belgique et de France, et pourtant, ces banques continuent à vouloir à tout prix s'installer au Kirchberg ou à la Cloche d'Or, pourquoi ?

Les derniers commentaires

  • hagardunord le 04.10.2019 12:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Albert, ce sont des énergumènes comme vous qui continuent à faire exploser les prix, immobiliers et autres...vraiment bravo ! 2 millions la maison lol...

  • windman le 03.10.2019 13:36 Report dénoncer ce commentaire

    Enquête faite, strictement aucune utilité. On demande juste aux gens de dire ce qu'ils préfèrent entre bus, train ou voiture. Encore de l'argent et du temps gaspillés pour rien. Finalement qu'a déjà fait ce ministre pour améliorer réellement la mobilité du pays depuis qu'il est en poste ? Relier 2 points distants de qq km par un tram, à coups de dizaines de millions, ça compte pas car ça ne bénéficie qu'à une part infime de la collectivité

  • Caroline le 03.10.2019 10:47 Report dénoncer ce commentaire

    Mon collègue habite à Bonnevoie et il prend le bus pour aller à Howald, c'est une galère monumentale, il met plus d'une heure.....

    • Anne-Marie le 03.10.2019 11:42 Report dénoncer ce commentaire

      Idem pour moi qui habite à Bertrange, de porte à porte jusqu'à mon bureau au Kirchberg, 1h20 en combinant le bus, le tram et un peu de marche, avec ma voiture, 40 minutes et malgré les bouchons quotidiens. Mon choix a vite été fait, et cela pour faire à peine 6 km à vol d'oiseau.

  • Albert le 03.10.2019 06:49 Report dénoncer ce commentaire

    Pour ma part, je ne suis pas concerné par les problèmes de trafic. 20min de porte à porte domicile/travail avec un bus direct, entre le Limpertsberg et le quartier de la gare. Pas de stress, pas de pollution et c'est gratuit. Alors des solutions, chacun peut en trouver en se rapprochant de son lieu de travail. Certes, ma maison m'a coûté 2 millions, mais quel gain en termes de qualité de vie!

    • Caroline le 03.10.2019 10:56 Report dénoncer ce commentaire

      Je ne pense pas que le Luxembourg soit assez grand pour contenir tous les travailleurs frontaliers, si ceux.ci décidaient de venir habiter à Luxembourg

    • @Caroline le 03.10.2019 11:55 Report dénoncer ce commentaire

      Mais bien sûr que oui, nous n'avons ici que 11% de surface construire sur l'ensemble du territoire, la marge est gigantesque et plus que ça encore...

  • csa le 03.10.2019 05:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A l heure actuelle il faut bannir les camions. Imposer le développement du télé travail. Obliger les grandes entreprises à organiser des parcours en bus. Comme les entreprise sidérurgiques le faisaient par le passée.