Au Luxembourg

05 février 2019 16:34; Act: 05.02.2019 17:20 Print

La SNCT se défend sur le tarif du contrôle technique

SANDWEILER - Le tarif du contrôle technique a augmenté, oui. Mais, rétorque la SNCT, il reste inférieur aux prix dans les autres pays de la Grande Région.

storybild

La SNCT défend sa politique tarifaire. (photo: Pierre Matge)

Sur ce sujet
Une faute?

Vous avez été très nombreux à réagir à notre article sur les nouveaux tarifs de la SNCT, beaucoup d'entre vous jugeant les nouveaux prix du contrôle technique trop élevés. Dans un premier temps, la Société nationale de contrôle technique (SNCT) s'était refusé à réagir. Elle a finalement répondu dans un communiqué publié ce mardi après-midi, pour expliquer les raisons de cette augmentation.

Jusqu'en 2016, le prix du contrôle technique était fixé par le gouvernement et «pendant longtemps, et autant que possible, les tarifs de nos services étaient maintenus stables» et restaient «très bas par rapport à ceux appliqués dans les pays voisins». Hors, tout a changé à l'occasion d'une réforme entrée en vigueur depuis 2016, qui a notamment ouvert le contrôle technique à la concurrence. «En tant que société commerciale, nous devons couvrir nos frais. C'est pourquoi nous sommes contraints d'augmenter nos tarifs», explique la SNCT.

«La 6e adaptation tarifaire en 20 ans»

La SNCT explique que ses recettes ont en effet été revues à la baisse avec l'allongement de la périodicité du contrôle technique. En outre, la société pointe des frais de fonctionnement qui «ont augmenté de manière significative au fil des années sans avoir été répercutés sur les tarifs». Le communiqué explique qu'«en 20 ans, ceci ne constitue que la 6e adaptation tarifaire» et que «les augmentations précédentes étaient de moindre importance».

Outre ces besoins de rentabilité, la SNCT évoque les investissements pour «l'amélioration de la qualité de son service aux clients». Par exemple, un nouvel environnement informatique a été récemment mis en place, «avec par exemple un système de rendez-vous qui fonctionnera à partir du 18 février pour nos clients professionnels et à partir du 4 mars pour nos clients privés». Et de conclure: «Malgré cette hausse, nos nouveaux tarifs restent inférieurs aux prix proposés par la concurrence à Luxembourg et à ceux pratiqués dans la Grande Région».

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Mosso le 05.02.2019 17:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un contrôle tous les deux ans serait bien suffisant compte tenu de parc automobile.

  • Johnny le 05.02.2019 17:23 Report dénoncer ce commentaire

    En fait, ils nous expliquent qu'ils ont moins de travail et qu'ils doivent donc augmenter les prix pour compenser le manque à gagner. Mais dans quel système financier vivent-ils ceux-là?

  • missie le 05.02.2019 19:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que les services augmentent d’accord ! Mais pas dans de telles proportions.. On pourra peut-être espérer à l’avenir plus de gentillesse et d’empathie envers les clients. Et ne plus se retrouver toute seule dans la voiture devant la fosse à l’heure de la pause où tout le monde disparaît en même temps !

Les derniers commentaires

  • Flolo le 08.02.2019 20:04 Report dénoncer ce commentaire

    Trop cher ,trop cher , et encore trop cher 52 ???????????????? Et cela tous les ans

  • le psy le 06.02.2019 18:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je comprends rien au Luxembourg ! Normalement quand il y a concurrence il y a guerre des prix vers le bas comme en France Allemagne ect ici c’est l’inverse chercher l’erreur !!

  • Chris le 06.02.2019 16:49 Report dénoncer ce commentaire

    Si ils ont de la concurrence, ils devraient dans ce cas baisser leur prix et permettre à plus de gens de passer au contrôle, les rdv sont bcp trop long et leur service devrait être encore mieux organisé et encore plus professionnel.

  • parisiendulux le 06.02.2019 15:47 Report dénoncer ce commentaire

    dans tout les autres pays le contrôle est valable 2 ans que la voiture est 1 ans ou 20 ans c'est honteux le prix

  • André le 06.02.2019 14:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aujourd'hui j'étais pour un repassage... Temps perdu pour un simple contrôle des pneus 75 minutes d'attente. OK en augmente les tarifs pour améliorer les services ect...mais il n'y a rien qui a changer. C'est grave. Même avec rdv 1h c'est sur que vous allez rester coincé... Honte