Mélanges dangereux

26 janvier 2018 08:00; Act: 26.01.2018 09:52 Print

Les cocktails à la codéine inquiètent le Luxembourg

LUXEMBOURG - Influencés par les clips de rap américains, certains jeunes ont fait de la codéine une drogue festive. Sans se soucier des risques.

storybild

Le mélange de codéine et de soda est un cocktail dangereux.

Sur ce sujet

«Lean», «purple drank», «syzzurp». Autant de dénominations pour désigner les cocktails à la codéine. Très en vogue dans le milieu hip-hop américain, cette substance dérivée de l'opium est devenue un véritable problème de santé publique aux États-Unis, mais également en Europe.

Les consommateurs n'hésitent pas à détourner l'usage de sirops pour la toux ou autres médicaments vendus en pharmacie, sans forcément en connaître les effets potentiellement dévastateurs. Les cas de rappeurs décédés par overdose se multiplient depuis quelques années, des adolescents en sont également morts à l'étranger. Mais les campagnes d'information se font encore rares sur le sujet.

Le Luxembourg a légiféré

«C'est en regardant les clips que nous avons eu envie de suivre la tendance», confie Théo*, un jeune Luxembourgeois. «On mélange le tout avec du Sprite. Certains boivent de l'alcool en même temps. Après, on passe une bonne nuit», explique le jeune homme, qui n'a eu «aucun mal à s'en procurer en Belgique, sans ordonnance».

Conscient du danger, le Luxembourg a déjà légiféré. «Les médicaments à base de codéine requièrent tous une prescription depuis trois ou quatre ans. Et il est très rare que des personnes se présentent avec des ordonnances à répétition», rassure Alain de Bourcy, président du syndicat des pharmaciens. Mais le problème reste entier. Si peu de lycéens ont avoué avoir succombé à cette mode, l'existence du «lean» n'avait aucun secret pour la majorité d'entre eux.

*Le prénom a été modifié

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Leon le 26.01.2018 09:16 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut les laisser faire. La séléction naturelle fera le reste.

  • Senior le 26.01.2018 09:10 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut légaliser le canabis comme en Californie...l'Etat remplit les caisses...les jeunes sont tranquiles et ça casserait le trafic et les mauvais produits...

  • vieux le 26.01.2018 09:06 Report dénoncer ce commentaire

    Pfff... Nous on se contentait de la bière... Et c'était bien suffisant!

Les derniers commentaires

  • Mina le 26.01.2018 14:43 Report dénoncer ce commentaire

    Ordonnances à répétition? Si c'est une ordonnance c'est que ça a été prescrit par un médecin non? Dans ce cas où est le problème, le malade devient-il hors la loi?

  • ladeux le 26.01.2018 14:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    laissez faire. Quand ils seront morts d'une overdose les parents réaliseront qu'ils avaient un rôle à jouer: éduquer!

  • Grand Maître le 26.01.2018 09:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @je te souhaite d'être en voiture face à un consommateur qui en a fumé trois..En espérant vraiment ce ne sera pas une famille!! Après tout le monde pleure. Les gens deviennent complètement malades.

  • Nick Odine le 26.01.2018 09:17 Report dénoncer ce commentaire

    Sortez des cachets de codeine pur ils prendront moins de risques...

  • Leon le 26.01.2018 09:16 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut les laisser faire. La séléction naturelle fera le reste.

    • Ellie le 26.01.2018 09:46 Report dénoncer ce commentaire

      @Léon, La selection naturelle est faussée par la Sécu.

    • katmich le 26.01.2018 11:25 Report dénoncer ce commentaire

      Un peu radical non?

    • une petite vieille le 26.01.2018 11:56 Report dénoncer ce commentaire

      et c'est bien dommage