Fléau au Luxembourg

10 septembre 2021 09:00; Act: 11.09.2021 17:13 Print

80% des permis retirés le sont à cause de l'alcool

LUXEMBOURG - Jusqu'à 1 400 permis sont retirés chaque année sur nos routes à cause de l'alcool, plus de 80% du total. Un fléau malgré campagnes et répression.

storybild

«Un accident sur cinq est lié à l’alcool», rappelle la police. (photo: Editpress/Hervé Montaigu)

Sur ce sujet
Une faute?

«Ivre, il double la police», «Ivre, il percute une voiture en stationnement», «Ivre, il fait une sieste au volant au milieu de la route»... ces titres, vous les avez sans doute lus dans L'essentiel, notamment chaque week-end ou presque. Certaines situations insolites pourraient prêter à sourire si le fond du problème n'était pas si grave. Au Luxembourg comme ailleurs, l'alcool au volant est un fléau qui a la vie dure.

L'an passé encore, 80% des permis de conduire retirés sur nos routes l'ont été à cause de l'alcool. «Environ 1 120 permis de conduire retirés sur un total de 1 390», détaille la police pour L'essentiel. Un nombre d'autant plus inquiétant que l'année 2020 a été celle du Covid, des confinements, des routes désengorgées et des bars longtemps fermés. Pourtant, la différence avec les années précédentes n'est pas significative.

«Un accident sur cinq lié à l'alcool»

En 2019, 1 480 permis de conduire avaient été retirés sur l'année pour alcoolémie au volant, sur un total de 1 730 (85,6%) après 243 contrôles et 24 450 personnes contrôlées. 11,3% des permis retirés concernaient la vitesse. En 2018, les chiffres sont quasiment identiques, 1 411 permis retirés pour alcoolémie sur 1 743 en tout (81%). Il n'y a pas d'aggravation, donc, mais pas de mieux non plus. Plus de trois permis retirés pour alcool au volant chaque jour en moyenne, c'est un taux important pour un pays comme le Luxembourg, qui compte aujourd'hui environ 430 300 véhicules en circulation.

«Un accident sur cinq est lié à l'alcool. Cela reste notre préoccupation», glisse-t-on du côté de la police, qui met en place des contrôles spécifiques, notamment une campagne spéciale en marge du carnaval. Depuis vingt ans, grâce à la Sécurité routière, «Raoul, celui qui conduit ne boit pas», fait aussi partie du paysage et de la sensibilisation, surtout des plus jeunes. On se souvient aussi de cette campagne du gouvernement, en 2019: «Alcool sur le lieu de travail? J'ai dit non».

La répression renforce aussi la sensibilisation. Rappelons qu'au Luxembourg, un automobiliste est sanctionné dès qu'il est contrôlé avec au moins 0,25 mg d'alcool par litre d'air expiré. Il risque alors 145 euros d'amende et deux points en moins. Entre 0,35 mg/l et 0,55 mg/l, l'amende peut atteindre jusqu'à 500 euros et quatre points en moins. Au-delà de 0,55 mg/l, le permis est immédiatement retiré et une peine de prison peut être prononcée.

(Nicolas Chauty/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Henry Funk le 10.09.2021 09:32 Report dénoncer ce commentaire

    si on faisait autant de contrôles de police contre les dealers à la Gare, le problème des drogues serait vite résolus ,mais on le fait pas par ce que cela ne rapporte rien dans le budget de l'état..

  • Fact le 10.09.2021 09:26 Report dénoncer ce commentaire

    Donc on ferait mieux de faire des contrôles d'alcoolémie plutôt que des contrôles de vitesse juste pour faire du fric. Je suis convaincu qu'un bourré qui roule à 130kmh est plus dangereux qu'un sobre qui roule à 150kmh (sur autoroute).

  • David le 10.09.2021 09:43 Report dénoncer ce commentaire

    Les contrôles de police inopinés étant plus efficaces que les radars et les excès de vitesse dangereux ne représentant que 11,3% des retraits de permis, il me semble que le but des dépenses en materiel de sécurité routière n'ont pas pour but d'assurer la sécurité des usagers de la route, mais plutôt d'appliquer une taxe sur la vitesse.

Les derniers commentaires

  • luis le 11.09.2021 04:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout est relatif. Ont peut boire Et bien conduire, et ne pas boire,et mal conduire.Et après c'est du bla bla et ben.

  • Phil. le 10.09.2021 20:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas étonnant avec tous ces alcooliques au Luxembourg.

  • Mister le 10.09.2021 19:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas grave du moment qu'ils sont vaccinés.

  • Gagnant le 10.09.2021 19:05 Report dénoncer ce commentaire

    MDR : Un alcoolique drogué qui téléphone dans une rue de la gare ... Il est tranquille puisque pas de police ..

  • ton ton le 10.09.2021 17:44 Report dénoncer ce commentaire

    1 accident sur 5... 20 %. Que font les autres 80%?