Banque au Luxembourg

04 mars 2021 12:25; Act: 04.03.2021 12:24 Print

Un nouveau plan social annoncé chez RBC

LUXEMBOURG - La banque RBC compte supprimer 243 postes de travail et annonce un 3e plan social, alors que le précédent n'est pas arrivé à son terme.

storybild

Les plans sociaux s'enchaînent chez RBC Luxembourg. (photo: Editpress/Pierre Matge)

Sur ce sujet
Une faute?

Alors que le précédent plan social doit arriver à son terme au mois d'avril, la Royal Bank of Canada (RBC) annonce déjà un troisième plan social, indiquent ce jeudi dans un communiqué les syndicats LCGB-SESF, OGBL Secteur financier et Aleba. La filiale RBC Investor & Treasury Services (RBC ITS) compte supprimer 243 postes de travail, une décision qui passe mal auprès des organisations syndicales.

«Avec l’annonce de ce 3e plan social depuis la reprise totale de RBC ITS par la Royal Bank of Canada en 2012, RBC s’adjoint le titre de macabre leader de plans sociaux successifs. En effet, un 1er plan social signé en 2013 concernait 210 emplois, un 2e plan social signé en 2019 concernait 201 postes de travail, et celui-là est toujours en cours. Une extension vient d’être signée il y a à peine 6 semaines jusqu’au 30 avril 2021», peut-on lire dans le communiqué conjoint des syndicats.

Des mesures de réduction des coûts

Les organisations syndicales s’inquiètent du maintien de l’emploi et de l’avenir de RBC, qui compte actuellement 1 100 salariés au Luxembourg. Selon elles, les motifs de cette nouvelle restructuration ne sont pas liés à la crise sanitaire actuelle, mais simplement à «une réduction des coûts en vue d’améliorer les résultats nets de l’entreprise».

Pour rappel, fin novembre 2020, la banque RBC avait pris des mesures de réduction des coûts en Europe, avec à la clé des suppressions d’emplois, principalement au Luxembourg. Selon un porte-parole de la banque, dans la mesure du possible, les pertes d’emploi devaient être absorbées par les baisses d’effectifs naturelles, le redéploiement et les départs en retraite.

(pp/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bye bye le 04.03.2021 13:55 Report dénoncer ce commentaire

    bye bye les gros client de real estate et Privat equity, pas etonnant que les clients ne veulent plus travailler avec RBC, quand on voit comment la banque est dirigé par UK et canada.

  • Lapallisse le 04.03.2021 14:21 Report dénoncer ce commentaire

    et dire que j'ai été contacté pour aller travailler chez eux en consultance pour le service informatique :-) contrat de 6 mois renouvellable 4 fois. C'est incroyable comment les sociétés aujourd'hui utilisent et jettent les gens.

  • UK and CAD le 04.03.2021 13:54 Report dénoncer ce commentaire

    la raison est simple, mauvaise gestion de revenu, j y ai travailler et il est plus facile de reduire les couts que de reclamer son dû surtout quand le client ne paye pas, le salles ne va surtout pas contacter le client pour lui demander de payer ms lui fera une ristourne quand la banque a commencé a être dirigé par les anglosaxon qui ne comprennent absolument rien au metier, les problème on commencé

Les derniers commentaires

  • So sad le 06.03.2021 17:33 Report dénoncer ce commentaire

    Quel gâchis.. A chaque fois ce sont les plus anciens qui payent la note finale, eux qui ont tout donné à la belle époque, c'est scandaleux.. En trois plans plus de 600 emplois perdus.. et c'est pas fini... que de familles et carrières brisées.. Triste triste en sachant que la maison mère fait 13 milliards de bénéfices par an !! Il faut changer les lois... on ne devrait pas savoir licencier avec des bénéfices pareils..c'est indécent !!!

  • Doudou le 05.03.2021 17:16 Report dénoncer ce commentaire

    Une des pires banques de Luxembourg... Tout ce que vous ne souhaitez pas voir s'y trouve.

  • RBCer le 05.03.2021 15:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De l'intérieur... Que d'échecs.

  • développement durable le 05.03.2021 12:39 Report dénoncer ce commentaire

    Bonne nouvelle, un peu moins de saturation sur les routes.

    • Mon cul le 05.03.2021 13:40 Report dénoncer ce commentaire

      Vivement ton tour, il y en aura encore moins

    • Un ancien salarié le 05.03.2021 21:08 Report dénoncer ce commentaire

      Mon licenciement a été ma plus grande richesse. J'ai retrouvé ma liberté de vivre sainement et de penser.

  • finance le 05.03.2021 10:24 Report dénoncer ce commentaire

    aucun problème pour se recaser - les fintechs recrutent en masse à Luxembourg et ne trouvent pas assez de candidats, ils doivent faire venir à prix d'or des US des dilpomés pour pourvoir les postes