Mobilité dans la capitale

17 septembre 2020 06:59; Act: 17.09.2020 09:19 Print

«Il n'y a pas que le vélo à Luxembourg-​​Ville»

LUXEMBOURG - Le ministère de la mobilité et la capitale ne sont visiblement pas sur la même longueur d'onde. Patrick Goldschmidt a répondu aux propos de François Bausch.

storybild

L'équation "vélo-bus-voiture-piéton" + tram n'est pas évidente à gérer à Luxembourg-Ville. (photo: L'essentiel/Frédéric Lambert)

Sur ce sujet
Une faute?

Semaine européenne de la mobilité oblige, il est de bon ton de donner son avis sur la question. Le ministre de la Mobilité, François Bausch, ne s'en est pas privé, lundi, en déclarant à Paperjam que «les communes devaient faire plus d'efforts dans l'espace urbain». Et d'ajouter «Luxembourg doit faire le lien entre les quartiers et l’épine dorsale qui ira de Luxexpo à la Cloche d’Or. Cela demande du courage politique. La ville pour la voiture, c’est une logique urbaine du siècle dernier».

Des propos qui ont eu le don de faire sortir de ses gonds le toujours très calme Patrick Goldschmidt, échevin à la Mobilité. «J'ai été très surpris des propos du ministre, alors que nous sommes en contact régulier», nous a-t-il confié. «J'ai fait beaucoup plus que d'autres pour la mobilité et c'est très étonnant d'entendre ça, car Monsieur Bausch était encore échevin de la Mobilité, il y a 7 ans. Et pendant douze ans, Déi Gréng se sont occupés de la mobilité dans la capitale. Ils me reprochent de ne pas en faire assez et de ne pas enlever des places de parkings en surface... Alors que nous n'en avons jamais retiré autant. Les exemples sont multiples: avenue Marie-Thérèse, avenue de la Gare, Rousegaertchen, boulevard Roosevelt, rue Notre-Dame... Et il faut garder des places en surface pour les livraisons ou les résidents qui disposent de 500 vignettes dans le centre».

Et Patrick Goldschmidt d'insister: «On veut donner de l'espace aux piétons et aux cyclistes, mais il faut aussi reconnaître que les voitures sont encore là. Beaucoup de gens ne peuvent pas s'en passer: les personnes âgées ou à mobilité réduite. Il n'y a pas que le vélo et c'est à la ville de résoudre l'équation "piéton-vélo-bus-voiture" et en plus "tram" qui est tout de même un projet "colossal" réalisé ensemble par la ville et l'État. La collaboration est bonne et j'ai été surpris des propos du ministre. Qu'il nous accuse de "manquer de courage politique", ce n'est pas correct». Et la ville de Luxembourg de nous indiquer également que des projets de pistes cyclables sont prêts et qu'ils auraient pu être inaugurés lors de cette Semaine de la mobilité. Des modifications du code de la route, au niveau national, sont toutefois attendues pour qu'elles se concrétisent...

(Frédéric Lambert/L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Léon le 17.09.2020 08:29 Report dénoncer ce commentaire

    Croire que tout le monde a envie de monter sur une bicyclette pour aller au boulot est un délire intellectuel que seuls quelques ahuris peuvent avoir. Et on en connaît quelques uns ici.

  • Henri le 17.09.2020 08:39 Report dénoncer ce commentaire

    De toute façon, cette histoire autour du vélo en ville ne concerne finalement que les seuls résidents du centre-ville, c'est-à-dire très peu de personnes. Ici, nous avons plus de 200.000 frontaliers qui n'en n'ont rien à faire du vélo.

  • France con le 17.09.2020 07:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et oui monsieur Bausch la ville de Luxembourg est devenue une ville où les Handicapés sont devenus les personnes mal vues vous avez enlevé tous les places pour Handicapés proches des magasins. Alors prochainement je vais faire mes achats a Bitbourg, ,a Arlon, en France, la nous somme les biens venus en plus sais beaucoup moins cher et nous ne risquent pas de p.v.les policier et politesses sont mois arrogant que aux Luxembourg ville et tout les autres petits villes comme Diekirch et cetera. Au électeurs qui vous ont élu vous n'avez pas déjà honte avec cette politique actuelle. Les Handicapés et les Âgées vous disent merci.

Les derniers commentaires

  • Fouquier-Tinville le 17.09.2020 18:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    hey Danton tu montreras ta voiture au peuple.....elle en vaut la peine....

  • Fouquier-Tinville le 17.09.2020 18:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est ni plus ni moins que le resultat de votre politique depuis au moins 4 decennies.....assumez.....

  • Paul L le 17.09.2020 16:19 Report dénoncer ce commentaire

    avec toutes ces idées de rétrécir les routes de supprimer des accès, de supprimer des places de parking en finalité même à 1h du matin il y a des embouteillages en ville. Merci

  • Unicorn.lu le 17.09.2020 15:41 Report dénoncer ce commentaire

    L'exemple parfait des politiciens qui changent d'opinion selon leur perspective du moment, remettez Bausch au poste d'échevin, et Goldschmidt Ministre de la mobilité, et chacun défendra alors la position que l'autre défend actuellement.

  • Cancoillotte le 17.09.2020 14:25 Report dénoncer ce commentaire

    Moi, je que je veux, c est plus de place de parking devant la salle de sport, pour y garer mon SUV et ne pas devoir marcher 50 mètre pour aller faire du tapis de course.