Voyages gratuits

24 février 2020 07:00; Act: 24.02.2020 09:35 Print

Le Luxembourg est prêt pour les transports gratuits

LUXEMBOURG – Les trains, les bus et le tram seront gratuits à partir de dimanche, dans tout le pays, une première mondiale. Les entreprises concernées ont dû s’adapter.

storybild

Les contrôleurs verront leurs missions évoluer. (photo: Editpress/Archives / Alain Rischard)

Sur ce sujet
Une faute?

En préparation depuis fin 2018 et la publication du programme de gouvernement, la gratuité des transports sera effective dimanche prochain, le 1er mars. À partir de cette date, tous les bus, les trains et les trams circulant au Luxembourg seront gratuits. «Les usagers n’auront pas besoin de ticket, une seule pièce d’identité sera nécessaire», a rappelé Dany Frank, porte-parole du ministère, lors de son passage à L’essentiel radio.

L’objectif affiché est évidemment d’inciter les usagers à délaisser les moyens de transports individuels. La mesure, dont le coût est évalué par les autorités à 41 millions d’euros par an, sera financée par l’impôt.

Formations et groupes de travail

Mais le basculement du payant à la gratuité ne s’improvise pas. Des formations ont été dispensées ces derniers mois et des groupes de travail ont planché sur les changements à venir. Par exemple, les contrôleurs des CFL devront réaliser d’autres missions, comme l’information, «en plus d’une présence sur les quais et à bord», reprend Dany Frank. Les machines pour acheter les tickets seront démontées pour le tram, mais maintenues pour les trains.

En effet, les billets restent payants pour les trajets transfrontaliers, ainsi que pour les billets nationaux en première classe, qui resteront au même prix. «Nous avons décidé de maintenir cette possibilité, pour ceux qui veulent être plus au calme», explique Dany Frank. Pour les voyages vers ou depuis l’étranger, des accords ont été noués avec les compagnies nationales concernées pour faire baisser les prix.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Olivier le 24.02.2020 07:56 Report dénoncer ce commentaire

    espérons qu'ils augmentent le nombre de voitures des trains, car c'est déjà bien bondé pour le moment, si en plus le nombre de passagers augmente de 10 à 20%, ça va faire beaucoup de monde debout

  • On oublie le 24.02.2020 13:08 Report dénoncer ce commentaire

    En deux semaines à peine, ma fille a du descendre deux fois de son train à Bettembourg pour des problèmes techniques et deux fois, j'ai du aller la récupérer en voiture pour l'emmener d'urgence en ville, Luxembourg n'est pas équipé pour les transports en commun, c'est un chaos systématique.

  • Jean II le 24.02.2020 12:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avec le tram en place et la gratuité des transports , interdisez les véhicules au centre ville .

Les derniers commentaires

  • Scoop CFL le 25.02.2020 13:11 Report dénoncer ce commentaire

    Les tickets Régiozone 1 ne sont délivrés qu'au mois de mars. Ils ne sont pas mis à disposition dès maintenant. Il faudra demander au chauffeur de bus, en espérant qu'il ne vendra pas que les tickets journaliers, mais aussi les mensuels.

  • sycloux le 25.02.2020 12:13 Report dénoncer ce commentaire

    C'est une excellente initiative,bravo le gouvernement!!!!

  • Luxo le 25.02.2020 09:30 Report dénoncer ce commentaire

    Rien n'est gratuit! Cette affirmation est fausse. Les routes et les autoroutes sont toutes gratuites au GDL . Et elles sont financées par la collectivité au seul profit des conducteurs égoïstes . Pourtant les cyclistes qui ne peuvent pas les emprunter pour préserver leurs Securité ne s'opposent pas à la gratuité. Pourtant la route n'appartient pas qu'au voitures.

  • Sarka Stick le 25.02.2020 09:04 Report dénoncer ce commentaire

    il y a des bus et des wagons coronavirus, chauffés et climatisés, à votre disposition. Effet magique: 1 contaminé monte, 50 contaminés descendent

  • Remarque le 25.02.2020 08:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Gaga Tout à fait, le gratuité n’existe pas ( même pas la mort, tu la paye avec ta vie)