Réforme au Luxembourg

15 février 2016 10:00; Act: 15.02.2016 10:40 Print

Un congé parental plus flexible et mieux payé

LUXEMBOURG - Cet après-midi, la ministre de la Famille dévoilera aux parlementaires son projet de loi révisant le congé parental.

storybild

Le nouveau congé parental veut inciter les pères à prendre davantage de temps pour leur enfant. (photo: AFP)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

En 17 ans, le congé parental, introduit le 12 février 1999, a profité à plus de 70 000 jeunes parents. Et près de la moitié des congés demandés l’ont été, jusqu’à présent, pour le premier enfant. Indemnisé un peu moins de 1 800 euros par mois, le congé parental est cependant en perte de vitesse. Cet après-midi, la ministre de la Famille, Corinne Cahen (DP), dévoilera son projet de loi révisant le congé parental à la Chambre des députés. Ce soir, un débat sera diffusé sur Chamber.tv, chaîne de la Chambre des députés.

Le texte prévoit «un changement de paradigme». Plus flexible, le congé parental pourra être pris à temps plein entre quatre et six mois. À temps partiel entre huit et douze mois. Le premier congé parental devra obligatoirement être consécutif au congé de maternité. Le second pourra être pris jusqu’aux 6 ans de l’enfant.

Côté financier, l’État prévoit une rallonge budgétaire comprise entre 17 et 24,2 millions d’euros l’année prochaine pour augmenter les indemnités. Ainsi, pour un parent en contrat à plein temps, le montant minimal sera ramené à celui du salaire minimum, soit 1 923 euros par mois. Ce montant pourra monter jusqu’à 3 200 euros au maximum. À ce titre, le congé parental devient carrément un «réel revenu de remplacement».

(Patrick Théry/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean le 15.02.2016 12:00 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis pour le congé parental. Mais malheureusement cela n’améliore que faiblement la situation. En réalité notre problème est que nous forçons les deux parents de travailler, s’ils veulent avoir une vie décente. La vie est trop chère: logement trop cher, trop d’impôts gaspillés, trop d’emplois improductifs payés par la communauté.

  • Albertini le 15.02.2016 11:25 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a une chose qu'il faut pas négliger qui est le fait que cela fera pas plaisir à beaucoup de patrons qui trouvera une excuse pour licencier après le retour du congé parental. J'en connais pas mal qui ont été lincencié déjà avec l'ancien système. Y a t-il pas moyen de trouver un système pour que ça n'arrive pas ? Aller jusqu'au tribunal ça n'aide en aucun cas !

  • Parent séparé le 15.02.2016 10:57 Report dénoncer ce commentaire

    Le parent séparé qui n'a pas ou plus l'enfant qui habite chez lui, même si il a une garde égalitaire, ne peut pas bénéficier du congé parental. L'injustice continue...

Les derniers commentaires

  • Je ne parle pas Francais le 10.03.2016 12:51 Report dénoncer ce commentaire

    It is better to be unemployed in Lux than to be on parental leave..

  • Eric le 16.02.2016 08:54 Report dénoncer ce commentaire

    Toujours les mêmes qui profitent. Les célibataires sans enfants trinquent et paient!!!!

    • Phil le 16.02.2016 17:12 Report dénoncer ce commentaire

      parfaitement et ceux qui ont des enfants qui sur papier ne sont plus à leur charge alors qu'ils sont bien présent la moitié du temps cher leur père ( c'est mon exemple et c'est moi qui ai souhaité conserver ce contact avec mes enfants) ne bénéficient de plus rien ni ce congé parental, ni de réduction d'impot, ni de possibliité de décompter les charges liées à ses enfants dans sa déclaration. tout cela est révoltant, ce systeme doit se mettre à niveau avec les situations familliales d'aujourd'hui

  • tic tac le 15.02.2016 23:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Société de galérien ! # profiteur et jamais content !

  • River le 15.02.2016 23:07 Report dénoncer ce commentaire

    C'est pour quand alors ???

  • moi le 15.02.2016 20:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci pour ma fille, pour les enfants....