Au Luxembourg

05 décembre 2016 16:44; Act: 05.12.2016 16:51 Print

Certains produits à base de cannabis sont autorisés

LUXEMBOURG - Le cannabis peut être vendu ou acheté légalement au Luxembourg sous certaines formes et si certains critères sont respectés.

storybild

Le taux de THC ne doit pas dépasser 0,3%.

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Dans une question parlementaire, la députée CSV Martine Hansen s'inquiétait de la vente de produits contenant deux molécules extraites du cannabis, le THC (ou delta-9-tetrahydrocannabinol) et le CBD (ou cannabidiol). La ministre de la Santé, Lydia Mutsch, lui a confirmé leur présence sur le marché et fait un point sur la législation au Luxembourg.

On peut trouver des produits à base de cannabis aujourd'hui en vente libre au Grand-Duché si leur taux de THC est inférieur au taux autorisé, a indiqué la ministre. Elle cite comme exemple des tisanes, des boissons, des huiles ou encore des graines et de la farine. «Ne sont pas considérées comme stupéfiants les variétés de chanvre dont la teneur en THC est inférieure à 0,3% (...) et les variétés destinées à un usage commercial à des fins non enivrantes pour lesquelles aucun potentiel d'abus n'est avéré d'après l'état actuel des connaissances en matière de toxicomanie».

«Nuisible»

Par contre, elle a indiqué que le CBD n'était «pas listé dans les conventions onusiennes en matière de stupéfiants et de substances psychotropes dont le Grand-Duché est signataire, ni dans la législation nationale étant donné que son potentiel psychoactif est considéré comme étant insignifiant, voire nul».

Les produits mentionnés par la députée sont donc tout à fait légaux même si la ministre a tenu à rappeler que «fumer du chanvre, soit-il industriel ou non, ou toute autre matière végétale séchée, commercialisée ou non, est nuisible à la santé en raison des composés nocifs dégagés et inhalés lors de la combustion».

(MC/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Non-fumeur humaniste le 05.12.2016 20:03 Report dénoncer ce commentaire

    Ne serait-ce pas plus simple de dépénaliser, ensuite de légaliser le cannabis et ses dérivés ? Les Pays-bas que j'adore pour leur aspect légal n'ont pas plus de " toxicomanes" que le GD, ce qui prouve que la relation de cause à éffets et l'escalation des fumeurs de joints vers les drogues dures n'existe pas. Les politiciens devraient d'abord éssayer avant de bannir ! En plus, la vente légale enjendrerai des revenus et couperai "l'herbe" sous le pied des dealers ! Mais bon, l'opinion publique compte ... A quand un référendum sur la question ?

  • peace le 05.12.2016 20:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l'alcool lui est dangereux pour le consommateur ainsi que pour tout son entourage .. mais accessible de partout!! si le cannabis venait a être légalisé la police aura plus de temps a consacré a d'autres problèmes bien plus grave!!

  • thieb le 05.12.2016 20:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien moins nocif que l'alcool a mes yeux , plusieurs vertus therapeutique pour les personnes malades ( cancer etc ) je ne suis pas consomateur je précise mais je suis pour ma legalisation .

Les derniers commentaires

  • Une femme le 06.12.2016 09:49 Report dénoncer ce commentaire

    Nuisible à la santé oui mais on a jamais vu personne mourir d'une overdose de cannabis.... par contre alcool et cigarette autorisés = des milliers de morts chaque année. Bisous

  • Visionnaire le 06.12.2016 00:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est avec les taxes sur le cana que les retraites seront financées à partir de 2040... à méditer

  • thieb le 05.12.2016 20:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien moins nocif que l'alcool a mes yeux , plusieurs vertus therapeutique pour les personnes malades ( cancer etc ) je ne suis pas consomateur je précise mais je suis pour ma legalisation .

  • peace le 05.12.2016 20:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l'alcool lui est dangereux pour le consommateur ainsi que pour tout son entourage .. mais accessible de partout!! si le cannabis venait a être légalisé la police aura plus de temps a consacré a d'autres problèmes bien plus grave!!

  • Non-fumeur humaniste le 05.12.2016 20:03 Report dénoncer ce commentaire

    Ne serait-ce pas plus simple de dépénaliser, ensuite de légaliser le cannabis et ses dérivés ? Les Pays-bas que j'adore pour leur aspect légal n'ont pas plus de " toxicomanes" que le GD, ce qui prouve que la relation de cause à éffets et l'escalation des fumeurs de joints vers les drogues dures n'existe pas. Les politiciens devraient d'abord éssayer avant de bannir ! En plus, la vente légale enjendrerai des revenus et couperai "l'herbe" sous le pied des dealers ! Mais bon, l'opinion publique compte ... A quand un référendum sur la question ?

    • bobo énervant le 05.12.2016 20:23 Report dénoncer ce commentaire

      Excellente réflexion, de plus les fortunes dépensées en pure perte dans la lutte contre la drogue pourraient être réaffectées à la prévention et à l'éducation. On a bien réussi à limiter la consommation d'alcool et de tabac de cette façon.

    • Pupov le 06.12.2016 03:49 Report dénoncer ce commentaire

      D'accord sur le principe, mais dans quel pays a-t-on réellement réussi à limiter la consommation d'alcool et de tabac?

    • Isa/isa le 06.12.2016 07:42 Report dénoncer ce commentaire

      @non-fumeur humaniste: 99% d accord avec vous. Je suis pour la dépénalisation et je ne suis pas consommateur. Parcontre j ai un gros doute qu un référendum puisse apporter quoi que ce soit. Beaucoup de gens font à peine la différence entre cannabis et heroine. Pour eux drogues = drogues.

    • Sharan le 06.12.2016 10:34 Report dénoncer ce commentaire

      Non il n'est pas possible de dépénaliser. Il y a déjà assez d'abus avec l'alcool et le tabac.. n'allez pas en rajouter !