Insultes répétées

11 novembre 2016 14:24; Act: 11.11.2016 15:38 Print

Il s'excuse d'avoir insulté Jean Asselborn

LUXEMBOURG - L'homme qui avait envoyé plusieurs messages d'insultes au ministre des Affaires étrangères a fait son mea culpa. Jean Asselborn a publié sa lettre sur Facebook.

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Les hommes politiques doivent avoir les reins solides. Ils se font souvent insulter, surtout depuis l'apparition des réseaux sociaux. Le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères, Jean Asselborn, en sait quelque chose. Mais trop c'est trop. La semaine dernière, le ministre luxembourgeois a publié sur son mur Facebook plusieurs messages insultants qu'un certain Georges Zeimet lui avait envoyé.

Et cela a été apparemment utile puisque Georges Zeimet a envoyé un courrier manuscrit à Jean Asselborn pour s'excuser. Ce dernier a partagé la lettre sur sa page Facebook (voir ci-dessus). «J'ai eu une semaine pour réfléchir», écrit-il. «La critique doit être autorisée, mais dans un ton correct», souligne-t-il encore. L'homme explique qu'il s'énerve vite et qu'il va parfois trop loin avec ses opinions. «Je ne suis pas quelqu'un de mauvais et je regrette ce que j'ai dit et écrit».

Le ministre s'est montré conciliant dans son post et assure avoir accepté ces excuses.

Voici le premier post de Jean Asselborn

(hej/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Rigoberta le 11.11.2016 16:40 Report dénoncer ce commentaire

    il ne suffit pas d'obeir big brother, il faut aussi l'aimer.

  • Peut on ecrire une opinion? le 12.11.2016 06:44 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai lu le 1er commentaire. A part le fait que le type lui dit " haalt aeren dommen baack" ce qui est irrespectueux, (je cite, pas quon me fasse un procès) tout le reste du texte est l'opinion de ce type et nest pas répréhensible a mon avis. Faut pas jouer la vierge effarouchée non plus. On peut pas dun cote autoriser les commentaires pour mieux contrôler les gens?- et de l'autre crier au scandale quand son petit Ego est touche...Mon opinion est que les peuples devraient rester et se developper dans leur territoires et que ces migrations ne profitent qu'a une petite clique En ais-je le droit?

  • Gala le 11.11.2016 16:59 Report dénoncer ce commentaire

    C'est pitoyable ....vraiment et des 2 côtés. D'une part on a un gars qui croit qu'envoyer des insultes au ministre va changer quoi que cela soit, et que surtout le ministre va changer sa politique. Bref un génie en somme. D'un autre côté on a un ministre qui est incapable de garder cette "affaire" privée et publie l'ensemble sur les réseaux sociaux comme pour dire "regardez comme je suis victime". Quand on imagine ce qu'un Trump ou un Poutine doit avoir à supporter, cela devient juste ridicule. Faudrait peut-être voir à s'endurcir, surtout quand on est ministre des affaires étrangères ^^

Les derniers commentaires

  • Unicorn le 14.11.2016 15:00 Report dénoncer ce commentaire

    ne vous en déplaise, mais ce Monsieur a adressé ses messages à la messagerie officielle du Ministère des Affaires étrangères, et du Ministère d'Etat, et un membre du gouvernement n'a pas à rendre public une communication personnelle d'un citoyen.

  • ... le 13.11.2016 14:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les peuples pourraient (et veulent pour beaucoup!) vivre sur leurs territoires si les Européens et Américains n'avaient pas foutu le bordel sur leurs territoires justement

  • RamBo le 13.11.2016 11:48 Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve que des politiciens qui se défoule sur Twitter, Face-de-Bouc et autres sites non-sociaux ne devraient pas être payés via nos impôts. Je ne peux pas prendre au sérieux des "dirigeants" qui postent sur ces sites , ensuite 25 députés doivent aussi laisser leurs commentaires: enfantin, digne d'adolescents de 15 ans !!!

  • blabliblouch le 12.11.2016 13:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ouh la la. Tout ceci est bien du niveau du pays (politiques) et de ses habitants. On a les politiques que l'on mérite non ?

  • Consulting le 12.11.2016 08:18 Report dénoncer ce commentaire

    un vrai délire : un courrier sans adresse postale, sans numéro de téléphone, sans adresse courriel... çà ne vaut rien du tout !