Débat au Luxembourg

07 mars 2017 15:28; Act: 05.04.2017 11:52 Print

Une pétition s'oppose à l'enseignement du français

LUXEMBOURG – Trois textes ont été validés, lundi, par la commission des pétitions. L’un veut en finir avec l’initiation au français dans les crèches et au cycle 1.

storybild

Trois pétitions ont été acceptées, cinq ont été rejetées ou doivent faire l'objet d'une reformulation, a indiqué Marco Schank (au premier plan). (photo: Editpress/Fabrizio Pizzolante)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Les citoyens vont prochainement pouvoir se prononcer sur l’apprentissage du français pour les tout-petits. Une pétition réclamant la fin de l’initiation à la langue de Molière a été validée, mardi, par la commission des pétitions, a indiqué son président Marco Schank à L’essentiel. Elle sera ouverte aux signatures dans les prochains jours sur le site de la Chambre des députés.

Le texte demande la fin de l’initiation au français à la crèche et au cycle 1, ainsi que l’arrêt de l’apprentissage du français oral au premier trimestre du cycle 2.1. Nul doute que ce texte, concernant l’une des langues officielles du pays, fera débat au Luxembourg.

Débat public sur les congés le 20 mars

Deux autres textes ont été validés mardi. L’un réclame la construction de plusieurs établissements analogues à la Kannerklinik au Luxembourg, afin de couvrir tout le territoire. L’autre souhaite des mesures pour réduire le temps d’attente aux urgences pour les enfants. D’autres textes, dont l’objet est parfois difficile à comprendre, ont été refusés ou renvoyés à une reformulation.

Les députés membres de la commission ont aussi évoqué le débat public sur l’augmentation du nombre de jours de congés payés, puisque la pétition relative avait franchi le seuil des 4 500 signatures. Ces discussions auront probablement lieu le 20 mars, en matinée, à la Chambre.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • syndrome le 07.03.2017 16:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Incroyable!!! C'est sûr qu'avec le Luxembourgeois, nos petits sont assurés d'avoir une place de fonctionnaire. C'est quand est petit qu'on apprend le plus. J'ai appris le français et l'allemand en maternelle!!!!! En quoi l'apprentissage du français est mal??? Je tiens a précisé aux étrangers qui réside depuis 5 ans au Grand-duché de Luxembourg qu'ils peuvent aller voter au élections communale.

  • idees le 07.03.2017 15:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est clair. De plus, les lois du Luxembourg étant en français, ce n'est pas aider les enfants en les privant de l'apprentissage d'une langue utile.

  • Luxo le 07.03.2017 16:03 Report dénoncer ce commentaire

    Donc certains souhaitent que plus aucun résidents puisse devenir "Avocat" . Car pour exercer ce métier au GDL, la seule langue obligatoire et la langue de la législiation. Donc plus aucun Luxembourgeois ne pourra conserver ou obtenir la nationalité car nos enfants seront incappable de comprendre et respecter les lois signées par le Grand Duc.

Les derniers commentaires

  • Etienne le 09.03.2017 14:18 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis Français, résident Français mais je travaille à Luxembourg. Je ne parle pas Luxembourgeois mais j'y pense sérieusement afin de me sentir "parfois" mieux reçu ou accepté. Je comprend les Luxembourgeois qui sont fatigué de voir leur langue au second rang. Les jeunes luxembourgeois m'épatent de savoir parler tellement de langues. Nous, Français, sans dénigrer mon pays, ne pourrions pas le faire. Gardez toutes vos langues, c'est ça la force du Luxembourg

  • Pierre le 08.03.2017 19:08 Report dénoncer ce commentaire

    Dans le future se ne sont plus les langues mais les sciences et connaissances qui sont importantes. On doit enseigner en longue maternelle. On n’a qu’une langue maternelle : Luxembourgeois, français, allemand, portugais, anglais etc. Sinon on doit recourir éternellement aux frontaliers et immigrés qui actuellement nous font bien vivre, mais sans eux on ne peut survivre avec notre enseignement actuel.

    • Tour de Babel le 09.03.2017 11:22 Report dénoncer ce commentaire

      Des connaissances sans partage ni travail en équipe? A quoi bon?

  • Absi le 08.03.2017 18:48 Report dénoncer ce commentaire

    Il me semble que le précoce n'est pas obligatoire. A ce moment celui qui commence le cycle 1 à 4 ans est défavorisé

  • Rigoberta M. le 08.03.2017 14:32 Report dénoncer ce commentaire

    Beaucoup de discussions inutiles!

  • Roxio le 08.03.2017 14:16 Report dénoncer ce commentaire

    Il n'y a pas de solution parfaite. Un petit français (ou francophone) aurait davantage besoin d'être initié à l'allemand. Alors qu'un petit luxembourgeois aurait effectivement besoin d'un peu de français. Mais ce n'est pas simple de faire à la carte quand autant de nationalités (et langues) se côtoient dans une même classe.

    • Awèsésss le 08.03.2017 16:21 Report dénoncer ce commentaire

      C'est pourquoi il faut imposer le wallon pour tous.