Présidence luxembourgeoise

31 janvier 2017 14:52; Act: 31.01.2017 16:02 Print

Emploi, culture et mobilité pour la Grande Région

LUXEMBOURG - Malgré l’agrandissement des régions françaises, les préoccupations de l’exécutif de la Grande Région restent proches du Luxembourg, qui prendra sa présidence jeudi.

storybild

Jeudi, le Luxembourg prendra la présidence du Sommet de la Grande Région. (photo: Editpress)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Jeudi aux Rotondes, les responsables des entités régionales d'une zone de 65 000 km² vont se réunir sous la présidence du Luxembourg, qui dévoilera sa feuille de route pour les deux ans à venir. Ces décideurs se sont réunis pour la dernière fois à Arlon, le 20 décembre à l'occasion du XVe Sommet de la Grande Région. Ce sera bientôt au tour du Luxembourg de gérer la coopération des pays notamment autour de la mobilité pour les 219 000 travailleurs frontaliers de la zone. Cette zone, c'est la Grande Région, ex-SaarLorLux, une entité méconnue par ses 11,5 millions d’habitants.

D’autant plus que l'année dernière, la France a fondu la Lorraine dans la nouvelle région Grand Est. S’il était compliqué pour Namur de se considérer comme voisine de Sarrebruck ou Nancy (330 km), qu’en sera-t-il pour le résident d’Illzach en Alsace à 550 km? «En ce qui concerne le territoire de la Grande Région, la réforme territoriale française n’a rien changé», explique Florence Jacquey, gérante du groupement européen de coopération territoriale (GECT) secrétariat du Sommet de la Grande Région. Au dernier sommet pourtant, le préfet et le président du conseil régional du Grand Est étaient à la table. «Certes, mais seul le territoire correspondant géographiquement à la Lorraine est concerné par la coopération au sein de la Grande Région».

Électromobilité et autopartage

Les préoccupations resteront donc identiques pour le Luxembourg, qui appellera jeudi à «initier des tables rondes sur la participation citoyenne et, en particulier, promouvoir l’éducation politique et l’engagement bénévole des jeunes». Mais qui favorisera aussi une meilleure perception de la mobilité durable, du développement transfrontalier, et des questions écologiques. «La présidence entend promouvoir les initiatives de mobilité transfrontalière reposant sur l’électromobilité, l’autopartage et le covoiturage pour contribuer aux objectifs fixés lors de la COP21 en matière de réduction d’émissions de gaz à effet de serre», expliquait la ministre à la Grande Région, Corinne Cahen, lors du dernier sommet.

La digitalisation du travail et le développement de l’emploi seront également au cœur des débats des deux ans à venir. Dix ans après la nomination du Luxembourg comme «Capitale européenne de la culture», un point sera fait sur les évolutions dans le domaine touristique et culturel. Puis, comme 2018 sera «année européenne du patrimoine culturel de l’UE», la présidence luxembourgeoise «saisira cette occasion pour initier des mesures qui visent à promouvoir de façon commune et durable ce patrimoine culturel», notamment la création d'un circuit Robert Schuman qui traversera la Belgique, la France, l'Allemagne et le Grand-Duché.


(Jonathan Vaucher/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jimmy le 31.01.2017 15:31 Report dénoncer ce commentaire

    Justement parlons en du développement de l'emploi envers nos jeunes qui sortent des écoles Luxembourgeoises, que compter vous faire @Gouvernement Luxembourgeois????? Car beaucoup de jeunes n'arrivent plus à trouver un stage, patron, emploi après les études.. qu'allez vous faire au juste de ce fléaux qui ne fait que grimper????

Les derniers commentaires

  • Jimmy le 31.01.2017 15:31 Report dénoncer ce commentaire

    Justement parlons en du développement de l'emploi envers nos jeunes qui sortent des écoles Luxembourgeoises, que compter vous faire @Gouvernement Luxembourgeois????? Car beaucoup de jeunes n'arrivent plus à trouver un stage, patron, emploi après les études.. qu'allez vous faire au juste de ce fléaux qui ne fait que grimper????