Au Luxembourg

14 février 2018 08:00; Act: 14.02.2018 09:47 Print

«N'importe qui» peut encore être coach sportif

LUXEMBOURG - Il y a tout juste deux ans, le gouvernement lançait une réflexion pour mieux encadrer les professionnels du fitness. Mais rien n'a encore bougé.

storybild

Certains professionnels du Luxembourg réclament, a minima, un diplôme universitaire pour devenir coach sportif, dans un club de fitness ou en indépendant. (photo: Editpress/Isabella Finzi)

op Däitsch
Sur ce sujet

En mars 2016, les ministères de la Santé et des Sports avaient mis sur pied des groupes de travail chargés de plancher sur l'encadrement des activités de fitness. «Il est urgent de légiférer», jugeait alors Thomas Nielsen, président de l'Association luxembourgeoise des entraîneurs, coachs sportifs et personal trainers (Alecspt). Deux ans plus tard, l'urgence est la même et pourtant rien n'a encore bougé. «Statu quo. La porte de l'éducation physique reste ouverte à n'importe qui, c'est la jungle», peste M. Nielsen.

Selon lui, le Luxembourg compte aujourd'hui «une trentaine» de coachs diplômés mais «plusieurs dizaines» d'autres qui ne le sont pas. «On parle de sport, de physique. Nous avons la santé des clients entre les mains, ça s'apprend. La Sécurité sociale ne doit pas fermer les yeux car les clients mal encadrés arrivent ensuite chez le kiné», poursuit celui qui est aussi gérant de la société Coach at Home et qui réclame, a minima, un diplôme universitaire pour devenir coach sportif, dans un club de fitness ou en indépendant.

Une question d'image

«Nous reconnaissons la nécessité d'agir et que le diplôme ne doit pas être bradé, mais on ne peut pas réglementer pour l'instant», réagit Rob Thillens, commissaire du gouvernement à l’Éducation physique et aux Sports. Des directives européennes sur la libre circulation des personnes surpasseraient en effet la possibilité de légiférer au niveau national. «Quelqu'un qui a des compétences dans ce domaine peut s'installer n'importe où en Europe sans uniformité de diplôme», détaille-t-il.

Le gouvernement mène donc «une politique de petits pas» mais confirme que le sujet est important et reste à l'agenda. «Nous voulons officialiser plus de métiers du sport», ajoute même Rob Thillens. «C'est l'image du métier de coach sportif qui est en jeu», martèle Thomas Nielsen.

(Nicolas Chauty/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • jedisçajedisrien le 14.02.2018 08:34 Report dénoncer ce commentaire

    N'importe qui peut faire de la politique... commencez déjà par réglementer votre propre pseudo profession, après vous passerez au moins urgent.

  • Calogero le 14.02.2018 08:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    s'il faut un diplôme universitaire pour être coatch sportif dans salle de sport,alors il faut aussi en avoir un pour entraîner une équipe de foot ou handball

  • amc le 14.02.2018 15:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ayant été blessée dans une salle de sport avec un coach qui n’avait aucun diplôme je trouve bien que cela soit mieux encadré. Quelques mois après j’ai pû reprendre de nouveau le sport avec un coach diplômé avec lequel j’ai pû finalement avoir des résultats en plus que je paie moins cher que celui qui ne l’était pas

Les derniers commentaires

  • bea le 15.02.2018 02:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils y’a des personnes qui vont dans une salle de sport tout fière et qui vous dit ,j’ai même un coach mdr

  • equal le 14.02.2018 18:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N’importe qui peut être agent immobilier aussi... même combat!

    • Tocard le 15.02.2018 08:14 Report dénoncer ce commentaire

      faux

  • OAR1 le 14.02.2018 16:14 Report dénoncer ce commentaire

    Souvent il un coache "amateur" vaut mieux qu'un coach diplômé

    • FMST le 14.02.2018 21:00 Report dénoncer ce commentaire

      Toi t'es coach amateur, gros amateur à mon avis.

  • amc le 14.02.2018 15:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ayant été blessée dans une salle de sport avec un coach qui n’avait aucun diplôme je trouve bien que cela soit mieux encadré. Quelques mois après j’ai pû reprendre de nouveau le sport avec un coach diplômé avec lequel j’ai pû finalement avoir des résultats en plus que je paie moins cher que celui qui ne l’était pas

    • RamBo le 14.02.2018 20:38 Report dénoncer ce commentaire

      Pour moi, pas de "fitness club". J'aime trop la nature, donc jogging, même vélo, marche, nordic walking etc ........

  • FMST le 14.02.2018 15:09 Report dénoncer ce commentaire

    C'est vrai que dans certaines salles c'est du n'importe quoi, notamment beaucoup de "kiné, osthéo" "docteurs" (sic), qui travaillaient dans les hotels en Egypte, Tunisie et Maroc. Tous diplômés de grandes universités de ces pays... Il y en a même un au Windhof (avec plein de tatouages) qui m'a assuré qu'avec ses conseils il allait même me soigner mon arythmie atriale...oufti!J'avais eu le malheur de lui dire que mon médecin m'avait conseillé certains exercices seulement...