Lutte contre les violences

13 septembre 2021 09:41; Act: 13.09.2021 10:21 Print

L'ONU salue «l'audace» de la Grande-​​Duchesse

LUXEMBOURG - La Grande-Duchesse a reçu le titre de «championne de la lutte contre les violences sexuelles liées aux conflits», des mains de la représentante des Nations unies.

storybild

La Grande-Duchesse a reçu le titre des mains de Pramila Patten, représentante des Nations unies. (photo: Sophie Margue)

Sur ce sujet
Une faute?

La Grande-Duchesse a reçu vendredi, le titre de «championne de la lutte contre les violences sexuelles liées aux conflits» des mains de Pramila Patten, représentante des Nations unies pour cette question. Cette dernière a félicité Maria Teresa d'avoir «tiré la sonnette d'alarme pour signifier que l'indignation ne suffisait pas et que l'inaction n'était pas une option quand des vies innocentes étaient en jeu». Elle a également salué «l'audace dont (elle) a fait preuve en cherchant à attirer l'attention politique sur la question».

Un titre qui vient couronner des années de lutte contre les violences faites aux femmes, spécialement dans les conflits. La Grande-Duchesse s'est notamment battue aux côtés du docteur Denis Mukwege (Prix Nobel 2018) et de Céline Bardet (fondatrice de We Are Not Weapons of War) avec qui elle a organisé le Forum Stand Speak Rise Up! en mars 2019 puis, dans la foulée, l'association du même nom. Pour alerter et donner la parole aux survivantes.

«C’est notre combat à tous»

Dans son discours, la Grande-Duchesse a d'ailleurs tenu à partager ce prix avec son association avant d'interpeller: «Lorsque j’entends que des petites filles de 10 ans sont "données" en mariage à des combattants talibans, comment appeler cela autrement qu’un viol, physique et social?», a-t-elle lancé. «Ce qui se passe aujourd’hui en Afghanistan est un drame dont les conséquences concernent d’abord les Afghanes dont nous devons tous être solidaires».

Avant de conclure: «Défendre la cause des femmes, c’est avant tout défendre un humanisme universel (...) Ce combat n’est pas le combat des seules femmes, c’est notre combat à tous».

(La Grande-Duchesse a reçu son prix sous le regard de son mari, de son fils et de sa belle-fille)

(mc/L'essentiel)