Luxembourg

25 novembre 2021 17:13; Act: 25.11.2021 18:37 Print

3 438 cas de Covid-​​19 à l'école depuis la rentrée

LUXEMBOURG - Malgré un nombre d'infections important chez les enfants, le ministre Claude Meisch ne veut pas se montrer alarmiste sur la situation sanitaire à l'école.

storybild

Le ministre Claude Meisch, ici avec Xavier Bettel lors de la rentrée, s'est exprimé sur la situation sanitaire dans les écoles. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Six classes en quarantaine à Sanem en raison de quatorze cas positifs, une classe en quarantaine à Rambrouch après six cas positifs, une autre à Dudelange après l'infection de six élèves, les cas de miniclusters dans les écoles se sont multipliés au Luxembourg. Le résultat d'une flambée épidémique depuis quelques semaines et d'une circulation du virus particulièrement active chez les enfants.

Interrogé sur le sujet par le CSV, le ministre de l'Éducation nationale Claude Meisch a indiqué jeudi dans sa réponse parlementaire que 3 438 cas de Covid-19 avaient été identifiés parmi la population scolaire depuis la rentrée: 2 234 dans l'enseignement fondamental et 1 204 dans le secondaire. Une différence qui s'explique par le fait que «70% des lycéens sont vaccinés». Le ministre assure que les autorités «s'attendaient» à une telle situation. Et pour cause, les enfants de moins de 12 ans ne sont pas éligibles à la vaccination. Qui plus est, le respect des gestes barrières est beaucoup plus compliqué pour les tout-petits.

«Aucun enfant n'est mort du Covid au Luxembourg»

Dans ce contexte, le fait que la tranche d'âge des 0-14 ans enregistre le taux d'incidence le plus élevé du pays avec 547 cas pour 100 000 habitants la semaine passée n'est pas une surprise.

Pour autant, pas question de tirer la sonnette d'alarme pour l'Éducation nationale. Malgré un nombre de contaminations élevé, le dispositif en place avec les quarantaines des classes particulièrement touchées fonctionne, indique M. Meisch, qui précise que les risques de complications sont très faibles pour les plus jeunes. « Les hospitalisations d'enfants et d'adolescents dues au Covid-19 sont extrêmement rares. Depuis le début de la pandémie au Luxembourg, aucun mineur n'a succombé à la maladie», rassure-t-il.

(th/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Nat Day le 25.11.2021 18:02 Report dénoncer ce commentaire

    Ca y est... il faut communiquer sur les enfants pour préparer les gens à la vaccination des 5-11ans! 1- Le benefice risque est clairement en défaveur de la vaccination pour les 5-11ans. 2- Esperer arreter la circulation du virus avec un vaccin inéficace est un leurre. 3- Une société qui s'appuie sur les 5-11 ans contre leur interets est une société malade Ce n'est pas parce que l'agence du medicament dit que le vaccin est ok sur les 5-11 qu'ils recommendent de l'utiliser. Le benefice risque pour les gamins n'est pas à leur avantages , n'en déplaisent aux inconditionnels de la vaccination

  • LuxEx-B le 25.11.2021 18:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Stop , certains enfants scolarisés en secondaire ont été mis en quarantaine + les suites familliales, les amis, personnelles pourquoi ? Pour rien car le test à été refait et démontré qu’il est négatif ! Quand comprendrons nous que le covid vit avec nous et que nous devons suivre les règles de cohabitations sans tomber dans la …… folie

  • Vindulux le 26.11.2021 01:05 Report dénoncer ce commentaire

    La bonne nouvelle est que les scientifiques pensent que les vaccins ne sont pas éfficaces contre le nouveau virus africains et ses multiples variants... Par contres ils sont unanimes pour confirmer que le virus chinois pour lequel le vaccin a été fabriqué a définitivement disparu depuis le printemps 2020.

Les derniers commentaires

  • Lilou le 26.11.2021 18:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    "Véritable problème" je ne comprends pas votre raisonnement, les parents et grands parents vaccinés n'ont apparemment plus rien à craindre s'ils attrapent le virus étant donné qu'ils ne vont pas faire de forme grave non ?ou je me trompe ????ou n'êtes vous plus sûr de ça non plus ???alors ils ne devraient pas avoir peur que les enfants ramènent le virus ou s'ils ont tellement peur ils n'ont qu'à se faire vacciner et pas les enfants,sinon à quoi sert le vaccin!!!

  • C'est moi le 26.11.2021 18:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a seulement le covid maintenant! Pas plus de grippe normale,pas d'autre maladies!!!!Les contradictions sont beaucoup, example: si on va au restaurant et tu mange sur place,tu doit présenter le qr ou le test,mais si tu commande a' emporter,tu peut rester dedans en attendant , sans test et code qr!!! Je suis étonnée !! Laisser tomber les enfants,on ne les touche pas avec ce médicament expérimental. Robert Malone prime nobel,inventeur du vaccin mrna ,à dit de ne pas vacciner les enfants ,ils vont les tuer!!! À chacun son choix. Peace and love

  • realite le 26.11.2021 17:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Test payant ou pas le pcr n est pas un test sérieux , c’est selon le Nombre de séquences qu il subit qu il donne des positifs à tout et n importe quoi

  • Tiens le 26.11.2021 16:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle est votre source s’il vous plaît?

  • Laora le 26.11.2021 16:13 Report dénoncer ce commentaire

    Ma fille ne fait jamais les schnelltests et ce sont toujours ceux qui font les schnelltestst qui sont positifs : 3 cas dans la classe depuis le debut de l'année...... Ne faites pas faire les schnelletests,à vos enfants.