Rapport annuel

29 octobre 2018 09:44; Act: 29.10.2018 10:14 Print

300 décès prématurés à cause de la pollution

LUXEMBOURG - La qualité de l'air s'améliore dans l'UE, mais cette pollution continue de causer plus de 480 000 morts prématurées en 2015, dont 300 au Luxembourg, selon un rapport.

storybild

Le transport routier est l'une des principales sources de pollution de l'air en Europe. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Les concentrations de particules fines (PM2,5), de dioxyde d'azote (NO2, émis par les moteurs diesel) et d'ozone (O3) ont légèrement reculé dans l'air européen, selon les chiffres de 2015 sur lesquels porte l'étude de l'Agence européenne de l'environnement (AEE), mais se maintiennent globalement au-dessus des limites autorisées par l'UE - et de celles recommandées par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), encore plus strictes.

L'AEE estime que les particules fines ont été responsables d'environ 391 000 morts prématurées en 2015 dans les 28 pays de l'UE, un chiffre qui monte à 422 000 dans les 41 pays européens passés au crible dans le rapport. Un chiffre en baisse puisqu'il était situé à 520 400 en 2014.

Le chiffre, conséquent, représente tout de même une «réduction d'un demi-million de décès prématurés par an» par rapport à 1990, est-il précisé dans le communiqué de l'AEE.

300 décès au Luxembourg

Le nombre de morts prématurées liées au NO2 est, lui, estimé à 76 000 en 2015 dans l'UE (79 000 dans les 41 pays européens étudiés). Enfin, pour l'ozone le nombre est estimé à 16 400 (17 700 dans les 41). «La pollution de l'air est un tueur invisible et nous devons redoubler d'efforts pour nous attaquer à ses causes», a déclaré Hans Bruyninckx, directeur exécutif de l'AEE.

Et au Luxembourg? 240 personnes décèdent prématurément à cause des particules fines, 50 à cause du NO2 et 10 à cause de l’ozone, soit un total de 300 décès prématurés liés à la pollution. C'est une belle diminution par rapport à 2014 (550 décès prématurés).

6% des citadins affectés

Le transport routier est l'une des principales sources de pollution de l'air en Europe, avec l'agriculture, la production d'énergie, l'industrie. Les Européens qui vivent en ville, où les émissions liées au transport routier (plus nocives car au niveau du sol) sont les plus importantes, sont particulièrement affectés. L'AEE estime que 6% de la population urbaine de l'UE, contre 7% un an plus tôt, sont exposés à des niveaux de particules PM2,5 (particules très fines composées de poussière, de fumée, de suie ou de pollen) supérieurs aux limites autorisées.

La part de la population urbaine touchée par des concentrations excessives de dioxyde d'azote est de 7%, contre 9% en 2015. Mi-mai, six pays avaient été renvoyés devant la Cour de justice de l'UE pour avoir manqué à leurs obligations en matière de qualité de l'air: la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni, l'Italie, la Hongrie et la Roumanie.

(mc/L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • quidam vigilant le 29.10.2018 20:17 Report dénoncer ce commentaire

    Si on voulait réellement s'attaquer à la pollution, on s'en prendrait aux poids lourds, aux avions et, surtout, aux bateaux puisque 15 super tankers polluent autant que toutes les voitures dans le monde. Mais non, on écoute le lobby de l'électricité et on ne réfléchit pas : quelle pollution pour construire les batteries, comment on rechargera sur la route des vacances, combien de km avant qu'une voiture électrique devienne moins polluante qu'une voiture à combustion (de bout en bout)...

  • Pollueurpayeur le 29.10.2018 10:20 Report dénoncer ce commentaire

    Venez, venez habiter au Luxembourg ! Les maisons sont hors de prix et en prime vous avez toutes les chances d'attraper un cancer grace aux échappements de tout ceux qui y viennent travailler! Mieux vaut acheter une villa dans les ardennes belges 10x moins cher et en plus vous aurez un air frais à respirer.

  • dennys le 29.10.2018 13:20 Report dénoncer ce commentaire

    A quand une zone basse émission comme à Bruxelles, Paris, Londres etc?

Les derniers commentaires

  • quidam vigilant le 30.10.2018 09:53 Report dénoncer ce commentaire

    Le règne de la voiture électrique ? Une vaste fumisterie, même pas bonne pour l'environnement .

  • Unicorn le 30.10.2018 09:26 Report dénoncer ce commentaire

    Le rapport ne parle pas de vrais décès, mais de décès prématurés, donc ils seraient morts de toute façon quelque temps après, quelques jours, quelques heures, quelques minutes, quelques secondes. Le genre d'hospitalisé qui est à son dernier souffle dû à la vieillesse. Ma mère en était une, et elle se demandait combien de temps cela allait encore durer, en savourant ses dernières cigarettes.

  • quidam vigilant le 29.10.2018 20:17 Report dénoncer ce commentaire

    Si on voulait réellement s'attaquer à la pollution, on s'en prendrait aux poids lourds, aux avions et, surtout, aux bateaux puisque 15 super tankers polluent autant que toutes les voitures dans le monde. Mais non, on écoute le lobby de l'électricité et on ne réfléchit pas : quelle pollution pour construire les batteries, comment on rechargera sur la route des vacances, combien de km avant qu'une voiture électrique devienne moins polluante qu'une voiture à combustion (de bout en bout)...

    • Vincent le 30.10.2018 08:01 Report dénoncer ce commentaire

      Pas de bateau = pas de 4x4 fabriqué aux Etats Unis ou en Asie. Attention si quelqu’un vous prend au mot, fini la surelevation sur la route.

    • Emilie le 30.10.2018 09:54 Report dénoncer ce commentaire

      super, vive le vélo !

  • @voiture pas besoin le 29.10.2018 19:55 Report dénoncer ce commentaire

    Moi je préfère payer plus de taxes sur mes véhicules afin que l'on ne me taxe pas la santé ou la vie et je préfèrerai que l'on détaxe les vélos ou mieux que l'on paye une prime kilométrique (comme en france) à ceux qui se rendent au travail à la force de leurs mollets.

  • écolo le 29.10.2018 19:50 Report dénoncer ce commentaire

    Contrairement au idées d'une grande majorité de Luxembourgeois, les conducteur d'anciennes 205 de 30 ans sont bien plus écolos et respectueux de l'environement que ceux qui changent leurs SUV tous les 2 ou 3 ans! Les fummées noires bien visibles sont nettement moins dangereuses que celles qui sortent des véhicules récents, car les grosses particules s'arrèttent dans le nez, et se recrachent, alors que les particules fines des véhicules modernes se logent au fond des poumons. Ce sont donc les plus fines, qui sont les dangereuses et provoquent les cancers. Les grosses ne provoque que de la toux

    • @ écolo le 29.10.2018 22:40 Report dénoncer ce commentaire

      Vous oubliez aussi la pollution causée par ces nombreux achats, qui au final polluent bien plus que de garder sa vieille caisse.