Young Drivers Day

01 juillet 2017 16:04; Act: 01.07.2017 17:03 Print

«On apprend des choses qui vont servir au volant»

COLMAR-BERG - Quelque 120 jeunes conducteurs étaient à Colmar-Berg ce samedi, à l'occasion du Young Drivers Day, pour apprendre à rouler en toute sécurité.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
Sur ce sujet

«C'est quelque chose qu'on fait une fois de temps en temps, mais à ne pas faire sur la route! J'ai encore le cœur qui bat super fort». Catherine, conductrice depuis bientôt deux ans, vient de participer à l'atelier de conduite avec un pilote de course, à l'occasion du Young Drivers Day, ce samedi au centre de formation pour conducteurs de Colmar-Berg. Pour cet atelier, les jeunes conducteurs embarquent avec un pilote professionnel pour faire des tours de circuit. Et constater les effets de la vitesse sur la conduite. «Les pilotes donnent une explication aux jeunes, leur montrent qu'il ne faut pas confondre circuit et route», explique Marc Lis, chargé de mission auprès de la Young Drivers asbl pour organiser cette journée dédiée à la sécurité. «Sur circuit, il n'y a pas de trafic, pas d'obstacles qui peuvent survenir. Ils voient aussi les réactions des voitures, sous la pluie avec la vitesse...»

Le but de la journée est de perfectionner les jeunes conducteurs et de les inciter à rouler en toute sécurité. Des ateliers au volant, sur le freinage, la conduite sur une plaque glissante ou encore les virages, leur permettent de tester les voitures et de comprendre la bonne attitude à adopter sur la route. «En tout, il y a treize ateliers qui s'enchainent. Il y en a aussi sur les pneus, sur les premiers secours, où ils apprennent par exemple comment enlever, son casque à un motard accidenté, ou sur quoi faire en situation d'accident. Dans un autre atelier, organisé par la police et la maison de jeunes de Diekirch, on fait de la prévention sur l'alcool. Les jeunes y préparent des cocktails sans alcool, pour voir qu'on peut s'amuser sans boire...»

«De l'aventure et un apprentissage»

«Conduire, ce n'est pas juste monter dans la voiture et mettre le contact. Il faut de la maitrise avec des bons pneus, de bons freins», affirme Michel Goedert, qui participe et sponsorise le Young Drivers Day depuis sa première édition, il y a six ans. «On offre un "car check" aux véhicules particuliers qui sont là, pour vérifier toutes les petites choses qui peuvent influencer la conduire, comme des différences de pression, des freins trop usés... C'est important aussi d'avoir une voiture qui réagi en bonne et due forme.» Sur les pistes, certains des jeunes viennent pour la quatrième fois. D'autres anciens participants se sont joints à l'organisation. Pour Marc Lis, «les jeunes sont motivés. Ils viennent pour avoir un plus grand éventail d'informations et pour se préparer à ce qu'ils verront sur la route».

«C'est vrai qu'on apprend beaucoup, ici», reprend Catherine, qui est venue avec Sebastian, détenteur du permis de conduire depuis un an. «Mon frère a déjà participé, il m'a conseillé de venir», affirme le jeune homme. Pour Catherine, «on peut tester nos limites, ici. On peut tester beaucoup de choses qu'on ne pourrait pas faire sur la route, et dans un contexte différent de celui quand on vient pour le stage obligatoire, c'est une autre expérience. Ce sera utile en conduisant. C'est à la fois de l'aventure et un apprentissage. Et en plus, 37,50 euros, ce n'est pas cher pour la journée».

(JW/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • zaCk le 02.07.2017 13:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je pense plutôt que ceci incite les personnes à rouler plus près des soi-disant limites.

  • RamBo le 01.07.2017 19:38 Report dénoncer ce commentaire

    On devrait y envoyer 3/4 des automobilistes qui sont sur nos routes ..........

  • David le 02.07.2017 19:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Apprendre à reagir correctement lors d'une situation surprise est beaucoup plus important que de contraindre a respecter des limites qui ne les evitent pas toujours voir pas du tout. Prendre conscience de maniere encadrée. C'est de la bonne éducation.

Les derniers commentaires

  • David le 02.07.2017 19:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Apprendre à reagir correctement lors d'une situation surprise est beaucoup plus important que de contraindre a respecter des limites qui ne les evitent pas toujours voir pas du tout. Prendre conscience de maniere encadrée. C'est de la bonne éducation.

  • Les bons à rien le 02.07.2017 15:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les pilotes au rendez-vous enfim pour quelques heures

  • zaCk le 02.07.2017 13:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je pense plutôt que ceci incite les personnes à rouler plus près des soi-disant limites.

  • RamBo le 01.07.2017 19:38 Report dénoncer ce commentaire

    On devrait y envoyer 3/4 des automobilistes qui sont sur nos routes ..........

    • Bien le 02.07.2017 05:37 Report dénoncer ce commentaire

      Exactement et même 100% des conducteurs. Il est important de connaitre les limites, surtout les siennes. Et aussi avoir les bons réflexes, et cela s'apprend. Une très bonne initiative que l'on espère retrouver un peu partout.

    • Cinori le 02.07.2017 19:30 Report dénoncer ce commentaire

      C'est 1 automobiliste qui fait une infraction et 9 qui suivent. Roulez une fois avec 70 km/h dans un village. Ca dure 30 secondes jusqu'à ce que vous avez 3 copains derrière vous qui veulent vous montrer qu'ils peuvent faire de même 8-) Il existe 1 simple solution: Policiers avec voitures civiles. Même plus aucun besoin des radars.