Covid au Luxembourg

15 septembre 2021 18:27; Act: 15.09.2021 19:01 Print

Le vaccin protège toujours contre les formes graves

LUXEMBOURG - Si la part des vaccinés dans les nouvelles infections a augmenté la semaine dernière, la grande majorité des personnes hospitalisées était non vaccinée.

storybild

Tous les patients placés en soins intensifs n’étaient pas vaccinés la semaine dernière. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le vaccin protège fortement contre les cas graves, moins contre le risque de transmission. C'est ce que confirment les chiffres du ministère de la Santé pour la semaine dernière (du 6 au 12 septembre), publiés ce mercredi. Ainsi, parmi les 533 nouvelles infections, 375 personnes n’étaient pas ou partiellement vaccinées (67,8%) et 178 personnes avaient un schéma vaccinal complet (32,2%). Pour mémoire, les vaccinés ne représentaient il y a deux semaines que 26,7% des nouvelles infections.

Mais parmi les hospitalisations, 85,8% des patients hospitalisés en soins normaux et tous les patients en soins intensifs (100%) n’étaient pas vaccinés la semaine dernière (76,7% et 100% il y a deux semaines). À ce titre, la moyenne d’âge des patients hospitalisés a diminué de 60 à 47 ans, ce qui montre que le taux de vaccination chez les personnes âgées est très élevé.

Taux d'incidence en retrait

À noter par ailleurs que le virus a moins circulé dans le pays. Ainsi, le taux d'incidence a diminué avec 87 cas pour 100 000 habitants sur 7 jours, contre 90 cas pour 100 000 habitants pour la semaine précédente. Le taux d’incidence a diminué dans toutes les tranches d’âge sauf chez les 60-74 ans (+27%). La plus grande diminution a été enregistrée dans les tranches d’âge des 45-59 ans (-20%). La tranche d’âge des 0-14 ans a le taux d’incidence le plus élevé avec 121 cas pour 100 000 habitants. Les taux d’incidence les plus bas sont enregistrés dans les tranches d’âge des 75 ans ou plus et des 60-74 ans.

Mais la prudence doit rester de mise. En effet, le niveau de contamination des 13 stations d’épuration échantillonnées étudiées par le LIST (Luxembourg Institute of Science and Technology) au cours de la semaine dernière a montré une prévalence toujours élevée du Covid dans les eaux usées du pays.

(ol/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Honest le 15.09.2021 19:21 Report dénoncer ce commentaire

    Donc, ont nous a toujours mantis en nous assurant que les vaccins seront efficace contre les infections de Covid-19.

  • Pedro le 15.09.2021 19:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout cela ne sont que les statistiques des personnes qui poussent derrière pour que les non vacciner se vaccine. Cela est ridicule laissez les gens faire ce qu'ils veulent en plus je ne comprends pas pourquoi les vacciner on tellement peur puisque ils sont vacciner ou cela serait faux et il ne protege rien du tout.

  • C'est mieux le 15.09.2021 19:05 Report dénoncer ce commentaire

    Le nombre de cas sévères est en diminution et la vaccination n'est pas l'unique responsable de ce recul. Les analyses mondiales confirment l'épuisement naturel du virus. Vacciner oui, mais seulement les plus fragiles. La nature a donné un système immunitaire aux humains. Ce n'est pas pour rien. Un chiffre est cependant éludé : l'âge et les antécédents des personnes en soins intensifs.

Les derniers commentaires

  • Faty le 17.09.2021 20:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah on continue de se contredire. Au début de la vaccination c'était que ce vaccin contribuait à protéger les autres. Finalement presque à la fin ce vaccin protège d'une forme grave. Élucidéz moi. Donc dans mes pensées il me protège moi et pas les autres ??

  • Cindy le 17.09.2021 10:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci pour votre soutien. Nous venons d'avoir des nouvelles de mon beau-frère en France, elles sont plutôt rassurantes. Bravo à tous les personel, médecins de l'hôpital. Vous méritez notre respect et plus encore ! Dieu merci.

  • DrinkCoca le 17.09.2021 09:34 Report dénoncer ce commentaire

    On ne devrait plus dire vaccinés .. mais soignés temporaires proactifs - Les rétablis sont des guéris persistants longue durée - oui je sais je trouve ça pompeux aussi

  • Thierry le 16.09.2021 19:42 Report dénoncer ce commentaire

    Les pourcentage de morts vaccinés en Angleterre montrent exactement le contraire. Est ce à cause de l'ADE (facilitation de l'infection par des anticorps) ou du fait que les personnes âgés sont plus vaccinés mais aussi plus fragiles... De toutes façon il est clair que ces vaccins ne protègent pas mieux, il suffit de voir ce qui se passent aussi à Singapour, en Israël...

  • haya le 16.09.2021 14:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’important ce ne sont pas les faits…c’est que la plupart y croit… sinon technical briefing 22 public health england…la létalité du delta est équivalente à la grippe (0,4 pcent)… quasi nulle pour les moins de 50 ans (0,04 pcent), les vaccins semblent protéger de la contamination (moins de cas en proportion chez les vaccinés) mais la si la létalité est moins forte chez les vaccinés de plus de ans… c’est l’inverse chez les moins de 50 ans (vaccin pas miracle et inutile pour les moins de 50 ans)