Braquage à Niederanven

10 mars 2019 12:19; Act: 11.03.2019 07:43 Print

«Pas de blessés, mais des personnes choquées»

NIEDERANVEN - Le braquage du supermarché Match n'a pas empêché le commerce d'ouvrir ses portes dimanche matin. Une cellule psychologique va être mise en place pour les employés.

Sur ce sujet
Une faute?

Au lendemain du braquage du supermarché Match à Nierderanven la vie a déjà repris son cours, et le magasin a même ouvert ses portes, dimanche matin. Forcément, l'attaque de samedi était sur toutes les lèvres, même si les employés ont eu pour consigne de ne pas communiquer sur les faits.

«Il n'y a pas eu de blessés, mais des gens choqués», explique à L'essentiel le gérant. «Les équipes? Ça va... Mais nous allons tout de même mettre en place une assistance psychologique pour les personnes qui étaient présentes».

Celles-ci ont en effet vu débarquer vers 20h deux braqueurs armés qui se sont ensuite enfuis en voiture. Une voiture qu'ils ont brûlé entre Senningerberg et Staffelstein, avant de grimper dans un autre véhicule. Les deux malfrats sont activement recherchés par la police. Quant à l'éventuel butin du braquage, il n'a pas été révélé.

La zone commerciale souvent visée

Le même supermarché avait déjà été attaqué par deux assaillants en 2013. Ceux-ci avaient emporté avec eux une importante somme d'argent. La zone commerciale «Les Arcades» Nierderanven est d'ailleurs fréquemment visée par ce type de braquage.

L'année dernière déjà, le bureau de «POST» avait été attaqué au beau milieu de la nuit. Les voleurs avaient fait sauter le bancomat à l'explosif avant de s'enfuir avec les billets. La deuxième attaque en trois ans puisque ce même bureau avait déjà été pris pour cible le 30 juillet 2015.

Élément d'explication, le centre commercial se trouve en contrebas des habitations, ce qui favorise les cambriolages. «Ici les malfrats ont le champ libre. Ils sont tranquilles», indiquait le gérant d'un commerce l'année passée.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Pire le 10.03.2019 15:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le pire c'est qu'il y avait un commissariat de police pas très loin puis ils l'ont partiellement fermé au point qu'il est ouvert seulement 2 jours sur 7 du coup la police doit venir de Grevenmacher ce qui prend plus de temps

  • libre penseur le 10.03.2019 14:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sans compter l'autoroute très proche qui facilite la fuite

  • LiNh le 10.03.2019 13:24 Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait peut-être penser à déplacer le commissariat de police à cet endroit.

Les derniers commentaires

  • Ho Mam le 11.03.2019 14:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A chaque semaine un braquage, un vol, une agression...Luxembourg commence vraiment à faire flipper.

  • Low rider le 11.03.2019 09:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il me semble que il y a un château à deux pas qui est très très bien gardé non ?, garni de militaires, ils pourraient monter des gardes dans la commune ? non ?

  • Idée le 11.03.2019 08:44 Report dénoncer ce commentaire

    Avec ces 2 braquages du Match plus celui de la Poste il faudrai une serveillance permanente sur le parking aisni que plusieurs caméras de surveillance. Il s'agit d'une zone assez vulnérable.

  • Zan le 11.03.2019 08:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui c'est vrai que la police ne peut pas tout surveiller, mais les magasins eux, ils peuvent tous d'équipés de caméras et après le travail de coincer les malfaiteurs...

  • whynot24 le 11.03.2019 07:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    2e cambriolage plus le bancomat PT. On va attendre quoi pour que des choses bougent au niveau sécurité?