Au Luxembourg

28 novembre 2017 15:40; Act: 28.11.2017 15:55 Print

Les compteurs intelligents testés en 2018

LUXEMBOURG – Des mesures sur le rayonnement des nouveaux compteurs seront effectuées au Luxembourg à partir de janvier, pour s’assurer qu’ils ne présentent aucun danger.

storybild

Les compteurs intelligents sont censés permettre de mesurer la consommation de manière détaillée, sans intervention systématique des techniciens. (photo: AFP)

Sur ce sujet

Parfois très décriés, les compteurs intelligents d'électricité et de gaz naturel installés au Luxembourg vont faire l’objet de mesures de la part des autorités. Luxmetering, groupement qui réunit les gestionnaires de réseaux électriques, mesurera «à partir de janvier 2018» le rayonnement des compteurs intelligents utilisant la technologie CPL», a indiqué mardi la ministre Lydia Mutsch (LSAP), en réponse à une question des députés Marc Baum et David Wagner (Déi Lénk). Les évaluations concerneront d'abord les maisons individuelles, puis les habitations collectives.

La technologie CPL (communication par courants porteurs en ligne) est décriée, car accusée de générer des perturbations électromagnétiques, à tel point que certains pays ont décidé de limiter l’installation des compteurs intelligents, par exemple hors des écoles. Ces émissions électromagnétiques ont été classées «cancérogènes possibles» par l’OMS, même si celles des compteurs sont très faibles.

Les équipements installés au Luxembourg respectent «toutes les normes européennes», reprend Lydia Mutsch, qui reconnaît toutefois qu’aucune mesure du rayonnement n’a été effectuée à ce jour au Luxembourg. Luxmetering observe celles réalisées en France sur des compteurs «comparables à ceux déployés» au Grand-Duché. Or, elles ne révèleraient pas de danger sanitaire. Par ailleurs, Luxmetering a retiré 3 000 compteurs intelligents à cause d’un défaut de fabrication, qui n’a cependant «aucun lien avec le volet des champs électromagnétiques».

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • nenette le 28.11.2017 17:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Est-ce qu’on peut refuser l’installation de ces compteurs?

  • henri le 28.11.2017 16:21 Report dénoncer ce commentaire

    ah, d'abord on les installent et puis on les testent, ce cool.

  • Mauvaise cible le 28.11.2017 16:17 Report dénoncer ce commentaire

    Quelle blague! Vos gsm, wifi et autres génèrent mille fois plus de "perturbations électromagnétiques" et vous les portez sur vous toute la journée (et ça, ça ne gène personne évidemment). Cette histoire de rayonnement ne tient pas la route. Moi je m'inquiéterais plutôt du respect de la vie privée: l'opérateur recevra des données précises et détaillées de votre consommation électrique et pourra dresser un "portrait de consommation" de vous (finalement comme facebook ou google, mais de nouveau, ça, ça ne gène personne évidemment).

Les derniers commentaires

  • ITA le 30.11.2017 09:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que du négatif à mon avis : 1. ondes magnetiques; 2. bonjour la confidentialité des données; 3. plus de chômage : plus besoin de emploiés pour lire les compteurs; 4. on vous coupera l'éléctricité à distance au moindre oubli de payement (pas bon pour les plus démunis) bref et en résumé faut créer une petition contre ces compteurs !!!

  • Monde de fous le 29.11.2017 05:05 Report dénoncer ce commentaire

    Je rejoins l'avis de "Mauvaise cible". pour le portable, tout le monde s'en fiche, alors qu'il est dangereux pour diverses raisons. Mais on fait tout un plat pour un compteur électrique. Les gens sont devenus illogiques.

  • ladeux le 28.11.2017 23:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui. avec un avocat on a trouve la parade

  • dégoutée le 28.11.2017 20:47 Report dénoncer ce commentaire

    faudrait peut etre les tester avant de les installer mais au lux on fait toujours tout à l'envers

  • Peace & Care le 28.11.2017 20:04 Report dénoncer ce commentaire

    @ Nenette - Oui Vous devriez tous autant que vous êtes vous poser la question: Votre santé, est-elle menacé par ce compteur ? Si, oui, refuser le. Si, non parce que vous êtes inconscient et un dur(e) à cuir, laissez les faire. Madame Mutch a tout prévu, des lit à l'hopital, des prestations en hausse et devinez qui sera d'ici 5 a 10 ans dans ces chambres ? Vous souhaitez défier le "cancer", pauvre peuple. Si vous êtes parent, vous êtes dans l'obligation de prévenir tout danger pour vos enfants. Par contre il faut le revendiquer sans quoi, vous accepterez les risques.