Au Luxembourg

23 décembre 2020 11:53; Act: 23.12.2020 13:07 Print

Un nouveau centre pour accueillir 251 réfugiés

LUXEMBOURG - Le ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn, a inauguré mardi un nouveau centre de primo-accueil pour demandeurs de protection internationale.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Un nouvel endroit pour accueillir ceux qui ont besoin d'aide et qui ont dû fuir leur pays. Le ministre des Affaires étrangères Jean Asselborn a inauguré mardi le nouveau centre de primo-accueil (CPA) pour les demandeurs de protection internationale. Cet ancien bâtiment commercial de la route d'Arlon va remplacer l'actuel CPA dans l'ancien centre de logopédie de Strassen dès le mois de janvier.

Le nouveau centre peut accueillir jusqu'à 251 personnes et, outre les chambres pour les demandeurs d'asile, il abrite une zone administrative sur deux étages. Selon le ministère, c'est là que seront installés les bureaux de l'Office national des admissions (ONA), de l'inspection de la Santé, du service de l'immigration du ministère des Affaires étrangères, de la Croix-Rouge... On y trouvera aussi une zone médicale.

«Accueillir les personnes dans le besoin dans les meilleures conditions»

La présence à côté du CPA de tous les acteurs impliqués est une nouveauté qui doit rendre possible une coopération plus efficace et plus concertée. «De cette manière, nous pouvons accueillir les personnes dans le besoin dans les meilleures conditions, raccourcir le temps d'attente, mais aussi répondre aux différents besoins de ces personnes», précise Jean Asselborn. L'accueil et la prise en charge sociale et ethno-psychologique des demandeurs d'asile sont confiés à la Croix-Rouge luxembourgeoise.

Le ministre Asselborn s'est réjoui de l'inauguration du nouveau site. «En ces temps difficiles, l'accompagnement des personnes en besoin de protection doit être une priorité», a souligné le chef de la diplomatie luxembourgeoise. «Ce qui a été et reste la devise de notre gouvernement cette année s'applique également à la politique d'accueil du ministère des Affaires étrangères».

(L'essentiel)