Au Luxembourg

21 mai 2019 10:46; Act: 21.05.2019 18:04 Print

4 494 demandes de congé de paternité déjà déposées

LUXEMBOURG – Le ministre du Travail, Dan Kersch, a présenté ce mardi le bilan de la nouvelle loi sur le congé de paternité, introduite en janvier 2018.

storybild

«Chaque demande coûte en moyenne 1 400 euros au ministère», a indiqué Dan Kersch. (photo: L'essentiel/Ana Martins)

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur le congé de paternité en janvier 2018, les nouveaux papas ont droit à dix jours de congé, au lieu de deux pour accueillir leur nouveau-né. Les huit jours supplémentaires sont remboursés par le ministère du Travail. Les patrons, eux, continuent de payer uniquement deux jours de congé.

Ce mardi matin, le ministre LSAP du Travail, Dan Kersch, a fait un premier point sur la nouvelle loi. «4 494 dossiers ont été déposés. Nous en avons déjà traité environ 2 000. Chaque demande coûte en moyenne 1 400 euros au ministère», a indiqué le ministre. Onze millions d’euros étaient prévus dans le budget du ministère pour répondre à cette nouvelle demande, dont 4 millions d’euros ont déjà été distribués.

Un préavis à respecter

Le ministre a également tenu à rappeler aux patrons de s'en tenir «impérativement» au délai de cinq mois après la prise du congé de paternité, afin de déposer leur demande de remboursement. «346 dossiers ont dû être refusés parce que le délai n’a pas été respecté. Quand cela arrive, le patron doit financer l’entièreté des dix jours de congé. S’il ne le fait pas, il se retrouve dans l’illégalité», a martelé Dan Kersch.

Le salarié a lui aussi des conditions à remplir. Pour la demande du congé, le futur papa doit prévenir son employeur deux mois à l’avance, en produisant une copie du certificat médical attestant la date présumée de l’accouchement. Si ce préavis n’est pas respecté, seuls deux jours de congé seront attribués à l’employé.

Tom Oswald, coordinateur au ministère du travail sur le congé de paternité, au micro L'essentiel Radio d'Ana Martins:

(Ana Martins/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • frite2000 le 21.05.2019 14:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourg c est top !!! Merci bcp encore

  • Papa en Congé Parental le 22.05.2019 06:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Actuellement en congé Parental j’ai opté pour le congé Parental à mis temps pendant 1 an! Et sincèrement c’est top j ai crée un super lien avec mon fils de 1 an! Et ça vaut tout les euros que je gagne en moins! Et pour info à tout ceux qui disent que les papas se la coule douce en congé Parental c’est pas vrai c est du travail et encore j essaye d organiser mon travail pendant les jours que je ne suis pas là... appels, mails etc!!

  • Vidaloca le 21.05.2019 14:47 Report dénoncer ce commentaire

    Non mais serieux on parle de 10 jours pas de mois

Les derniers commentaires

  • Papa en Congé Parental le 22.05.2019 06:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Actuellement en congé Parental j’ai opté pour le congé Parental à mis temps pendant 1 an! Et sincèrement c’est top j ai crée un super lien avec mon fils de 1 an! Et ça vaut tout les euros que je gagne en moins! Et pour info à tout ceux qui disent que les papas se la coule douce en congé Parental c’est pas vrai c est du travail et encore j essaye d organiser mon travail pendant les jours que je ne suis pas là... appels, mails etc!!

  • Petite entreprise le 21.05.2019 20:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci d'avoir mis ce congés en place ! étant une petite entreprise avec du personnel qualifié, on ne peut se permettre de trouver quelqu'un en plus en sachant que la date d'accouchement est incertaine et peut varier bcp. Comment palier aussi au fait du congés parental des 6 mois ? Ok qu'il soit payé certe, mais trouver un cdd de confiance pour remplacer une personne est tres difficile. Imaginez en plus à la sortie d'un mois de mai fleurie de congés ? Faudra juste avoir confiance en ses employés pour ne pas qu'ils en profitent et mettent leur société en péril.. ????

  • Napoléon le 21.05.2019 15:50 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut donner tant qu'on peut donner... Quand il n'y aura plus à donner, ce n'est pas dans les poches de ceux qui donnent qu'on ira chercher les euros

  • Vidaloca le 21.05.2019 14:47 Report dénoncer ce commentaire

    Non mais serieux on parle de 10 jours pas de mois

  • La conscience de Xavier le 21.05.2019 14:29 Report dénoncer ce commentaire

    Et qu'en est-il des mères? Pourquoi ne sont-ils pas tous traités de manière égale? Quand le Luxembourg introduira-t-il le congé parental pour les femmes qui ont perdu leur emploi en raison d'une réorganisation de l'employeur au début de leur grossesse? Ils paient peut-être des impôts depuis un an mais si leur contrat de travail est annulé à cause d'une réorganisation de l'employeur, ils ne reçoivent aucune aide parentale. Ils sont légalement obligés de travailler tout en prenant soin du nouveau-né, mais ils doivent quand même payer tous les impôts !!! Plus tard, quand ils recommencent à travailler