Féminisation des directions

09 mai 2014 10:00; Act: 09.05.2014 10:21 Print

40% de femmes dans les CA à l'horizon 2019

LUXEMBOURG - Des mesures vont être prises afin d'améliorer la représentation féminine à la tête des entreprises et en politique.

storybild

Lydia Mutsch avec Jean Lucius, patron d'Enovos (à d.), l'une des entreprises qui devront respecter les quotas. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Coup d'accélérateur. Lydia Mutsch, la ministre de l'Égalité des chances, présentera avant les vacances d'été un plan de bataille destiné à l'amélioration de la représentation féminine dans l'entreprise, ainsi qu'en politique. L'objectif affiché est ambitieux. Il projette, à l'horizon 2019, la présence de 40% de femmes au sein des conseils d'administration du secteur public et des entreprises dans lesquelles l'État détient des participations. Même seuil attendu pour les listes de candidats aux prochaines élections législatives, en 2018.

Le Luxembourg part de loin. Une étude européenne sur la parité lui attribue la note de 14,7 sur 100 dans le domaine des prises de décisions. Actuellement, 19% de femmes siègent dans les CA des entreprises publiques. Elles étaient 14% en 2011. La proportion retombe à 10% dans les entreprises avec participation étatique. «L'État, dans ces entreprises, n'est pas seul décisionnaire dans la désignation des membres du CA, il nous faudra donc engager une démarche collective et solidaire», avance Lydia Mutsch. Pour parvenir à ses fins, le ministère n'écarte aucune piste. Pas même celle de «l'adaptation ou de la modification du cadre législatif» pour contraindre les partis à se conformer au cap des 40% de candidates aux élections.

Pierre Théobald

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Pragma le 09.05.2014 11:03 Report dénoncer ce commentaire

    A force de faire de la discrimination positive et de vouloir imposer dans les CA des femmes juste parcequ'elles sont femmes alors on en fait des plantes, qu'il ne faudra pas oublier d'arroser... Je pensais que l'égalité reposait sur l'égalité d'accéder à des responsabilités à compétences et performances égales ??? Tout ceci n'est que du clientélisme électoral de politicien aux capacités limitées, car incapable de comprendre que l'émancipation passe par les compétences et la performance. Ce sont les femmes méritantes et performantes qui désormais risquent de perdre le bénéfice de leurs efforts

  • Patrick juvet le 09.05.2014 16:08 Report dénoncer ce commentaire

    Ou sont les femmes avec leur gestes pleins de charmes ou sont les femmes les femmes ou sont les femmes...love it.

  • Lefou le 09.05.2014 13:32 Report dénoncer ce commentaire

    En vue du mariage gay et de l'adoption par des couples gays il est prévu de réformer le livre de famille. On ne dira plus mère et père mais parent 1 et parent 2. De même il est prévu à l'avenir de ne plus indiquer le sexe, d'enlever le titre, plus de monsieur ou madame Dupont, mais tout simplement Dupont! Alors comment appliquer lette quota puisqu'il n'y aura plus de femmes et qu'il n'y aura plus d'hommes?

Les derniers commentaires

  • Cinderella le 09.05.2014 21:40 Report dénoncer ce commentaire

    Projetons nous vers l'avenir et parlons de retraite déjà! Ben oui quoi faut y penser! Les femmes ont une espérance de vie plus grande que les hommes. Logiquement les 40% de femmes devraient alors travailler plus longtemps que leurs collègues masculins ou bien est ce que je me trompe?

  • Patrick juvet le 09.05.2014 16:08 Report dénoncer ce commentaire

    Ou sont les femmes avec leur gestes pleins de charmes ou sont les femmes les femmes ou sont les femmes...love it.

  • Lefou le 09.05.2014 13:32 Report dénoncer ce commentaire

    En vue du mariage gay et de l'adoption par des couples gays il est prévu de réformer le livre de famille. On ne dira plus mère et père mais parent 1 et parent 2. De même il est prévu à l'avenir de ne plus indiquer le sexe, d'enlever le titre, plus de monsieur ou madame Dupont, mais tout simplement Dupont! Alors comment appliquer lette quota puisqu'il n'y aura plus de femmes et qu'il n'y aura plus d'hommes?

  • Rigoberta Menchu le 09.05.2014 11:49 Report dénoncer ce commentaire

    Imaginons que je suis à la tête d’une compagnie dans le BTP et j’ais seulement 10% de personnel féminin (car les dames préfèrent les études littéraires et les boulots au chaud et au sec). Alors si je veux respecter la quota du 40% je dois virer de mon conseil des gars compétents et promouvoir des dames à leur place. Ou biens d’augmenter le nombre des membres du CA pour accommoder ces dames en leur donnant des fonctions symboliques avec tout de même un salaire digne du CA…plus des gros salaires = moins pour les petits salaires, des mecs qui travaillent à l’air libre.

    • Frigo le 09.05.2014 12:39 Report dénoncer ce commentaire

      40% dans les administrations et en politique, elle ne parle pas de travaux durs et sales et pas 40% dans les militaires non plus!

  • Pragma le 09.05.2014 11:03 Report dénoncer ce commentaire

    A force de faire de la discrimination positive et de vouloir imposer dans les CA des femmes juste parcequ'elles sont femmes alors on en fait des plantes, qu'il ne faudra pas oublier d'arroser... Je pensais que l'égalité reposait sur l'égalité d'accéder à des responsabilités à compétences et performances égales ??? Tout ceci n'est que du clientélisme électoral de politicien aux capacités limitées, car incapable de comprendre que l'émancipation passe par les compétences et la performance. Ce sont les femmes méritantes et performantes qui désormais risquent de perdre le bénéfice de leurs efforts

    • Sigefroid le 09.05.2014 15:28 Report dénoncer ce commentaire

      Je vous avais répondu mais la Rédac de l'Essentiel a paniqué! La provoc n'est pas trop leur truc! "Rédaction" c'est fémininin haha!