Au Luxembourg

20 janvier 2020 15:57; Act: 21.01.2020 09:20 Print

44 employés de la crèche de la BEI sur le carreau?

LUXEMBOURG - La crèche, qui accueille depuis 1995 les enfants du personnel de la Banque européenne d’investissement (BEI), au Kirchberg, devrait fermer.

storybild

Ce service de garde d'enfants, en place depuis 1995, ne sera plus proposé au personnel de la BEI et met en danger 44 emplois. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Selon les syndicats LCGB et OGBL, la crèche «L'Abeille», installée au sein de la Banque européenne d'investissement au Kirchberg, devrait fermer ses portes. Ce service gratuit de garde d'enfants, en place depuis 1995, ne sera plus proposé au personnel de la BEI et met en danger 44 emplois.

«La crèche cessera son activité au Luxembourg sans pourtant avancer une date précise», avancent les deux syndicats, qui citent des représentants du personnel et des parents concernés. «En absence d’un cadre légal protecteur, l’existence des 44 salariés de la crèche est délibérément mise en péril», peut-on encore lire dans un communiqué.

Beaucoup de réactions et d'inquiétude

Contactée par L'essentiel, la BEI n'a pas encore réagi à cette information ni à la mise en place d'éventuelles mesures. Selon une autre source interne, les parents concernés auraient été informés très récemment, lors de réunions les 14 et 16 janvier. L'annonce de cette fermeture a évidemment suscité beaucoup de réactions et d'inquiétude, d'autant qu'elle devrait être effective à la rentrée de septembre, laissant finalement peu de temps aux familles pour s'organiser et trouver une autre structure d'accueil pour les petits.

Selon cette même source, des solutions auprès d'autres crèches et la mise en place d'une prime de compensation pour les parents employés de la BEI auraient été proposées et seraient actuellement à l'étude.

(nc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • 44 salariés ? c'est un peu beaucoup ? le 20.01.2020 19:28 Report dénoncer ce commentaire

    44 salariés de la crèche ??? Il y a combien d'enfants ? 250 ?

  • Pit vun Uespelt le 20.01.2020 16:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je souhaite une bonne sortie pour ces 44 personnes. Quant aux employés de la BEI, ils deviennent un petit peu plus proches du vrai monde.... effet collatéral du Brexit?

  • Carina le 20.01.2020 18:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bienvenue dans la vraie vie! La galère de tous les parents quels qu’ils soient qui cherchent à concilier travail et vie de famille et où finalement une grosse partie du salaire reçu part dans la crèche.

Les derniers commentaires

  • essaim décimé le 22.01.2020 10:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonjour à tous vous pensez pour la plupart à lancer des invectives sur les avantages des employés EIB mais à aucun moment vous ne pensez à ces pauvres enfants que l’on a adapté, suivi et aimé par des éducatrices/éducateurs dévoués et qui doivent s’en aller et se réadapter ailleurs !!!Alors vos jalousies on peut s’en passer merci !!!

  • Coluche le 21.01.2020 21:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah bah zizibok, faudra me dire d ou vous tenez ces infos ? J y travaille depuis 20 ans, jamais vu ni la bijouterie , ni le Vuitton , ni les voitures à moitié prix ni l essence gratuit , ni les billets d avion gratuits ! Si c est pour dire n importe quoi , bravo ! C est fait ! Allez vous trouver une vraie occupation plutôt que de répandre des mensonges pareils !!

  • lucilinburhuc le 21.01.2020 17:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Évolution de l humanité: on jette nos enfants à la crèche, on jette nos parents à la maison de retraite pour qu on puisse promener son chien

  • Peace & Love le 21.01.2020 16:42 Report dénoncer ce commentaire

    Des crèches partout, quel triste paysage notre époque..

  • hokapi le 21.01.2020 15:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ne vous réjouissez pas trop vite... les enfants pris en charge devront être dans d’autres crèches... les places seront plus difficiles pour tout le monde... il faut voir plus loin que la simple jalousie...

    • pas de cata... le 21.01.2020 18:13 Report dénoncer ce commentaire

      on parle de 70 enfants à la crèche BEI qui va fermer...