Covid-19 au Luxembourg

16 février 2021 08:00; Act: 16.02.2021 09:12 Print

Suivez-​​nous dans le nouveau centre de vaccination

ESCH-BELVAL - Un nouveau centre de vaccination s'est ouvert, lundi. Ce n'est pas si simple de le trouver mais une fois sur place, tout est bien rodé.

storybild

Le sud du pays dispose désormais d'un centre de vaccination.

Sur ce sujet
Une faute?

Si vous comptez sur votre système de navigation GPS, il vous sera difficile de trouver le nouveau centre de vaccination à Esch-Belval. Le numéro 30, de l’avenue des Hauts-Fournaux, est mal référencé, mais si vous trouvez le bâtiment nord de la Maison des matériaux, tout se passera bien. Promis!

«Le premier jour, il y a des choses à améliorer», reconnaît Silvana Masi, médecin au ministère de la Santé et responsable du centre. «On a remarqué un petit problème pour trouver le site, mais avec le bouche-à-oreille, on espère que cela va marcher. Des panneaux existent, mais ce n’est pas suffisant, alors, on va essayer d’optimiser tout ça».

«Le même rythme pour cette première semaine»

Après cette première journée de rodage, le tempo va augmenter. «On va garder le même rythme pour cette première semaine et par la suite, on dépendra surtout des livraisons de vaccins», reconnaît-elle. «On dispose d’une capacité de quinze lignes par jour et contrairement au Hall Victor-Hugo, à Luxembourg, on se situe ici sur deux étages, mais tout le monde est là pour vous aiguiller dès votre entrée».

Des boxes individuels avec médecins et infirmiers attendront les futurs vaccinés pendant huit minutes. Après avoir reçu leur injection, ceux-ci disposeront de quinze minutes de repos, et de surveillance. Un second rendez-vous est fixé pour la deuxième dose et le tour est joué.

(Frédéric Lambert/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nanou le 16.02.2021 08:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trop peu , quand le Royaume Uni a déjà vacciné un quart de ses citoyens!!!!

  • over le 16.02.2021 08:19 Report dénoncer ce commentaire

    Comment avoir ce rendez-vous? Je veux me faire vacciner..

  • yacafocon le 16.02.2021 08:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nous sommes en retard sur nos voisins que nous avions pourtant dénigrés au début pour leur amateurisme logistique. Arrêtons de ténoriser des vaccins qui seront peut-être moins adaptés aux variants et faisons le pari d’une moindre circulation grâce à un vaccination, même imparfaite, mais plus massive !

Les derniers commentaires

  • Miss57 le 16.02.2021 20:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    #Luxo normal ce sont des bâtiments Fantôme pour les fausses entreprises ou Banques au dépend des gris plein de fric!!!

  • Arthemis Gustave Des Hauts-Fourneaux le 16.02.2021 14:43 Report dénoncer ce commentaire

    Si vous nous dites déjà que c'est compliqué de trouver le bâtiment pour se faire vacciner, ça ne va pas encourager les gens à y aller. Ils auraient dus faire ça dans le bâtiment de l'ADEM, celui là, tout le monde sait où il est...

    • Con pas Fou le 16.02.2021 16:12 Report dénoncer ce commentaire

      D'abord on aimerait bien de savoir ce qu'il y a dans les vaccins et après peut-être je me ferais vacciner mais pas avant que le Ministère de la Santé publie la composition de tous les vaccins !!!

  • packtiech le 16.02.2021 12:36 Report dénoncer ce commentaire

    je m'en fous! Je ne me laisse pas vacciner Point!

  • Unicorn le 16.02.2021 10:15 Report dénoncer ce commentaire

    Les missions du Haut-Commissariat à la Protection nationale (HCPN) s'articulent autour d'actions nationales et internationales de lutte antiterroriste, de crises civiles ou militaires, de protection d'infrastructures critiques nationales et européennes. Cet organisme militaire de surveillance et de services secrets, que vient-il faire dans une procédure sanitaire de vaccination volontaire ?

  • Moi le 16.02.2021 09:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour rien au monde je me ferai vacciner.

    • Unicorn le 16.02.2021 10:16 Report dénoncer ce commentaire

      à la fin, on ne vous laissera pas le choix, avec le passeport de vaccination à présenter pour le moindre accès à une activité sociale.

    • @Unicorn le 16.02.2021 12:38 Report dénoncer ce commentaire

      pffff faut voir s'ils osent faire cela! Et il faut déjà voir si cela n'est pas contraire à la législations concerant les droits de l'homme

    • Unicorn le 16.02.2021 14:28 Report dénoncer ce commentaire

      et alors, vous pensez que le gouvernement avec son HCPN (c'est quand même là que le gouvernement se retire toutes les semaines pour décider du pays) va se préoccuper des droits de l'homme, il ne s'occupe déjà pas des droits des enfants ... Il faudra encore qu'il y ai des plaintes, et que ces plaintes aboutissent, ce qui va prendre des années...

    • Dr. Doom le 16.02.2021 17:11 Report dénoncer ce commentaire

      Depuis le début c'était une histoire de vaccin et pas de virus !!! COVID veut dire Certificate Of Vaccination IDentification. Mais pas de vaccin sans virus même s'il faut l'inventer !!!

    • Luxotease le 17.02.2021 13:23 Report dénoncer ce commentaire

      Ah! ah! Enfin quelqu'un qui a tout compris! Tant pis pour le badaud qui gobe tout ce que dit la télé, il ira faire la queue à l'abattoir et demandera une dose supplémentaire.

    • Wuerzel le 17.02.2021 18:51 Report dénoncer ce commentaire

      Cher Dr Doom, Quel analyse. Vous devriez aller tenir la main des patients qui sont en train de mourir dans nos hôpitaux pendant une semaine. Cela vous remettra les idées en place et vous fera comprendre qu'il y a des vrais malades qui meurent vraiment et qu'il y a vraiment quelque-chose qui ne va pas. En plus cela permettra quelques infirmières de se concentrer sur leur métier primaire: soigner les patients. Vous devriez avoir honte de publier de tels commentaires.