Enfant mort au Knuedler

29 novembre 2019 10:11; Act: 29.11.2019 11:31 Print

500 personnes ont rendu hommage au petit Emran

DUDELANGE - Une foule importante a fait le déplacement, vendredi, pour prendre part à la cérémonie de recueillement en hommage à l'enfant décédé sur le marché de Noël.

storybild

La cérémonie de recueillement a eu lieu au cimetière de Dudelange, route de Bettembourg. (photo: Julien Garroy)

Sur ce sujet
Une faute?

«Notre message? Qu'aucune autre famille ne soit touchée par un si un grand malheur suite à un accident», lance M. Rasiti, chargé par la famille d'Emran d'organiser le rapatriement au Kosovo du corps de l'enfant décédé sur le marché de Noël, dimanche.

Le petit garçon de 2 ans et dix mois a eu droit à un hommage d'une dignité exemplaire, vendredi, au cimetière de Dudelange, route de Bettembourg, où plus de 500 personnes sont venues lui faire leurs adieux.

« Partager la peine de toute une communauté»

Parmi eux, une majorité de personnes issues de la communauté gorani du Kosovo, des anonymes, mais également le bourgmestre de Dudelange Dan Biancalana, l'échevin de Luxembourg-Ville Patrick Goldschmidt et bien entendu Lydie Polfer, bourgmestre de la capitale.

Encore très marquée par cet accident tragique, l'élue souhaitait «partager la douleur de la famille et la peine de toute une communauté». Les parents de l'enfant, eux, n'étaient pas présents. «Ils sont déjà partis au Kosovo pour préparer les obsèques», explique M. Rasiti.

« Cela nous touche de constater la solidarité de tout un pays »

Mais les autres proches du bambin décédé étaient bien là au premier rang pour la cérémonie de recueillement. 15 minutes de prières musulmanes dans un silence pesant, et une douleur intérieure perceptible pour la totalité des participants. Tous avaient le cœur lourd, vendredi: «C'est un choc terrible pour tout le monde. Mais cela nous touche de constater la solidarité de tout un pays. Avec un peu plus de temps, nous aurions eu encore plus de monde», estime M. Rasiti.

Les proches ont en effet dû attendre jeudi pour récupérer le corps du défunt, en raison de l'enquête en cours. L'hommage a été organisé dans la foulée. En partance pour le Kosovo où il sera enterré samedi, Emran reposera à Krstac, le village d'origine de ses parents.

(Thomas Holzer/L'essentiel)