Au Luxembourg

28 février 2020 14:04; Act: 28.02.2020 14:28 Print

600 porcs ont agonisé dans un incendie

HEIDERSCHEID - Des centaines d'animaux ont été intoxiqués ou grièvement blessés dans l'incendie d'une ferme, qui s'est déclaré jeudi soir.

Sur ce sujet
Une faute?

Une porcherie a pris feu jeudi soir, sur le site d'une ferme d'élevage porcin, à Heiderscheid. Le toit de la porcherie a pris feu vers 19h45. Le matériau utilisé pour l'isolation thermique du bâtiment a commencé à fondre et à couler sur les porcs. De nombreux animaux ont été grièvement blessés.

D'autres ont été gravement intoxiqués par la forte fumée. Le personnel de l'abattoir a été appelé sur place pour achever les animaux, après consultation d'un vétérinaire. 600 bêtes étaient en train d'agoniser.

D'après RTL, le mauvais état des routes, très glissantes jeudi soir, a retardé l'abattage d'urgence. Les pompiers d'Ettelbruck, Clervaux, Feulen, Grevels et Wiltz ont combattu, et finalement maîtrisé le sinistre.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • cerise le 28.02.2020 18:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Triste morts a cause de nous encore

  • karine le 28.02.2020 17:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça devrait être interdit c'est de la maltraitance.

  • Luxo le 28.02.2020 14:45 Report dénoncer ce commentaire

    Et aujourd'hui, ils seront transformés en saucisses. Comment peut t'on , de nos jours , accepter que des animaux soient encore entasser dans des camps de concentration? Ici c'était 600 cochons sous le même toit , ailleurs au Luxembourg, c'est plus de 1000 vaches laitières dans un hangar. Comment peut on attribuer le label viande nationale a des animaux qui n'ont jamais vu le soleil et la couleur de l'herbe?

Les derniers commentaires

  • lux le 01.03.2020 00:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le problème c’est la valeur que prend chaque personne responsable lors d’une installation qui doit être sécurisée aussi bien pour les animaux que pour l’humain !

  • Le boucher le 29.02.2020 20:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre bête.. Ils seront déjà fumé

  • Mimi le 29.02.2020 18:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pauvres bêtes,c’est vraiment triste !

  • palma le 29.02.2020 12:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et moi également ! C est vraiment horrible .

  • Luxo le 29.02.2020 11:03 Report dénoncer ce commentaire

    Le problème n'est pas de savoir si l'éleveur est responsable de l'incendie. Le problème est que la société ferme les yeux sur les conditions d'élevage. Et que le gouvernement soutient financièrement les exploitations qui rassemblent 600 porcs ou 1200 vaches sous le même toit. Alors que pour le bien être des animaux, de la qualité de la viande et du lait, il serait souhaitable de limité à 30 cochons , 10 vaches , ou 100 poules, chaque fermiers et de veiller à ce que chaque paysan soit capable de nourrir les animaux sur ses terres, sans importer des aliments.