Au Luxembourg

05 septembre 2019 07:00; Act: 05.09.2019 09:40 Print

700 logements vides loués pour un loyer modéré

LUXEMBOURG - La Gestion locative sociale permet de mettre des logements vides à disposition de personnes à faibles revenus. Fin 2018, 174 logements étaient gérés selon ce modèle.

storybild

En plus d'être logés à moindre coût, les locataires bénéficient d'un suivi social. (photo: Editpress/Isabella Finzi)

Sur ce sujet
Une faute?

Les logements inoccupés et appartenant à des personnes privées peuvent être mobilisés pour y loger des personnes disposant de revenus modestes et présentant un problème de logement. Cela grâce à la Gestion locative sociale (GLS) mise en place par les associations, les communes et les offices sociaux au Luxembourg. «La GLS est un outil qui permet d'apporter de façon directe ou indirecte un appui considérable aux communes dans leur devoir de secourir les personnes en situation de détresse», explique la ministre du Logement, Sam Tanson, dans une réponse parlementaire à François Benoy, député Déi Gréng.

Fin 2018, 714 logements ont été gérés au niveau national selon le modèle de la GLS. La ministre estime une progression de plus ou moins 800 logements à la fin de l'année 2019. À l'heure actuelle, 25 partenaires sont conventionnés par le ministère et participent à cette mesure. Des conventions avec deux autres acteurs sont en cours de signature. En plus d'être logés à moindre coût, les locataires bénéficient d'un suivi social. Le but est de leur permettre d'améliorer leur situation en vue d'acquérir une autonomie sur le plan du logement et «réintégrer à moyen terme un logement sur le premier marché immobilier», précise Sam Tanson. C'est pourquoi la durée initiale du bail est fixée à trois ans, fixant un objectif temporel à la démarche.

Ce délai peut être prolongé en fonction de la situation de l'occupant, mais aussi de sa motivation. «Il est important de pouvoir continuer à soutenir les personnes qui ne sont pas en mesure de quitter leur logement, après trois ans, parce que leur projet d'insertion n'a pas encore abouti», ajoute la ministre du Logement.

(Marion Mellinger/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • mdm le 05.09.2019 08:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je paye toujours un loyer de 800euro pour une chambre et jamais bénéficié d’un logement social

  • wullmaus le 05.09.2019 08:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand je vois devant certaines maisons a bon marché ou Sociale , les Voitures devant la porte,ca dit Tout. Hélas.!!!

  • Je le 05.09.2019 08:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je paye 1050 de loyer avec charges. Je suis en attente d'un logement social depuis 4 ans. J'ai 65 ans et je gagne environs 1200€ par mois. Je ne peux pas changer de logement car de 1, les propriétaires ne me le donnent pas dû aux garanties et de deux un 50m2 au sud beaucoup moins cher sont très difficiles à trouver. J'étais marié plus de 40 ans et mon mari a toujours payé ses impôts. Maintenant que je me retrouve seule a 65 et en RMG, l'Etat m'ignore totalement. La réponse des administrations: d'abord nous devons loger les familles avec petits enfants, les réfugiés et puis c'est à votre tour.

Les derniers commentaires

  • Mgz le 06.09.2019 00:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non! J’en connais quelques personnes âgées que malheureusement, dû à leur age ils n’arrivent pas à trouver un travail.. et ils doivent survivre avec 1300/1400€!! Et s’ils sont tous seuls (meme parfois avec des enfants) ils touchent uniquement ça..

  • Asimov1973 le 05.09.2019 23:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Logement sociaux? si t’as pas l’argent pour payer un loyer au Lux tu vais à vivre dans le 54...tu ne profite pas de l’etat ! quelq’un que naît a Rome n’est pas obligé d'y restér à vie ...et l’état n’est pas obligé de lui payer un logement à 6000€ mois à côté du colosseum !!!!

  • citoyen le 05.09.2019 22:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi on parle toujours des réfugiés et rmgistes et essayer de les culpabiliser ? vivez leurs vies si vous pensez qu'ils sont privilégiés.

  • cerise le 05.09.2019 20:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avant c etait une attente de 3 annees pour le Fonds du logement maintenant c est 6 annees

  • Luigi le 05.09.2019 20:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dommage, donnez les longements aux réfugiés , aux RMG-iste, nous payons de taxes, on paye le crèche , on paye le transports, etc , le réfugiés et les RMG-ist sont plus privilégié que le travailleur s!!!!!!