Au Luxembourg

02 juin 2021 17:44; Act: 02.06.2021 19:06 Print

71 patients attendent un rein, le Covid freine tout

LUXEMBOURG - Tous organes confondus, 85 patients étaient dans l'attente d'une greffe ces derniers jours. La pandémie a fait baisser le nombre d'organes disponibles.

storybild

Les transplantations n'ont pas été déprogrammées, mais «suite à la surcharge des services de soins intensifs dans de nombreux pays en Europe, le nombre de prélèvements d'organes a nettement diminué en 2020», précise Paulette Lenert. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

En date du 11 mai dernier, 85 patients étaient inscrits sur une liste de greffe au Luxembourg. «Tous organes solides confondus», précise la ministre de la Santé, Paulette Lenert, interrogée par la députée Carole Hartmann. Parmi ces 85 patients, 71 attendent une greffe de rein et la pandémie de Covid n'a pas arrangé la situation. Les transplantations n'ont pas été déprogrammées, mais «suite à la surcharge des services de soins intensifs dans de nombreux pays en Europe, le nombre de prélèvements d'organes a nettement diminué en 2020», précise Paulette Lenert.

Le nombre de transplantations aurait donc diminué dans tous les centres de greffe européens l'an passé. Une situation qui perdure depuis le début 2021. Au Luxembourg, aucune greffe d'organe solide n'est effectuée depuis 2009. Mais, en moyenne, entre 15 et 25 patients luxembourgeois sont transplantés chaque année dans un centre à l'étranger.

Le Luxembourg fait partie d'Eurotransplant, fondation responsable pour la gestion pour l'allocation des organes solides dans les pays du Benelux, mais aussi l'Allemagne, l'Autriche, la Hongrie, la Slovénie et la Croatie.

(nc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sissi le 03.06.2021 00:00 Report dénoncer ce commentaire

    S’ils décèdent par manque des soignes, on mettra leur décès sur le compte du COVID ?

  • WALTHER CLOSED le 03.06.2021 06:05 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on aura fait le compte, il y aura eu plus de mort à cause de ce genre de trucs que du covid lui même, mais cela chuuuuut!

  • Je suis effondrée! le 02.06.2021 20:51 Report dénoncer ce commentaire

    Reléguer au second plan de telles pathologies est inconcevable et totalement inhumain. Et tout cela pour 818 morts du covid et 70.027 cas sur 640.000 habitants. En fait, la majorité de la population est sacrifiée, car il n'y a pas que ces pathologies rénales qui souffrent. Et beaucoup plus lourdement que ce covid. Je sais que je vais en choquer certains, mais à un moment donné il faut revenir à la réalité et au bon sens.....Pour autant que le bon sens soit encore une valeur......

Les derniers commentaires

  • Vindulux le 03.06.2021 23:18 Report dénoncer ce commentaire

    Au Luxembourg nous avons moins de 10 donneurs d'organes par année! Il n'est pas éthique qu'un pays riche importe des organes d'autres pays.

  • Muskatnuss le 03.06.2021 14:12 Report dénoncer ce commentaire

    Faut s'adresser à nos amis français de Paris-Descartes ; ils ont du stock là-bas, mais je ne garantis pas la fraîcheur.

  • Okapi le 03.06.2021 08:35 Report dénoncer ce commentaire

    Parfois il suffit d'un rien pour sauver une vie!

  • tania le 03.06.2021 07:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les reins sont les filtres du corps...ils nettoyent le sang des impuretées. Le foie est l'organe qui est détruit lors de trop d'abus d'allcool, bon les reins aussy mais ils arrivent à éléminer les toxines par l'urine

  • WALTHER CLOSED le 03.06.2021 06:05 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on aura fait le compte, il y aura eu plus de mort à cause de ce genre de trucs que du covid lui même, mais cela chuuuuut!