Route du Nord au Luxembourg

14 septembre 2018 16:51; Act: 14.09.2018 19:05 Print

80% des mesures de compensation réalisées

LINTGEN- Le gouvernement a affirmé que 4/5e des mesures destinées à restaurer l’environnement suite à la construction de la route du Nord ont été menées à terme.

storybild

«17 millions d’euros ont déjà été dépensés par les Ponts et Chaussées», a indiqué Carole Dieschbourg. (photo: L'essentiel/Olivier Loyens)

Sur ce sujet

«Nous agissons autrement aujourd’hui», se réjouit François Bausch. Le ministre du Développement durable et des Infrastructures, en compagnie de Carole Dieschbourg, ministre de l’Environnement et Fernand Etgen, ministre de l’Agriculture, présentaient ce vendredi, le bilan des mesures compensatoires pour la route du Nord, qui a été inaugurée en septembre 2015. Pour rappel, ces mesures désignent les efforts menés pour générer de nouvelles valeurs environnementales susceptibles de remplacer celles qui ont été détruites ou dégradées par l’ouvrage technique.

«Avant notre arrivée aux affaires en 2013, seuls un tiers des mesures de compensations avaient été engagées, poursuit-il, alors que le projet de construction de cette route (NDLR: qui relie Ettelbruck à Luxembourg) date de 1997. Elles n’avaient ainsi pas été prises au sérieux».

Une surface totale d'environ 100 hectares

Le ministre indique qu’aujourd’hui, 80% des mesures de compensations ont déjà été réalisées. «Sur l’enveloppe de 21 millions d’euros (calculés d’après l’indexation de 1997), 17 millions d’euros ont déjà été dépensés par les Ponts et Chaussées», précise Carole Dieschbourg.

Ces mesures concernent essentiellement le passage à gibier, le passage pour la petite faune, le boisement compensatoire, un projet d’agriculture extensive entre Lorentzweiler et Lintgen et la valorisation de la vallée de la Mamer. Pour les réaliser, l’État a acquis des terrains d’une surface totale d’environ 100 hectares.

(Olivier Loyens/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Angelo51 le 14.09.2018 21:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi pas simplement combler avec delà terre et laisser la nature reprendre ses droits c’aurait été moins cher

  • Low rider le 15.09.2018 08:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    "La vallée de la MAMER... jamais vu ni entendu !

  • ..!!.. le 16.09.2018 11:52 Report dénoncer ce commentaire

    Cela veut dire que 20% n'ont pas été réalisés! 20% c'est énorme! Et pourtant ils avaient promis le ciel et le paradis pour être élus!

Les derniers commentaires

  • ..!!.. le 16.09.2018 11:52 Report dénoncer ce commentaire

    Cela veut dire que 20% n'ont pas été réalisés! 20% c'est énorme! Et pourtant ils avaient promis le ciel et le paradis pour être élus!

  • Low rider le 15.09.2018 08:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    "La vallée de la MAMER... jamais vu ni entendu !

  • Angelo51 le 14.09.2018 21:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi pas simplement combler avec delà terre et laisser la nature reprendre ses droits c’aurait été moins cher