Sondage au Luxembourg

08 mars 2018 06:00; Act: 28.03.2018 18:03 Print

«Avez-​​vous déjà été contrôlé dans le tram?»

LUXEMBOURG – Les fraudeurs dans le tram risquent une amende de 150 euros. Mais quelle est la fréquence des contrôles? Nous avons fait un sondage.

storybild

Découvrez les résultats de notre sondage réalisé dans le tram dans la vidéo ci-dessous.

Sur ce sujet
Une faute?

Le tram de la capitale luxembourgeoise est en circulation depuis le mois de décembre, mais n'est devenu payant que le 1er février. Ses usagers ont la possibilité d'opter pour un billet «courte durée», un billet «longue durée», un abonnement mensuel ou annuel. «Les automates acceptent les paiements en espèces et par cartes», explique la porte-parole de LuxTram, Françoise Frieden.

Mais que faire si l'automate est défectueux? Pour acheter un billet valide, «l'usager peut simplement passer de l'autre côté et y acheter un billet. Au total, 15 machines de quai ont été installées aux huit stations», selon Françoise Frieden. «Si jamais deux machines de la même station tombaient en panne en même temps, ce qui est peu probable, nous avons la possibilité de vérifier cela depuis la centrale en cas de contrôle».

Si un passager circule en tram sans titre de transport valide, il devra s'acquitter d'une amende de 150 euros, rappelle la porte-parole de LuxTram. L'achat d'un billet reste donc une alternative bien moins onéreuse, «un billet à la journée coûtant quatre euros contre deux euros pour deux heures». Selon Françoise Frieden, le nombre de fraudeurs ne serait pas connu: «Jusqu'à présent, nous ne disposons pas de chiffres. Mais les contrôles sont effectués depuis le 1er février et ont lieu régulièrement», explique Françoise Frieden.

Découvrez les témoignages de différents usagers réguliers du tram dans la vidéo:

(Christine Biadacz/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Pourquoi le Tram. le 08.03.2018 07:13 Report dénoncer ce commentaire

    Par principe, je ne prends pas le caprice des écolos tant qu'il ne va pas jusque la gare de la ville. Je reste bien dans mon bus du début à la fin, avec un détour qui me permet de dormir plus longtemps dedans. Pour les controles un fois tous les deux ans!

  • gege57 le 08.03.2018 08:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah il.y a des contrôleurs au Luxembourg. Bonne nouvelle .... mais ils sont où ????ils surveillent la machine à Café????l horloge ????en 15 ans de métier comme chauffeur je les ai vu 3 fois. alors ami fraudeur vous pouvez Continuer vous avez de beau jours devant vous

  • Jean-Claude le 08.03.2018 07:14 Report dénoncer ce commentaire

    Quels contrôles ???

Les derniers commentaires

  • Anne le 16.04.2018 20:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J ai vécu 35 ans à Luxembourg, jamais eu de contrôle, mais j avais toujours des abonnements et maintenant en Allemagne depuis 7 ans idem jamais contrôler mais je paye ma place malgré que c est cher.

  • Luxo gratuit c'est possible le 08.03.2018 23:16 Report dénoncer ce commentaire

    Niort, Vitré, Issoudun , Gap, Bar-le-Duc, Castres, Cluses, Libourne, Aubagne , Châteauroux, Dunkerque ... sont des villes en France qui offre la gratuité des transports en commun. Dans ces villes le nombre d'usagé à doublé et la moitié étaient des automobilistes. Malgré les craintes le vandalisme n'a pas augmenter.

  • le psy le 08.03.2018 18:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Eh! Faites attention !! Le ministre va recruter 50 contrôleurs à cause de vos affirmations de zéro contrôle depuis x années... pffff

  • RamBo le 08.03.2018 18:01 Report dénoncer ce commentaire

    Je suppose que les râleurs sont les mêmes que ceux qui disent que l'Etat veut remplir les caisses grâce aux radars ...... bien que s'ils rouleraient convenabelemtn, donc dans les limites autorisées, ils ne paieraient rien du tout. ............

    • @ RamBo le 08.03.2018 20:12 Report dénoncer ce commentaire

      Ce n'est pas le fait de vouloir remplir les caisses grâce aux radars qui fâche, mais plutôt de vouloir faire passer la pilule sous le prétexte de la sécurité.

  • dieux le 08.03.2018 17:26 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai été contrôler une fois dans un train,il ma demandé 100 francs a l'époque je lui est donné on ma dit de pas lui donné il ira en enfer.

    • Rui le 30.03.2018 13:22 Report dénoncer ce commentaire

      Désolé mais rien compris là!!