Luxembourg/Union européenne

19 février 2018 17:17; Act: 19.02.2018 19:28 Print

Bettel veut une UE «plus proche des citoyens»

LUXEMBOURG/BERLIN- Le Premier ministre Xavier Bettel a appelé, lundi, l'Union européenne à être «plus proche de ses citoyens» et «plus centrée sur leurs préoccupations».

storybild

Xavier Bettel a rencontré Angela Merkel ce lundi.

op Däitsch
Sur ce sujet

Une Union européenne «plus proche des citoyens et centrée sur leurs préoccupations». C'est le souhait que Xavier Bettel, Premier ministre du Luxembourg, a émis lundi à Berlin lors de sa rencontre avec Angela Merkel. La chancelière allemande a aussi appelé l'UE à davantage de proximité, «surtout un an avant les élections européennes».

Les échanges entre les deux dirigeants ont aussi porté sur les conséquences du Brexit pour ses Etats-Membres. Après le départ du Royaume-Uni, qui est un contributeur net au budget de l'Union européenne, il manquera ainsi entre 12 et 15 milliards d'euros par an au budget du bloc par rapport aux prévisions, selon des données du commissaire au Budget Günther Öttinger.

Successeur à Jean-Claude Juncker

Et ce alors même que l'UE a prévu de renforcer la coopération entre pays en matière de défense, de mieux protéger ses frontières face aux illégaux, de mieux lutter contre le chômage ou encore d'augmenter l'aide aux pays en développement. «Le Luxembourg observera, accompagnera et influencera ce processus de très près», a assuré Xavier Bettel. Nous veillerons à ce que le Brexit ne devienne un désavantage pour aucun des 27 États membres restants».

Les 27 dirigeants de l'UE se retrouvent cette semaine en sommet à Bruxelles pour plancher sur les moyens de combler les vides dans le futur budget post-Brexit, et désigner un successeur à Jean-Claude Juncker à la tête de la Commission européenne.



(L'essentiel/ AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Rémy le 19.02.2018 19:48 Report dénoncer ce commentaire

    Et moi je n'en veux pas de son "UE" et je ne dois pas être le seul.

  • Kiky le 19.02.2018 20:17 Report dénoncer ce commentaire

    Ils se rappellent qu’on existe seulement pendant la période de vote. Alors, on devient « le centre ». Personnellement, je ne crois plus que cette Europe peut nous apporter quelque chose de positive. Des mots, toujours de mots...

  • MarcC le 19.02.2018 19:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    À la base la communauté européenne est financière et loin d’être sociale, citoyens, non, argent et bénéfice pour les lobbyistes

Les derniers commentaires

  • Carlo N le 20.02.2018 21:03 Report dénoncer ce commentaire

    Est ce que quelqu'un pourrait me traduire ce qu'il a mis sur le twitter? Je ne comprends pas l'allemand! Merci

  • papy le 20.02.2018 13:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’Europe? Une belle idée qui ne se concrétisera jamais . Son existence va à l’encontre des intérêts des grandes puissances qui l’encerclent et qui font tout pour affaiblir les processus de sa construction.

  • Gromper le 20.02.2018 07:30 Report dénoncer ce commentaire

    l'Europe est un fake...avec tous les pays en faisant partie qui ne sont pas vraiment européens. On ne peut malheureusement pas prendre toute la misère du monde sur nos bras

  • Phoque le 20.02.2018 07:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’Europe se veut proche de ses citoyens? Je rigole! L’Europe se dit démocrate! C’est une dictature: on ne tient pas compte des votes anti-européens de la France et des Pays-Bas...oui oui on oublie vite! L’Europe du cancer avec Monsanto maintenant Bayer! L’Europe de l’huile de palme cancérigène, L’Europe sous tutelle des grands groupes bancaires, des lobbyistes...le projet de départ était fabuleux mais qu’est-ce qu’il en reste? L’Europe des combines, des fonctionnaires scandaleusement grassement payés pour ne rien faire et protégés par une confédération syndicale intouchable! Merci à l’Europe d’ aujourd’hui!

  • Sagga le 20.02.2018 07:04 Report dénoncer ce commentaire

    Vivement les elections