Drame à Dudelange

14 février 2017 17:14; Act: 15.02.2017 12:51 Print

Ce que l'on sait sur la collision des trains

DUDELANGE - Un train de marchandises et un autre de voyageurs se sont percutés mardi matin à Dudelange, faisant un mort. Les circonstances du drame ne sont pas encore éclaircies.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Le choc a été d'une grande violence. Mardi peu avant 9h, deux trains, un de marchandises et un de voyageurs, sont entrés en collision à Dudelange, entre la gare de triage de Bettembourg et Zoufftgen. Le conducteur du train de voyageurs, affrété par les CFL, est décédé peu après l'accident. Deux autres victimes sont à déplorer: le conducteur de l'autre train et l'accompagnatrice du train de passagers. Ils ont été hospitalisés, sont blessés, mais leur vie n'est pas en danger.

Heureusement, les deux trains étaient presque vides. Celui de fret, qui devait se rendre à Bettembourg au départ de Thionville, était composé de 22 wagons vides. L'autre train effectuait le voyage inverse, à un horaire où la fréquentation est très faible.

Les enquêtes se poursuivent

Les circonstances du drame ne sont pas encore totalement établies. Mais les CFL ont indiqué en début d'après-midi que le train de voyageurs avait «franchi un signal d'arrêt». Reste désormais à comprendre pourquoi le conducteur n'a pas respecté la signalisation. La police enquête, tout comme les CFL. La vitesse est limitée à 60 km/h sur cette zone ferroviaire. Les enquêteurs ne savent pas encore à quelle vitesse ils roulaient effectivement. Le parquet de Luxembourg a indiqué dans l'après-midi qu'un expert indépendant allait être nommé pour déterminer les circonstances exactes de l’accident.

Évidemment, la circulation des trains est très perturbée. Aucun train ne circulera entre Luxembourg et Thionville jusqu'à mercredi soir, au minimum. En attendant, certains trains assurent la liaison, en passant par Longwy et des bus de substitution sont déjà mis en place.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Kremer le 15.02.2017 08:50 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a une question que je me pose, certains responsables ont bien dit que tout le Luxembourg est équipé du système d'alerte pour ce genre de probleme mais que cette ligne Bettembourg-France non, pourtant l'accident s'est produit sur le territoire Luxembourgeois! La leçon du 11 octobre 2006 n'a pas suffi! Condoléance à la famille du conducteur de train.

  • sebdesign le 15.02.2017 05:28 Report dénoncer ce commentaire

    Condoléance à la famille du chauffeur décédé

  • BAD le 15.02.2017 08:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il faut faire toute la lumière sur cette affaire...condoléances a cette famille.

Les derniers commentaires

  • curahee le 17.02.2017 13:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la technologie est la et les trains sont équipés et aussi le tronçon entre bettembourg et la frontière française mais suite à l'attente de l'homologation des sncf ,ils sont obligés de le mettre à l'arrêt pour passer la frontière. ..... alors c'est à l'état français de faire pression sur la sncf pour clôturé cette affaire administratif.

  • petitevoix le 16.02.2017 08:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle tragédie Mais l erreur humain pourra être basé sur une gros fatigue , sur l emprise de drogues , sur l état sentimental et de santé on attendra les résultats

  • Metz le 15.02.2017 15:08 Report dénoncer ce commentaire

    @unicorn: sur la route tu ne maitrise que ton véhicule, tu ne maitrise donc pas les autres. même le meilleur conducteur ne peux éviter l'inévitable, tu as juste l'impression de maitriser ton destin parce que tu as le volant dans les mains, mais c'est faux.

  • Coco le 15.02.2017 14:27 Report dénoncer ce commentaire

    Pour enterrer le dossier, on va nommer un expert... C'est pratique et ça évite de devoir répondre à des questions.

  • le plus salé le 15.02.2017 13:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La Cfl appartient à 92% a l'Etat luxembourgeois, 6% a la France et 2% à la Belgique. Autrement dit pas de privatisation ordonnée par UE. Les directives transports ferroviaires n'imposent pas de privatisation.