Gaston Vogel

11 juillet 2013 16:05; Act: 11.07.2013 16:41 Print

«Ce que nous avons vécu hier est un jeu sinistre»

LUXEMBOURG - Les commentaires ont été nombreux, depuis l'annonce de la démission du gouvernement. Celui de Me Gaston Vogel, défenseur de l'un des deux accusés du procès Bommeleeër, détonne.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Ce que nous avons vécu hier est un jeu sinistre, fait de malhonnêteté intellectuelle et d'hypocrisie, indigne d'une démocratie. Juncker a d'immenses mérites. (…) Il ne mérite pas les imbéciles accusations de ses contradicteurs». Dans une courte lettre envoyée à la presse jeudi, le Premier ministre a reçu un soutien plutôt inattendu en la personne de Me Gaston Vogel. L'avocat de Marc Scheer, ancien gendarme luxembourgeois sur le banc des accusés du procès Bommeleeër, exprime pour la première fois ouvertement sa «profonde sympathie» pour Jean-Claude Juncker.

Connu pour ses prises de position clairement antimonarchique et anticléricale, l'avocat détonne par sa prise de position, sachant que ce dernier, dans le cadre du procès sur les attentats à la bombe perpétrés au milieu des années 1980, s'attaque régulièrement aux activités du SREL et de ses responsables politiques.

Cette intervention intervient quelques minutes après la rencontre entre le chef de file CSV et le Grand-Duc. Une entrevue au cours de laquelle le Premier ministre a remis officiellement la démission du gouvernement. Dans un communiqué, le maréchalat de la Cour indique que suite à cette rencontre, «le Grand-Duc se réserve un délai de réflexion et procédera à une série de consultations».

(Jmh/L'essentiel Online)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Caroline le 11.07.2013 18:35 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo Me Vogel, et surtout Bravo M. Juncker ! Merci pour ces 18 ans, merci pour tout ! Vous allez voir : vous allez revenir, renforcé ! Je l'espère de tout cœur.

  • Fantomas le 11.07.2013 20:14 Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve qu'ils (les politiciens) pourraient utiliser nos impôts pour autre chose que cette triste histoire qui n'intéresse plus qu'eux et se concentrer sur les vraies priorités du moment que sont l'économie, le progrès social, la santé et toutes les crises humaines et humanitaires actuelles qui auraient bien besoin de toute leur attention...

  • anonymus le 11.07.2013 18:28 Report dénoncer ce commentaire

    j approuve! je n ai pas grand chose a ajouter. tt ceci n est qu une mise en scene pour faire tomber jcj. peu lui arriveront a la cheville dans de telles fonction. bravo!

Les derniers commentaires

  • Sigefroid le 12.07.2013 10:06 Report dénoncer ce commentaire

    Quand un intellectuel d'une telle renommée, tranche, qualifie, discrédite, que reste-t-il d'autre à des milliers de quidams incultes que l'admiration? En deux lignes, notre Voltaire national, fidèle compagnon de route de l'exilé du jour, comme Hugo le fut du Petit Caporal, ténor du prétoire, plongeant sa plume dans l'encrier des Lumières et tonnant du verbe d'un René Foliot, s'est doublé d'un Renan pour rappeler à tous les ignares que nous sommes, que les mil ans d'histoire du Luxembourg ne furent que zéphyr au regard du règne du monarque sans couronne Juncker Ier!

  • oiseau inconnu le 12.07.2013 07:31 Report dénoncer ce commentaire

    Tout est bon pour cet individu pour se faire de la pub! Pitoyable!

  • justme le 11.07.2013 20:59 Report dénoncer ce commentaire

    bravo Me! je vous trouve sympathique, parfois un peu rentre dedans mais juste! Vs avez raison d'être sévère dans ce dossier! La vérité doit éclater, j'attends septembre et prie que les cpupables seront trouvés! quit que le CSV a commi dea erreurs, qui ne l'à pas fait!?

  • Fantomas le 11.07.2013 20:14 Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve qu'ils (les politiciens) pourraient utiliser nos impôts pour autre chose que cette triste histoire qui n'intéresse plus qu'eux et se concentrer sur les vraies priorités du moment que sont l'économie, le progrès social, la santé et toutes les crises humaines et humanitaires actuelles qui auraient bien besoin de toute leur attention...

  • Sigefroid le 11.07.2013 19:59 Report dénoncer ce commentaire

    Arrivée du Vergès national sur la scène politique! Peut-être veut-il aussi sa part du gâteau! Ministre de la Justice? On n'est plus à une gaudriole près! Juncker ne se résume pas à quelques sympathies ou antipathies du moment! On attend un brillant intellectuel pour retracer en détails toute sa carrière monarchique. Notre Vergès pourrait s'y coller! Ou bien un de nos brillants politologues de Uni.lu. Il est grand temps en tout cas qu'une belle et intelligente plume fasse le point sur les 18 ans de turpitudes d'un dirigeant toujours assis le c... entre 2 chaises. Ni Périclès ni Jaurès.