Économie luxembourgeoise

28 février 2017 11:42; Act: 28.02.2017 14:23 Print

Cinq clés pour développer le pays à l'international

LUXEMBOURG - Le nouveau Conseil du commerce extérieur et des investissements s'est réuni pour la première fois, ce mardi. Sa stratégie est maintenant définie.

storybild

Les positions du Grand-Duché à l'étranger (ambassades, consulats...) seront sollicitées pour renforcer le réseau économique international du pays. (photo: Editpress)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Le Conseil du commerce extérieur et des investissements a présenté, ce mardi, sa stratégie de promotion économique nationale. Né du rassemblement des compétences entre Luxembourg for business et Luxinnovation, il réunit cinq ministères, la Chambre de commerce, la Chambre des métiers, la Fedil, Luxinnovation, sous l'égide du ministre de l’Économie. Cinq objectifs ont été définis.

Les entreprises luxembourgeoises devront ainsi voir l'accès aux marchés internationaux facilité, à la fois de l'autre côté des frontières directes, mais aussi sur les marchés émergents à fort potentiel et ceux de niche jugés «prometteurs». Le financement des entreprises qui s'engagent sur les marchés extérieurs sera aussi, notamment, appuyé. Deuxième ambition, attirer les investissements directs étrangers «de manière ciblée et orientée service».

2,5 millions par an pour superviser

Les positions du Grand-Duché à l'étranger (ambassades, consulats...) seront aussi sollicitées afin de renforcer le réseau économique international du pays, et faciliter les échanges. «Il faudra mieux briefer, expliquer la stratégie de promotion», entrevoit Étienne Schneider, ministre LSAP de l’Économie. Dans le même ordre d'idée, le quatrième objectif est de construire une image forte du Luxembourg comme étant une place attractive pour l'industrie et le business de haut-niveau.

«Une stratégie de communication sera développée dans ce sens», continue Étienne Schneider. Enfin, le Conseil, doté d'une enveloppe de 2,5 millions d'euros par an, veillera à «s'assurer de la cohérence et de la pertinence des actions de promotion économique». En termes de suivi des actions, «la plus-value des investissements» sera évaluée, et ceux-ci pourront alors être réorientés, a assuré le ministre.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • aigorleo le 28.02.2017 13:09 Report dénoncer ce commentaire

    Comme le secret bancaire et le dumping fiscal mis en place par Juncker ne sont plus utilisables, esperons que les nouvelles tetes pensantes trouveront une bonne idée...pour l'instant ils ont lancé tout et n'importe quoi (attirer les chinois et leur banques, l'ICT, les monnaies virtuelles, etc) avec plus ou moins de succès. Qu'ils se rappellent aussi de subventionner les sociétés pour former les gens aux nouvelles competences requises, sinon elles seront prises à l'exterieur et le chomage va augmenter.

  • Emile le 28.02.2017 14:40 Report dénoncer ce commentaire

    Faudrait aussi promouvoir plus le tourisme, à l'étranger; des belles photos dans les arrêts de bus/metro/aéroports avec 'discover Luxembourg', et des spots publicitaires sur differentes chaines internationales, seraient déjà un pas en avant!

  • Business le 28.02.2017 13:04 Report dénoncer ce commentaire

    Engager des gens qui parlent et écrivent bien l'anglais!

Les derniers commentaires

  • Crise des valeurs le 28.02.2017 21:20 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis confiant que nos gouvernants trouveront un autre moyen pour blanchir, pardon, investir, l'argent. De bons avocats vont trouver l'astuce pour contourner les lois. Pour les jeunes, oublions vite, 95% d'entre-eux n'ont envie de rien faire.

  • Argent par la fenêtre? le 28.02.2017 15:45 Report dénoncer ce commentaire

    Beaucoup de blabla et pas d'efficacité. Cela me rappelle ces étudiants hyper-motivés avant les examens pour leurs révisions et qui passent des heures à faire leur planning de révision. Ils ont un beau planning mais souvent les révisions laissent à désirer, avec le résultat qui va avec. Là c'est pareil, on parle, on projette, mais il n'y a pas de secret! On veut des investisseurs? Simple. Qu'est-ce qu'on offre qui rapporte tant que cela les intéresseraient. Le reste c'est peanuts. Notre politique fiscale nous l'a prouvé depuis des décennies, non? Sommes-nous si bêtes qu'il faille tout refaire?

  • Emile le 28.02.2017 14:40 Report dénoncer ce commentaire

    Faudrait aussi promouvoir plus le tourisme, à l'étranger; des belles photos dans les arrêts de bus/metro/aéroports avec 'discover Luxembourg', et des spots publicitaires sur differentes chaines internationales, seraient déjà un pas en avant!

  • à la traine le 28.02.2017 14:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et sinon les valeurs humaines et la culture on en parle ?

    • Bataclan le 28.02.2017 14:29 Report dénoncer ce commentaire

      Merci !

    • Musulmanisme... le 28.02.2017 16:37 Report dénoncer ce commentaire

      30 ans en France déjà ! Joyeux anniversaire !

  • aigorleo le 28.02.2017 13:09 Report dénoncer ce commentaire

    Comme le secret bancaire et le dumping fiscal mis en place par Juncker ne sont plus utilisables, esperons que les nouvelles tetes pensantes trouveront une bonne idée...pour l'instant ils ont lancé tout et n'importe quoi (attirer les chinois et leur banques, l'ICT, les monnaies virtuelles, etc) avec plus ou moins de succès. Qu'ils se rappellent aussi de subventionner les sociétés pour former les gens aux nouvelles competences requises, sinon elles seront prises à l'exterieur et le chomage va augmenter.

    • Tommy le 28.02.2017 13:23 Report dénoncer ce commentaire

      la formation professionnelle continue est soutenue par l'Etat depuis bien des années.