Conseils pratiques

12 juillet 2012 13:22; Act: 12.07.2012 13:43 Print

Comment être sûr de ne pas se faire cambrioler?

LUXEMBOURG - Il existe quelques astuces plutôt simples pour éviter que les cambrioleurs soient tentés de visiter votre maison pendant que vous partez en vacances.

storybild

La police assiste à une recrudescence des vols en période d’été. (photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Le nombre de cambriolages a explosé en 2011 de plus de 48% et si la période la plus propice reste les derniers mois de l’année, quand les jours raccourcissent, la police assiste à une recrudescence des vols en période d’été. Ainsi, en 2011, elle a compté quasiment le même nombre de cambriolages en juillet (352) qu’en décembre (397). Voici quelques conseils pour partir en vacances l’esprit léger.

«Bonjour, vous êtes bien sur le répondeur de Tom et Anna, nous sommes partis en vacances jusqu’au 5 août mais laissez-nous un message, nous vous rappellerons à notre retour»… Aïe première erreur: c’est tout simplement une invitation à venir cambrioler votre maison. Conseil n° 1: ne pas encourager les cambrioleurs à s’intéresser à votre maison. Oubliez donc tout ce qui pourrait les aider à déduire que vous êtes en vacances: faites un transfert d’appel de votre téléphone fixe à votre GSM par exemple et évitez à tout prix de poster sur votre page Facebook des photos de vous les pieds dans l’eau si vous n’avez pas 100% confiance en tous vos contacts.

Laissez penser que votre maison est habitée

Fermer les volets, le portail… Les futurs vacanciers ont tendance à transformer leur maison en bunker. Grossière erreur: c’est là encore un signe aux cambrioleurs qu’ils ne seront pas dérangés pendant leur «visite». Conseil n° 2: ne pas encourager les cambrioleurs à s’approcher de votre maison. Laissez donc penser que la maison est habitée. Et pour cela, rien de mieux qu’un bon voisin qui ramassera le courrier dans votre boîte aux lettres, ouvrira et fermera vos volets, garera sa voiture dans votre allée de garage, étendra sa lessive sur votre corde à linge…

Tout le monde n’a pas la chance de pouvoir compter sur une perle alors pensez aux fonctionnaires qui continuent de travailler: demandez par exemple simplement à la Poste de faire suivre votre courrier ou de le garder jusqu’à votre retour. Vous pouvez également vous abonner au «service spécial vacances» mis en place par la police grand-ducale, soit par Internet soit en vous rendant au commissariat le plus proche. Les patrouilles seront vigilantes lors de leur passage dans votre quartier. Dernier petit conseil pour ne pas inviter les cambrioleurs à s’approcher, tondez votre pelouse avant de partir: un terrain semblant un peu négligé enverra un signal aux cambrioleurs potentiels.

Rendez-leur la tâche moins facile

Trop contents de partir en vacances, vous avez remis à plus tard certaines tâches pas forcément agréables: vous rangerez vos outils et rentrerez votre échelle à votre retour. Là encore, les cambrioleurs vous remercient, ils ne se baladent pas forcément avec tout leur attirail du «parfait cambrioleur» et vous leur offrez la possibilité de forcer plus facilement vos portes et vos fenêtres. Conseil n° 3: si vous ne pouvez pas empêcher les cambrioleurs d’entrer chez vous, rendez-leur la tâche moins facile! Rangez tout ce qui pourrait les aider à rentrer chez vous et installez tout ce qui pourrait leur faire perdre du temps: un bon cambriolage ne doit pas prendre plus de cinq minutes.

Certains rechignent à faire installer un système d’alarme, pensant que cela traduit la présence d’objets de valeur à l’intérieur. «Un tel système décourage les cambrioleurs dans 75% des cas», indique Marc Ragnacci, commissaire du Bureau conseil de prévention du crime. Ce bureau propose un diagnostic sécurité de votre maison: les fonctionnaires se déplacent gratuitement chez vous sur rendez-vous (4997-2333) et vous conseillent sur les meilleures mesures à prendre.

(MC/L'essentiel Online)