Solidarité luxembourgeoise

05 septembre 2016 09:00; Act: 05.09.2016 11:03 Print

Des chirurgiens du CHL au chevet des petits Syriens

LUXEMBOURG - Une équipe de docteurs du CHL est partie en mission en Jordanie, du 20 au 27 août, pour consulter et opérer des petits enfants syriens.

storybild

Une équipe chirurgicale, composée des docteurs Miriam Raffel, Bernd Schmitz et Jerry Kieffer, a répondu à l’appel de l’association française La Chaîne de l’Espoir.

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Trois professionnels du Centre hospitalier de Luxembourg (CHL) ont raccourci leurs vacances. Une équipe chirurgicale, composée des docteurs Miriam Raffel, Bernd Schmitz et Jerry Kieffer, a répondu à l’appel de l’association française La Chaîne de l’Espoir. «Nous sommes partis du 20 au 27 août, pour une mission humanitaire en Jordanie financée par la Commission européenne, explique Jerry Kieffer. Dans un camp de réfugiés syriens, nous avons effectué 105 consultations auprès d’enfants sélectionnés par des médecins». Sur cette centaine de gamins, 26 ont pu être opérés par l’équipe luxembourgeoise.

Les principales pathologies étaient des luxations de hanche et des pieds bots. «Chez nous, ces malformations sont détectées et traitées dès la naissance, sans chirurgie. Là, elles traînaient depuis six à huit ans, ce qu’on voyait dans nos pays il y a une centaine d’années... C’était un vrai challenge, ce que l’on fait chez nous est relativement facile et réalisé dans d’autres conditions...», raconte Jerry Kieffer.

Des opérations de 3 à 4h

L’association avait loué un bloc opératoire dans un hôpital de la capitale, Amman, où l’équipe a réalisé trois à quatre opérations par jour, pouvant durer chacune trois à quatre heures. Le tout appuyé par du personnel local, mais sans tout le matériel de confort, notamment pour soulager la douleur des patients. De quoi revenir «plus cool» au pays en appréciant «les excellentes conditions de travail, alors que l’on a plutôt l’habitude de râler!».

Après avoir déjà officié en Afrique, Jerry Kieffer est prêt à repartir avec la future Chaîne de l’Espoir luxembourgeoise, l’association cherchant à ouvrir une antenne au Grand-Duché, d’ici fin 2016.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Zorro le 05.09.2016 09:40 Report dénoncer ce commentaire

    Quel bel acte humanitaire ! Félicitations à ces trois docteurs.

  • Nina le 05.09.2016 10:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo et tres belle initiative

  • Fidel le 05.09.2016 16:28 Report dénoncer ce commentaire

    Respect et admiration. Tous les médecins devraient suivre cet exemple riche en expériences humaines et professionnelles au moins une fois durant leur carrière.

Les derniers commentaires

  • dieux le 08.09.2016 00:11 Report dénoncer ce commentaire

    Je vous félicite,bravo rien d'autres a jouter.

  • sami1703 le 06.09.2016 00:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Genial ;)

  • Jam le 05.09.2016 17:07 Report dénoncer ce commentaire

    Grand bravo à vous !

  • Fidel le 05.09.2016 16:28 Report dénoncer ce commentaire

    Respect et admiration. Tous les médecins devraient suivre cet exemple riche en expériences humaines et professionnelles au moins une fois durant leur carrière.

    • Jeje le 05.09.2016 16:36 Report dénoncer ce commentaire

      Et pourquoi que les médecins ? Tout le monde devrait une fois s'engager pour une oeuvre carritative dans sa vie.

  • JoLux le 05.09.2016 15:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Grand bravo a ses braves medecins. Des exemples à suivre.