Alimentation au Luxembourg

13 octobre 2016 11:24; Act: 13.10.2016 17:27 Print

Des conseils pratiques pour moins gaspiller

LUXEMBOURG - En Europe, les ménages sont les plus gros gaspilleurs. Le ministère de l'Agriculture a édité une brochure pour les aider à mieux consommer.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Au Luxembourg, un ménage jette à la poubelle un kilo de nourriture par jour. Les particuliers sont les principaux responsables du gaspillage alimentaire. Ils comptent pour 42% de la totalité de la nourriture perdue. Le gouvernement luxembourgeois les cible donc en priorité avec une nouvelle campagne de sensibilisation baptisée «Ensemble contre le gaspillage alimentaire».

Dans ce cadre, une brochure, présentée ce jeudi par le ministre de l'Agriculture, Fernand Etgen, propose des conseils pratiques pour éviter les pertes, comme mieux ranger son frigo, vérifier ses stocks ou acheter en quantité adaptée. Les dates de péremption y sont aussi clairement expliquées. La confusion est en effet courante entre la DLC (date limite de consommation, date après laquelle l'aliment devient dangereux pour la santé) et la DDM (date de durabilité minimale, date jusqu'à laquelle le produit conserve des qualités gustatives et nutritives). Cette mauvaise interprétation est à l'origine de 20% du gaspillage, a souligné le ministre.

Mais les ménages ne sont pas les seuls concernés. 39% du gaspillage incombe à l'industrie agroalimentaire, 14% à la restauration et 5% aux détaillants. Les professionnels sont donc aussi visés par la campagne de sensibilisation. Une conférence sera notamment organisée le 27 octobre pour échanger sur les «best practices» et s'inspirer de ce qui se fait à l'étranger. Le gouvernement espère ainsi mettre en marche les bons réflexes, «pour ne pas être obligé de légiférer» et que les professionnels fassent eux-mêmes la démarche de se débarrasser intelligemment de restes, explique Fernand Etgen.

Le ministre de l'Agriculture, Fernand Etgen, donne des précisions sur les objectifs de la campagne de sensibilisation «Tous ensemble contre le gaspillage alimentaire»:

(Juliette Devaux/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Marion le 13.10.2016 11:56 Report dénoncer ce commentaire

    Le vrai problème est tout ce qui est jeté dans les supermarchés, les fruits et légumes jetés... Les boulangeries et patisseries qui jettent le pain, les gâteaux... au lieu de les faire à -50% en fin de journée ou de les donner.

  • Martine le 13.10.2016 12:14 Report dénoncer ce commentaire

    68% du gaspillage incombe à l'industrie agroalimentaire, restauration et détaillants, donc les particuliers ne sont pas les premiers responsables. Ensuite à chacun de faire attention à ses achats

  • Peace & Love le 13.10.2016 22:22 Report dénoncer ce commentaire

    On ne parle jamais d'une chose toute simple : mangez moins et mieux, cela évite le gaspillage, et en plus, ce sera bénéfique pour votre santé.

Les derniers commentaires

  • shooter le 14.10.2016 22:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vous avez déjà vu ce que jettent les collectivités ( écoles maisons relais....) alors que cela pourrait être offert tous les jours à des gens qui ont rien

  • Paul C. le 14.10.2016 11:33 Report dénoncer ce commentaire

    parce que l'agriculture ne veut pas admettre qu'il y a surproduction, on fait une pseudo-campagne contre le consommateur soi-disant gaspilleur... c'est simplement attaquer le problème du mauvais côté et ne va rien résoudre. La raison primaire du gaspillage se trouve dans la surproduction. Soit vous attaquez ce problème, soit vous nous laissez tranquille et chacun achète, consomme et jette ce qu'il veut.

  • Gaspillage ! le 14.10.2016 10:40 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a des boulangers qui préfèrent jeter que de donner dont de grandes marques, hors qu'un gâteau frais qui a trainé toute la journée en rayon n'est plus le même que quand on l'achète plus tôt. Ils ont peur que tout le monde vienne en fin de journée mais bon un gateau où les mouches, guêpes etc ont fait leur toilette dans la journée c'est pas pareil et du coup il doit baisser de prix.

  • Manu le 14.10.2016 08:03 Report dénoncer ce commentaire

    Et si l'enlèvement des ordures ménagères se faisait au poids, il y aurait beaucoup moins gaspillage. J'ai déjà proposé cette option à ma commune, je suis toujours en attente de réponse.

    • @Manu le 14.10.2016 12:13 Report dénoncer ce commentaire

      Ou plus de décharges sauvages :(

  • Peace & Love le 13.10.2016 22:22 Report dénoncer ce commentaire

    On ne parle jamais d'une chose toute simple : mangez moins et mieux, cela évite le gaspillage, et en plus, ce sera bénéfique pour votre santé.