Au Luxembourg

14 juin 2017 08:00; Act: 14.06.2017 13:18 Print

Des failles avec des médicaments à la codéine

LUXEMBOURG - Bien que l’accès aux médicaments codéinés soit restreint, des patients dépendants contournent le système.

storybild

Se procurer des médicaments codéinés est possible sur ordonnance.

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

L’accès sans ordonnance à des médicaments contenant de la codéine - un antidouleur de la même famille que l’opium - inquiète en France, où une pratique se répand notamment chez les jeunes: leur détournement pour un usage récréatif, avec des conséquences néfastes, comme des cas d’overdose mortelle.

Au Grand-Duché, la vente libre des médicaments codéinés n’est plus autorisée depuis quelques années. Une prescription médicale est devenue obligatoire. Ce qui n’empêche pas pour autant la présence de failles dans le système. «Certaines personnes développent des stratégies de contournement, explique un professionnel de la santé. Elles vont chez plusieurs médecins différents pour obtenir plusieurs prescriptions. Elles se rendent ensuite dans une pharmacie, puis une autre, et encore une autre... Au final, elles passent les mailles, détiennent une grande quantité et prennent des doses trop importantes».

Surconsommée, la substance entraîne somnolence, diminution des capacités respiratoires et intellectuelles... et crée une forte accoutumance. «Les employés des pharmacies connaissent ce phénomène, sont formés pour le reconnaître et peuvent refuser la délivrance des médicaments», souligne le président du Syndicat des pharmaciens, Alain de Bourcy. Le déploiement du dossier de soins partagés, qui recense électroniquement les données d’un patient et sont visibles par les professionnels de santé, devrait mettre fin à cette situation.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Full-Ice le 14.06.2017 09:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore une fois on va se retrouver avec des décès suite à des surdoses et on va interdire ces médicaments qui sont très utiles pour soulager certaines personnes qui souffrent. Ceux qui se shoot trouveront un autre produit et se sera toujours les mêmes qui seront lésés !!

  • Lili Angel or Demon le 14.06.2017 13:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et dire que moi je serais heureuse de ne plus devoir prendre cette foutue codéine, la vie est mal faite, si je pouvais leurs données toutes mes doses de codéine gratuites ainsi que mes douleurs. C'est gratuit

  • vilecoyote le 14.06.2017 18:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les médicaments contenant de la codeine sont souvent associés avec du paracétamol non ? Est ce que ce n'est pas une surdose de paracétamol qui est à l'origine des accidents ? Parce que il m'est arrivé betement de prendre plusieurs paracétamol quand j'avais une rage de dents et je me suis senti très très mal. Si un médecin pouvait me répondre merci ...

Les derniers commentaires

  • Peace & Love le 15.06.2017 01:20 Report dénoncer ce commentaire

    Lisez la notice, et tout ira bien et ne prenez jamais le médicament d'une autre personne. Un surdosage peut être très dangereux, voire conduire à la mort !

  • vilecoyote le 14.06.2017 18:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les médicaments contenant de la codeine sont souvent associés avec du paracétamol non ? Est ce que ce n'est pas une surdose de paracétamol qui est à l'origine des accidents ? Parce que il m'est arrivé betement de prendre plusieurs paracétamol quand j'avais une rage de dents et je me suis senti très très mal. Si un médecin pouvait me répondre merci ...

    • Un pharmacien le 14.06.2017 21:09 Report dénoncer ce commentaire

      Le paracétamol comme la codéine sont dangereux mais les lésions ne sont pas identiques. Le paracétamol cause des lésions essentiellement hépatiques et des surdoses peuvent conduire à une nécrose du foie. La codéine s'attaque au système neurologique et cause un ralentissement du rythme cardiaque pouvant conduire au coma ou à la mort (cérébrale).

  • Lili Angel or Demon le 14.06.2017 13:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et dire que moi je serais heureuse de ne plus devoir prendre cette foutue codéine, la vie est mal faite, si je pouvais leurs données toutes mes doses de codéine gratuites ainsi que mes douleurs. C'est gratuit

  • SeeWorld le 14.06.2017 13:16 Report dénoncer ce commentaire

    Le seul médicament, c'est la nourriture.

  • jack le 14.06.2017 10:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je croyais qu'il fallait une prise en charge faite par le médecin qui prescrit la prise de ces médicaments.