Croissance au Luxembourg

11 avril 2018 15:28; Act: 13.04.2018 09:27 Print

Des idées pour assurer une prospérité durable

LUXEMBOURG - La Fondation Idea a tiré le bilan, mercredi, de la situation économique et sociale au Luxembourg et a adressé cinq questions aux politiques.

storybild

La Fondation Idea a rendu son évaluation de la situation économique et sociale au Luxembourg. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Ce mercredi, la Fondation Idea a, pour la cinquième fois, rendu son évaluation annuelle de la situation économique et sociale au Grand-Duché. Le bilan pour la période allant de 2013 à 2017 est tout à fait positif. «Le pays s'est très bien développé sur le plan économique», affirme Vincent Hein, qui précise que «cela vaut pour tous les secteurs d'activité majeurs, à savoir l'informatique, les services et la finance». Si le secteur financier n'a connu qu'une croissance modérée de 1,3%, Vincent Hein rappelle qu'il reste «le cœur de l'économie luxembourgeoise». Selon le rapport, le marché du travail luxembourgeois se porte également très bien. «2017 a été une année record pour le marché du travail», souligne l'économiste.

Afin de pérenniser la bonne santé économique du pays, Idea a élaboré un plan d'action. Les experts de la fondation ont ainsi formulé cinq questions sur la base desquelles les politiques pourraient assurer le bien-être économique et social du Luxembourg jusqu'en 2023. Ces questions portent sur les niches économiques pour le Luxembourg, les comparaisons européennes en matière d'éducation et de recherche, le développement socioéconomique et démographique, la réduction des inégalités et enfin le développement durable.

Afin de s'assurer que les idées de la fondation soient également entendues en politique, elle a préparé «des études thématiques qui contiennent diverses propositions aux partis», explique Vincent Hein. «Nous y abordons de manière très concrète les thèmes du travail, du logement, des finances publiques, de la recherche et de l'Europe». Les documents devraient parvenir aux partis dans les prochaines semaines. «Si les politiques agissaient sur base de nos thèmes, chaque parti disposerait d'un sujet approprié pour la campagne électorale», conclut l'économiste.

(Dominik Dix/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Juste Leblanc le 12.04.2018 09:01 Report dénoncer ce commentaire

    Et concrêtement???

  • Paul le 11.04.2018 16:43 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas en adressant des questions aux politiques que le pays va evoluer......... Il et temps que le peuple ce reveil! Les politiques de n'importe quel pays a plus tendance a faire progresser nos droits et nos aquits!

Les derniers commentaires

  • Juste Leblanc le 12.04.2018 09:01 Report dénoncer ce commentaire

    Et concrêtement???

  • Paul le 11.04.2018 16:43 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas en adressant des questions aux politiques que le pays va evoluer......... Il et temps que le peuple ce reveil! Les politiques de n'importe quel pays a plus tendance a faire progresser nos droits et nos aquits!