Luxembourg/Kirchberg

24 juillet 2018 13:30; Act: 25.07.2018 17:49 Print

Des matériaux du Jean-​​Monnet seront récupérés

LUXEMBOURG - Par petits morceaux de matériaux réutilisables, le bâtiment Jean-Monnet I de la Commission européenne est déconstruit au Kirchberg.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet

Édifié au Kirchberg en 1975 pour les besoins de 2 000 salariés de la Commission européenne à Luxembourg, le bâtiment Jean-Monnet I a été vidé de ses occupants en 2016. L’édifice, qui s’étend sur une surface de 199 900 m², est actuellement en phase de «déconstruction». Le chantier, dont la durée est estimée à 16 mois, a été ouvert à la presse, ce mardi, en présence de Claude Turmes, secrétaire d'État au Développement durable et aux Infrastructures, et de Patrick Gillen, président du Fonds Kirchberg.

«C’est un chantier exceptionnel au niveau de la Grande Région par rapport à la surface à démolir et l’assemblage de matériaux à la fois nobles et dangereux comme l’amiante», souligne Jean-Marie Becker, directeur de l’entreprise Xardel Démolition, chargée des lots préparatoire et curage sur cette opération.

«Déconstruit» et non «démoli»

«Lors de la phase actuelle de démantèlement technique, entre 10 et 15 camions se relaient avec des déchets ou des matériaux valorisables triés. En pleine phase de production, on passera certainement à une rotation de 40 à 50 bennes. On est très loin de la démolition "classique" d’un bâtiment industriel. On a donc dû repenser notre manière de travailler et faire preuve d’humilité, car on a dû adapter constamment nos procédures pour notamment réduire la poussière dans un milieu urbain très dense».

«En collaboration avec le ministère, le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) et les bureaux associés, nous avons voulu montrer, ce mardi, comment nous procédons à la déconstruction, et non plus à la démolition, d'un tel bâtiment avec des solutions innovantes pour récupérer un maximum de matériaux», affirme Guillaume Dubois, ingénieur en charge du projet au sein du bureau Schroeder associés.

«Le chantier occupe 40 personnes sur un total de quatre entreprises qui essaient de réinsérer au mieux dans le circuit économique des pièces telles que des portes, de la moquette, de la laine de verre, des barres d’aluminium ou encore des morceaux de verre». La fin du chantier de déconstruction du Jean-Monnet I est quant à elle attendue pour mi-2019.

Jean-Marie Becker, directeur de Xardel Démolition et Guillaume Dubois, ingénieur au bureau Schroeder associés au micro de L'essentiel Radio:

(Frédéric Lambert/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • résident le 24.07.2018 14:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'amiante est mortel certes. Mais, à ma connaissance, c'est la poudre qui se degage lorsque celui-ci est gratté ou brulé (ou bien évidemment lors de sa fabrication en usine ou installation sur chantier) qui est cancerigène. Tant qu'on n'y touche pas, il n'est pas dangereux. Sinon, vous devriez abattre le 100% des batiments (industriels, résidentiels et bureaux) construits entre l'après guerre et la fin des années 80...)..

  • Trodat 1 le 24.07.2018 14:43 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis preneur pour récupérer une "armoire jaune".

  • greg le 24.07.2018 23:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonsoir , étant technicien dans ce bâtiment pendant plus de 15 ans , je sais un peu pourquoi il ne rénove pas plutôt que le « démonter «  ! Ce bâtiment a été construit par un architecte italien qui n’a pas pense au climat luxembourgeois , ce qui en fait un gouffre en consommation énergétique et croyez moi que cela est très important ! De plus la commission européenne était dans l obligation de se mettre dans les normes donc investissait beaucoup pour être crédible au niveau des lois qu’elle nous impose , ensuite le recyclage des déchets et récupération de matériaux quasi neufs qui ont été installés peu avant la fermeture de ce bâtiment peuvent leurs faire économiser des millions pour leurs futurs bâtiment !

Les derniers commentaires

  • greg le 24.07.2018 23:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonsoir , étant technicien dans ce bâtiment pendant plus de 15 ans , je sais un peu pourquoi il ne rénove pas plutôt que le « démonter «  ! Ce bâtiment a été construit par un architecte italien qui n’a pas pense au climat luxembourgeois , ce qui en fait un gouffre en consommation énergétique et croyez moi que cela est très important ! De plus la commission européenne était dans l obligation de se mettre dans les normes donc investissait beaucoup pour être crédible au niveau des lois qu’elle nous impose , ensuite le recyclage des déchets et récupération de matériaux quasi neufs qui ont été installés peu avant la fermeture de ce bâtiment peuvent leurs faire économiser des millions pour leurs futurs bâtiment !

  • Vince the prince le 24.07.2018 20:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    j'en ai passé des heures dans ce bâtiment et curieusement les personnes qui travaillait pour la "com" ont eu une radio des poumons à cause de l'amiante et les sous traitant non .........

  • Low rider le 24.07.2018 18:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Depuis quelques années on construit des clôtures en bois de bonne qualité autour des chantiers, déjà commencer par proposer aux gens qui veulent construire une maison en bois (réutilisé) ou autres. Cela évitera déjà beaucoup de gaspillage. Ensuite pour le J Monnet, proposer les poutres de métal, les vitraux, les portes, les meubles de bureau, canapés, fauteuils... et tout ça pour les associations aux nécessiteux du pays ! ces gens pourraient participer en vendant tout ce métal aux ferrailleurs du coin !

  • rico le 24.07.2018 17:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Recuperez la pour votre habitation alors

  • yolo le 24.07.2018 14:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    199,9 mètre carré par personne ça c'est du bureaux

    • Steccio le 24.07.2018 21:56 Report dénoncer ce commentaire

      199 900 / 2000 = 99,5 m² plus exactement, mais vous oubliez les couloirs, les salles de réunion et de conférence, les toilettes, le réfectoire, une ou deux bibliothèques, les entrepôts, le parking, etc... Donc, ça ne devrait faire plus que du 10 ou 12 m² par bureau, sans doute un peu plus pour les chefs et directeurs, loin, très loin donc de ce que vous annoncez.