Cheminots en France

16 février 2017 17:44; Act: 17.02.2017 09:30 Print

Des menaces sur les trains transfrontaliers

LUXEMBOURG/LORRAINE - Un syndicat a appelé les cheminots français à ne pas assurer les liaisons vers le Luxembourg tant que la sécurité ne sera pas garantie.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

La reprise du trafic ferroviaire entre la France et le Luxembourg se fait attendre, après la collision entre deux trains mardi. Cela pourrait prendre encore plus de temps après l'appel lancé jeudi par le syndicat CFDT de la SNCF. Il demande aux cheminots français de ne pas assurer la liaison avec le Luxembourg «jusqu'à nouvel avis». Le communiqué syndical indique clairement que la décision émane de «la direction SNCF Grand-Est», ce qu'a démenti cette dernière dans la soirée.

Le syndicat veut être certain que la sécurité soit garantie sur les lignes entre la France et le Grand-Duché. «Dès qu'on leur donnera le feu vert sur les conditions de sécurité, les cheminots seront à leur poste», indique à L'essentiel Eric Vautrin, de la CFDT. La SNCF précise «qu'aucune circulation de train ne se fera tant que la sécurité ne sera pas optimale (...) La direction s'est engagée à informer les représentants du personnel de l'évolution de la situation».

Pour le moment, la voie Thionville-Bettembourg-Luxembourg n'est de toutes façons pas opérationnelle depuis l'accident. Elle ne rouvrira que lundi prochain «au plus tôt», selon les CFL. Les voies doivent encore être déblayées et remises en état. Quant à la ligne Longwy-Luxembourg, «elle est opérée par des agents des CFL», précise la SNCF.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ginoboni le 16.02.2017 20:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tous est bon pour pas travailler .cest pas comme si il yavait des accidents toutes les semaines

  • Anne le 16.02.2017 20:37 Report dénoncer ce commentaire

    Ce syndicat français en perte de confiance de la part de ses sympathisants part à la pêche des adhérents comme il peut. Dans le cas de cet évènement, il s'est produit sur le territoire luxembourgeois et, sauf avis contraire des résultats de l'enquête, est du ressort des autorités luxembourgeoises, bien que le train de marchandises venait de France. Il me semble utile de rappeler à ce syndicat que nous sommes en Europe. Et qui dit Europe dit, entre autres, libre circulation des personnes. Qu'il ne pénalise pas inutilement des milliers de travailleurs frontaliers qui n'ont pas la vie facile.

  • Jean ll le 16.02.2017 21:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hélas , il y a des drames quelque fois dans n'importe quel corps de métier . Alors il faut tout arrêter ??? . Il faut être raisonnable .

Les derniers commentaires

  • Citoyen 57 le 17.02.2017 19:40 Report dénoncer ce commentaire

    S 'il y a un autre accident on attendra les commentaires de ceux qui veulent prendre le train malgré le manque de sécurité... Imaginez vous dans un train bondé roulant sur la ligne Thionville Luxembourg avec des sécurités qui ne fonctionnent pas. Deux trains roulant l un vers l autre sans stop possible !!! Deuxieme fois sur cette ligne... Alors parlez, critiquez sans attendre les résultats de l'enquete ...

  • Propos le 17.02.2017 10:59 Report dénoncer ce commentaire

    Une gare pile à la frontière (pas à 1 km mais à la frontière) - les trains du Lux ne vont que jusqu'à cette gare, pas un mètre de plus - les trains français aussi vont jusqu'à cette gare, pas un mètre de plus!

  • Django le 17.02.2017 10:52 Report dénoncer ce commentaire

    Elle est bien celle-là...mais ça ne m'étonne plus...

  • Réaliste le 17.02.2017 08:35 Report dénoncer ce commentaire

    Le système luxembourgeois fonctionne au Luxembourg mais pas en France, le système français fonctionne en France mais pas au Luxembourg donc depuis très longtemps les trains français n'ont pas de système entre Bettembourg et Lux ou alors les trains Luxembourgeois entre Bettembourg et Metz par ex... d'ou la nécessité de passer en système européen. D'ou aussi la possibilité pour le chauffeur d'enlever manuellement la sécurité pour ne pas être bloqué à chaque passage de frontière... effectivement ça fait peur mais bon la CFDT voudrait nous faire croire qu'ils découvrent ce problème ?

  • nimp le 17.02.2017 08:11 Report dénoncer ce commentaire

    Heureusement que les pilotes ne s'arrêtent pas de travailler chaque fois qu'un avion s'écrase...

    • ter lorraine le 17.02.2017 11:50 Report dénoncer ce commentaire

      Les conducteurs français ne veulent plus rouler au luxembourg tant qu'ils n'ont pas la certitude de travailler en toute sécurité, et cela vaut aussi pour la sécurité des clients.