Jihadiste présumé

06 février 2016 13:35; Act: 06.02.2016 17:15 Print

Et si Steve Duarte revenait au Luxembourg?

LUXEMBOURG/IRAK - Daech a diffusé une vidéo de propagande où s'exprimerait un résident luxembourgeois d'origine portugaise. Que se passerait-il s'il revenait au pays?

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Depuis l'été 2014, la justice luxembourgeoise étudie de près le cas du présumé terroriste Steve Duarte. Ce jeune homme est né au Luxembourg le 15 février 1989 et il possède un passeport portugais. Après avoir résidé à Meispelt dans la commune de Kehlen, il aurait rejoint aujourd'hui les rangs de l’État Islamique (EI) en Syrie et en Irak. Le samedi 30 janvier, l'EI a publié une vidéo de propagande où cinq personnes exécutent des prisonniers. Dans cette séquence, un homme, vêtu d'un uniforme militaire, prend largement la parole. Selon toute vraisemblance, il s'agirait de Steve Duarte.

Comment les autorités luxembourgeoise ont-elles réagi par rapport à cette vidéo? Dans l'état actuel des choses, elles cherchent à authentifier la séquence tout en déterminant si Steve Duarte est bel et bien le personnage central de ce montage de propagande. «N'importe qui peut manipuler la vérité», affirme un porte-parole de la police grand-ducale contacté par L'essentiel. «Les prisonniers ont-ils réellement été exécutés? Les exécutants ont-ils utilisé des balles factices?». Autant de questions qui demeurent en suspens pour le moment.

Possibilité de le poursuivre

Mais que se passerait-il si Steve Duarte revenait au Luxembourg? À partir du moment où la vidéo est jugée authentique, «toutes les mesures de sécurité nécessaires seront prises», indique un porte-parole de la police. «Et si la police l'arrête, ce sera à la justice de décider de son sort». Selon Henri Eippers, porte-parole de l'administration judiciaire, une deuxième enquête pourrait être ouverte si le film est authentifié. «Un juge d'instruction se penchera alors sur la question», précise-t-il.

Depuis l'été 2014, le ministère public et d'autres agences de sécurité au Grand-Duché s'intéressent de près au jeune homme de Meispelt, soupçonné de participer à une organisation terroriste. «Même si Steve Duarte est de nationalité portugaise, nous avons la possibilité de le poursuivre, car c'est un résident luxembourgeois», indique Henri Eippers. Commettre de tels actes dans une zone de guerre peut être suffisant pour engager des poursuites à son encontre, confirme le juriste.

(Tobias Senzig/FL/L'essentiel)