Au Luxembourg

08 mai 2018 14:46; Act: 09.05.2018 10:22 Print

Face à la hausse des poids lourds, le pays s'organise

LUXEMBOURG - Le Grand-Duché aménage des aires spécifiques pour accueillir les chauffeurs de poids lourds français qui effectuent leur repos hebdomadaire dans le pays.

storybild

Des aires de repos supplémentaires pour les chauffeurs de poids lourds vont voir le jour au Luxembourg. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Interrogé par le député Léon Gloden (CSV), le ministre du Développement durable et des Infrastructures, François Bausch (Déi Gréng), a confirmé que de plus en plus de chauffeurs de poids lourds français passent leur repos hebdomadaire (45 heures) au Grand-Duché. Ils souhaitent ainsi échapper à l'interdiction en France de prendre ce repos dans leur camion.

Conséquence: la fréquentation des aires de repos, situées le long des autoroutes luxembourgeoises et aux alentours du port de Mertert, est en hausse permanente. Pour accompagner le besoin croissant en places de stationnement, plusieurs initiatives sont menées, souligne François Bausch. Le ministre cite en exemple l'aire de Berchem, où un parking «intelligent», partiellement sécurisé, est en cours de construction.

Un site entièrement sécurisé

«Au port de Mertert, des mesures ont également été prises pour améliorer la sécurité et la santé des chauffeurs de poids lourds», assure François Bausch. Par ailleurs, l'ancien site du terminal intermodal de Bettembourg va laisser la place à un centre routier sécurisé, avec à terme un parking de quelque 350 places, une station-service, un magasin de première nécessité et un «shop» social avec possibilité de restauration rapide, des sanitaires et une aire de détente.

Ce dernier site, entièrement sécurisé, sera à l'usage exclusif des chauffeurs du nouveau terminal intermodal et du parc logistique. «Il doit permettre d'éviter une circulation dans les rues et zones industrielles aux alentours», précise le ministre du Développement durable et des Infrastructures.

(pp/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • clement le 08.05.2018 19:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ca me fait doucement rigoler les chauffeurs poids lourds francais faites le tour des stations le week end et vous verrez combien y a de francais et combien y a de pays de l est les francais sont rarement sur les parkings le week end a part quelques exceptions alors s il vous plait dites plutot qu on fait tout en europe pour avoir de la main d oeuvre pas cheres

  • Pastor le 08.05.2018 19:12 Report dénoncer ce commentaire

    Et vive le tourisme à la pompe et les embouteillages qui en découlent. Pendant ce temps, les axes routiers sont devenus un enfer .

  • figa le 08.05.2018 19:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faites leur payer une surtaxe pour circuler ! Il y en aurait deja moins

Les derniers commentaires

  • Maité le 10.05.2018 12:13 Report dénoncer ce commentaire

    Il ne faut pas ,surtout,se trouver à Rodange le vendredi.C'est la pagaille aux alentours des pompes à essence.Les poids lourds d'origine des pays de l'Est stationnent des 2 côtés de la route à tel point qu'un automobiliste a toutes les peines pour passer entre ces camions et sortir des pompes sans visibilité.Et là comme par hasard,pas un flic pour faire respecter le stationnement.J'ai même vu des employés des pompes à essence faire la circulation.Est ce normal?

  • Pascal de Koerich le 09.05.2018 12:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    au moins les poids lourds sont interdits en France tous le week-end et jours fériés depuis un bail alors ni pollution ni trafic

  • Jack le 09.05.2018 11:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Stratzislat Il y a d’autres solutions de transports plus écolo....et une autre façon de vivre, mais il faut seulement le vouloir le changement pour la futur génération.....

    • luxfdp le 09.05.2018 12:43 Report dénoncer ce commentaire

      Les routier à vélo !

    • Idea le 09.05.2018 13:53 Report dénoncer ce commentaire

      @luxfdp : non mais obligation pour les entreprises qui effectuent des trajets routier en europe de faire au moins 1/3 du total des km parcouru en mettant les camions sur des trains.

  • stéphanie delprez le 09.05.2018 11:38 Report dénoncer ce commentaire

    c'est bon pour le commerce ! ça râle tout le temps mais sans camion, sans visiteurs ça serait quoi le Luxembourg ? les banques c'est fini !!

    • THIERRY MICHEL le 10.05.2018 18:04 Report dénoncer ce commentaire

      pour le moment le LUXEMBOURG S' AGRANDIE et les touristes viennent et nos voisins les FRANÇAIS aussi parce que de l'autre cote a raison du contraire ????????

  • Low Rider le 09.05.2018 11:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    s'il vous plaît, arrêtez de discriminer les chauffeurs Français, ils ne sont pas français, mais de l'est européen. Merci pour eux mr Bausch.