Énergie

16 janvier 2017 15:55; Act: 16.01.2017 19:32 Print

Froid: aucune coupure à redouter au Luxembourg

LUXEMBOURG – Le Grand-Duché vit sa semaine la plus froide depuis le début de l’hiver. Mais cela ne devrait pas entraîner de problèmes d’approvisionnement en énergie.

storybild

Creos devrait assurer l'approvisionnement en électricité malgré la hausse de la demande. (photo: Editpress)

op Däitsch
Sur ce sujet

Ceux qui aiment vivre sous des températures douces ont intérêt à rester à l’intérieur voire à organiser une semaine de vacances dans des régions plus au sud. Car le Luxembourg vit sa semaine la plus froide depuis le début de l’hiver, avec un thermomètre qui devrait afficher -10 °C dans les prochains jours.

Le froid devrait perdurer toute la semaine, selon Meteolux, malgré un ciel souvent bleu, agrémenté de rares nuages. Le record absolu du Luxembourg ne sera tout de même pas atteint. Le 2 février 1956, le thermomètre officiel du Findel affichait -20,2 °C.

Tensions dans les pays voisins

Cette vague de froid ne devrait heureusement pas affecter les ménages. «Elle n’aura aucune influence sur la consommation d’électricité et de gaz au Luxembourg, indique Carlo Bartocci, responsable du réseau chez Creos. Les réseaux sont suffisamment puissants pour absorber ces besoins supplémentaires, les clients du pays ne doivent pas s’inquiéter de cela».

Seul problème éventuel, si les pays voisins, dont dépend le Luxembourg pour son approvisionnement, rencontraient des soucis non anticipés. Et cela n'est pas totalement impossible. «Certains pays prévoient des difficultés au niveau de leur approvisionnement, reprend Carlo Bartocci. Notamment la France, où certaines centrales sont en maintenance, et où la vague de froid frappe particulièrement fort. La France, normalement exportatrice d’électricité, sera contrainte à importer, tout comme la Belgique et l’Italie».

(joe/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • inem le 17.01.2017 06:19 Report dénoncer ce commentaire

    Allez, dites merci à Cattenom

  • Creos le 16.01.2017 16:56 Report dénoncer ce commentaire

    Que fera t'on lorsqu'il y aura des milliers de véhicule electrique? Ca sera la panne de courant générale en europe!!

  • ayez confiance le 16.01.2017 16:55 Report dénoncer ce commentaire

    Nous n'aurions pas de risque si nous produisions suffisamment, nous dépendons hautement d'importations et le Luxembourg ne sera sans doute pas prioritaire en cas de pic. Le réseau électrique étant interconnecté, les difficultés de nos voisins auront potentiellement un impact chez nous (tension, fréquence). Il y a quelque année, la déconnexion non planifiée d'un câble pour laisser passer un gros bateau en Allemagne avait généré un blackout dans le grand est en France ...

Les derniers commentaires

  • Bertille le 17.01.2017 13:32 Report dénoncer ce commentaire

    Catenom tourne à plein régime, pas de soucis à se faire.

  • gege57 le 17.01.2017 09:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tiens tiens mais ils sont ou led écologistes pour la fermeture de cattenom . alors la on est bien content de compter sur la France pour avoir de l électricité. et pendant l été vous allez revenir avec vos slogans oui a à la fermeture de cattenom.

    • NRJman le 17.01.2017 11:07 Report dénoncer ce commentaire

      le problème n'est pas que Cattenom compense l'énergie manquante mais le marché de l'énergie est très très tendu en ce moment du fait de la faible disponibilité de l'ensemble du parc nucléaire français...qui conjuré à la baisse des températures, de la faible participation des énergies renouvelables (vent, soleil) les prix sont très hauts et comme on a fermé plusieurs capacités thermiques souples tournant au fioul ou gaz (cf Twinerg à Esch) car les prix étaient très bas ces dernières années...le problème est lié à l'absence d'une politique d'approvisionnement sûre et équilibrée

    • Mark le 17.01.2017 13:33 Report dénoncer ce commentaire

      Pas de solution dans les énergies fossiles.

  • inem le 17.01.2017 06:19 Report dénoncer ce commentaire

    Allez, dites merci à Cattenom

    • Gael le 17.01.2017 13:34 Report dénoncer ce commentaire

      J'aime Cattenom

  • basta ya le 16.01.2017 20:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @tonton : ben tiens ! c'est bizarre là, on ne voit plus ceux qui exigent sa fermeture... bizarre, vous avez dit bizarre ?

  • Tonton le 16.01.2017 19:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci Cattenom