Au Luxembourg

11 décembre 2017 17:36; Act: 12.12.2017 10:08 Print

Google a acheté un gros bout de terrain à Bissen

BISSEN - Le géant de l'Internet Google a acheté 33,7 hectares de terrain à Bissen pour y construire son data center.

storybild

Google pourrait construire un énorme data center, comme celui-ci à Lenoir, en Caroline du Nord. (photo: Connie Zhou/Google)

op Däitsch
Sur ce sujet

Maintenant, c'est sûr: Google a acheté un énorme terrain au Luxembourg. «Nous voulons nous assurer d'avoir la possibilité d'étendre notre data center en Europe si notre activité le nécessite» a indiqué Michiel Sallaets, porte-parole de Google Benelux, lundi après-midi. Le site de Bissen est une des options sur la table. «La décision sera prise en temps voulu». Aucune indication sur le prix du terrain n'a été fournie par le géant d'Internet.

Pendant longtemps, on aurait pu croire que le méga-deal allait tomber à l'eau. Un propriétaire a refusé de vendre un terrain de 1,8 acres. En septembre, cependant, le gouvernement a donné son feu vert pour les nouveaux bâtiments.

Le Premier ministre DP, Xavier Bettel, et le ministre LSAP de l'Économie, Étienne Schneider, ont réagi via Twitter. «Nous sommes très fiers et heureux de l'annonce de Google à propos du Luxembourg. Nous sommes à présent tournés vers la prochaine étape. Notre travail n'est pas terminé, ce n'est que le début».

(Philip Weber/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • effaré le 11.12.2017 18:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comment Google arrive à acheter si rapidement un terrain aussi grand alors que l’état n’arrive même pas à avoir un bout de terrain pour une route ou pire une bretelle construite comme à Frisange mais que personne ne peut utiliser .. on devrais donner la responsabilité du réseau routier à Google ;)

  • @effaré le 11.12.2017 20:39 Report dénoncer ce commentaire

    C'est simple, pour trouver un terrain, ils ont un moteur de recherche.

  • Ruben le 11.12.2017 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Félicitations, bon courage pour cette projet!

Les derniers commentaires

  • Tritste le 12.12.2017 14:03 Report dénoncer ce commentaire

    33 ha de bonne terre cultivable disparue sous les bulldozer de l'argent des multinationales qui échappent aux impôts dû.

  • Raoul le 12.12.2017 11:07 Report dénoncer ce commentaire

    Pas compris ils ont acheté le terrain mais c'est pas sûr qu'ils s'installent?

  • RamBo le 12.12.2017 08:56 Report dénoncer ce commentaire

    Je croyais avoir entendu qu'ils ont "réservé" un terrain (et non "acheté").

  • laraison le 12.12.2017 07:17 Report dénoncer ce commentaire

    la bonne question c'est avec quelle energie pensait vous faire fonctionner ce data center? de l'energie verte sans doute, il faudra sans doute faire le bilan carbone, si projet future il y a.

    • Euchti le 12.12.2017 08:24 Report dénoncer ce commentaire

      Simple avec le vent ou le charbon allemand !

  • Consult le 12.12.2017 05:10 Report dénoncer ce commentaire

    "Le site de Bissen est une des options sur la table". Ils avaient déjà acheté 73ha au Danemark en juin et rien a été fait depuis...